Gérard Larrat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gérard Larrat
Illustration.
Gérard Larrat en juin 2008.
Fonctions
Maire de Carcassonne
En fonction depuis le
(5 ans, 8 mois et 6 jours)
Élection

(4 ans, 4 mois et 3 jours)
Réélection
(élection invalidée)
1er vice-président de Carcassonne Agglo
En fonction depuis le
(5 ans, 8 mois et 1 jour)
Élection
Député de la 1re circonscription de l'Aude

(4 ans et 24 jours)
Législature Xe législature
Groupe politique UDF
Prédécesseur Joseph Vidal
Successeur Jean-Claude Perez
Député de l'Aude

(6 mois et 14 jours)
Législature VIIIe législature
Groupe politique UDF
Prédécesseur Jean-Pierre Cassabel
Successeur Jacques Cambolive
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Mauguio (Hérault)
Nationalité Française
Parti politique UDF, UMP, DVD
Enfants Nicolas Larrat
Profession Avocat
Résidence Carcassonne

Gérard Larrat, né le à Mauguio (Hérault), est homme politique français , actuel maire de Carcassonne depuis avril 2014. Avocat de profession, il fut député UDF et maire divers droite de Carcassonne de 2005 à 2009 et à nouveau en 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gérard Larrat est député UDF de l'Aude du au (remplace en qualité de suppléant Jean-Pierre Cassabel, décédé en cours de mandat) et de la 1re circonscription de l'Aude du au .

Il est maire de Carcassonne de 2005 à 2008, après le décès de Raymond Chesa des suites d'une longue maladie, dont il était le premier adjoint. Il est également président de la communauté d'agglomération du Carcassonnais de 2005 à 2009.

Élu en mars 2008 avec 56 voix d'avance (50,13 %) face au socialiste Jean-Claude Perez (49,87 %)[1], son élection est annulée par le Conseil d'État le à la suite d'une affaire de fausses procurations, pour laquelle la justice a rendu un non-lieu en sa faveur . Il perd cette nouvelle élection : le socialiste Jean-Claude Perez l'emporte avec 54,03 % des suffrages[2].

Gérard Larrat siège alors au conseil municipal de Carcassonne en tant que chef de l'opposition UMP.

Il se représente pour les élections municipales de mars 2014. À la faveur d'une alliance avec la liste UMP d'Isabelle Chesa, sa liste l'emporte au deuxième tour avec 40,41 % des suffrages lors d'une triangulaire qui l'oppose à celle du maire sortant socialiste Jean-Claude Perez (39,24 %) et celle du Front National Robert Morio (20,33%).

Il est élu maire, sous l'étiquette Divers droite, de Carcassonne par le conseil municipal le dimanche 6 avril 2014. Il est élu aussi le vendredi 1er vice-président de Carcassonne Agglo. C'est le seul vice-président de droite dans une assemblée majoritairement à gauche.

Distinction:

Médaille d'honneur, échelon or, pour acte de courage et dévouement (2019).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Élections municipales de 2008 - résultats à Carcassonne sur le site du Figaro.
  2. Communiqué de presse de la préfecture de l'Aude, 13 septembre 2009.

Liens externes[modifier | modifier le code]