Gérard Macé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Macé (homonymie).
Gérard Macé
Naissance (70 ans)
Paris
Auteur
Langue d’écriture français

Gérard Macé est un poète, essayiste, traducteur et photographe français né à Paris le .

Son œuvre mêle des genres littéraires divers et est relativement inclassable. Il est notamment un écrivain de la mémoire vivante et créatrice. Il est également photographe du monde flottant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gérard Macé est né en 1946 à Paris. Aux éditions Gallimard (collection « Le Chemin », puis collection « Le Promeneur »), il a publié depuis 1974 des proses narratives et poétiques, comme Bois dormant, Le dernier des Égyptiens, la série intitulée Colportage, mais aussi des poèmes et, plus récemment, un volume de Pensées simples.

À l’image poétique, il ajoute l’image photographique à partir de 1997, comme en témoignent La photographie sans appareil, Mirages et solitudes, Éthiopie, le livre et l’ombrelle ou La couleur est un trompe-l'œil, tous parus aux éditions Le Temps qu’il fait.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Jardin des langues (Gallimard, 1974)
  • Les Balcons de Babel (Gallimard, 1977)
  • Ex Libris (Gallimard, 1980)
  • Leçon de chinois (Fata Morgana, 1981)
  • Rome ou le firmament (Fata Morgana, 1983 — Le temps qu'il fait, 2006)
  • Bois dormant (Gallimard, 1983)
  • Où grandissent les pierres (Fata Morgana, 1985)
  • Les Trois Coffrets (Gallimard, 1985)
  • Le Manteau de Fortuny (Gallimard, 1987)
  • Le Dernier des Égyptiens (Gallimard, 1988)
  • Les Petites Coutumes (Fata Morgana, 1989)
  • Vies antérieures (Gallimard, 1991)
  • La mémoire aime chasser dans le noir (Gallimard, 1993)
  • Choses rapportées du Japon (Fata Morgana, 1993)
  • Cinéma muet (Fata Morgana, 1995)
  • L'Autre Hémisphère du temps (Gallimard, 1995)
  • La Chasse des dames (La Pionnière, 1996)
  • Rome, l'invention du baroque (Marval, 1997)
  • Un roi sans couronne (La Pionnière, 1997)
  • Le Singe et le Miroir (Le temps qu'il fait, 1998)
  • Colportage I, Lectures (Le Promeneur, 1998)
  • Colportage II, Traductions (Le Promeneur, 1998)
  • L'Art sans paroles (Le Promeneur, 1999)
  • La Photographie sans appareil (Le temps qu'il fait, 2001)
  • Images et signes - lectures de Gérard Macé (Le temps qu'il fait, 2001)
  • Un monde qui ressemble au monde (Marval, 2001)
  • Colportage III, Images (Le Promeneur, 2001)
  • Un détour par l'Orient (Le Promeneur, 2001)
  • Leçons de choses (La Pionnière, 2002)
  • Le Goût de l'homme (Le Promeneur, 2002)
  • Mirages et solitudes (Le temps qu'il fait, 2003)
  • Illusions sur mesure (Gallimard, 2004)
  • Éthiopie, le livre et l'ombrelle (Le temps qu'il fait, 2006)
  • Absentes de tout bouquet (La Pionnière, 2006)
  • Deux anges de l'oubli (La Pionnière, 2006)
  • Je suis l'autre (Le Promeneur, 2007)
  • Filles de la mémoire (Gallimard, 2007)
  • Pierres de rêve suivi de Absentes de tout bouquet (La Pionnière, 2007)
  • Emblèmes et enseignes - peintures murales au Bénin (La Pionnière, 2008)
  • Promesse, tour et prestige (Gallimard, 2009)
  • Pensées simples (Gallimard, 2011)
  • Kyôto : Un monde qui ressemble au monde (Le temps qu'il fait, 2011)
  • La couleur est un trompe-l'œil (Le temps qu'il fait, 2011)
  • Odalisques et violon d’Ingres (Le temps qu'il fait, 2013)
  • Chefferies bamiléké (Le temps qu'il fait, 2014)
  • La Carte de l'empire, Pensées simples II (Gallimard, 2014)
  • Homère au royaume des morts a les yeux ouverts (La Pionnière, 2014)
  • Des livres mouillés par la mer, Pensées simples III (Gallimard, 2016, 144 p.)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Ouvrages sur Gérard Macé[modifier | modifier le code]

  • Dominique Viart (ed.), Gérard Macé, la pensée littéraire, (Ecritures contemporaines 9, Minard - Lettres modernes, 2007).
  • Laurent Demanze, Encres orphelines - Pierre Bergounioux, Gérard Macé, Pierre Michon (José Corti, 2008)
  • Laurent Demanze, Gérard Macé, L'invention de la mémoire (José Corti, 2009)
  • Karine Gros, L’œuvre de Gérard Macé : une oltracuidansa poetica (Éditions Nota Bene, Québec)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • [1] sur le site des éditions Le temps qu'il fait
  • Christophe Gérard, « Contribution à une sémantique interprétative des styles : étude de deux œuvres de la modernité poétique : Jacques Dupin et Gérard Macé », revue http://www.revue-texto.net/1996-2007/Inedits/Gerard/Gerard_these.html !, 2005.
  • Laurent Demanze, « Gérard Macé : Mélancolie du romanesque », revue temps zéro, no 8.
  • [2] sur le site des éditions La Pionnière
  • [3] Site officiel Gérard Macé