Raymond Chesa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Raymond Chésa
Vue de la sépulture

Raymond Chesa, homme politique français, est né le à Carcassonne dans le quartier de La Trivalle, et mort dans cette même ville[1] le . Il fut député européen et maire de Carcassonne durant vingt-et-un ans[2],[3],[4],[5].

Il était familièrement appelé "Ramountcho" par les Carcassonnais. Chasseur, amateur de corridas, il poussa Carcassonne à reprendre des corridas malgré 48 ans d'interruption dans la Ville. Raymond Chesa a été vice-président de la Fédération française de rugby à XIII, et président de la Fédération des Pêcheurs de l'Aude.

Politiquement, Raymond Chesa était situé à droite dans divers partis gaullistes : UJP, UNR, RPR, UMP, puis pour finir l'UPC - "Union Pour Carcassonne" - qui était un mouvement gaulliste carcassonnais.

Le site de loisirs du Lac de la Cavayère qu'il avait initié porte son nom depuis 2007. Il repose au cimetière de La Cité à Carcassonne[6],[7].

Mandats locaux[modifier | modifier le code]

Mandats nationaux[modifier | modifier le code]

  • Député européen : 1994-1999

Autres fonctions[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. État civil sur le fichier des personnes décédées en France depuis 1970
  2. Jacques Molénat, « Raymond Chésa au scanner », sur lexpress.fr, (consulté le 20 janvier 2021)
  3. « Raymond CHESA, 3ème législature », sur https://www.europarl.europa.eu (consulté le 20 janvier 2021)
  4. « Raymond CHESA, 4ème législature », sur https://www.europarl.europa.eu (consulté le 20 janvier 2021)
  5. Martial Andrieu, Carcassonne- Les maires de la Révolution française à aujourd'hui, Carcassonne, Musique et Patrimoine, , 155 p. (ISBN 978-2-9543282-5-6), p.141 à 144
  6. Martial Andrieu, « Raymond Chésa (1937-2005), maire de Carcassonne », sur http://musiqueetpatrimoinedecarcassonne.blogspirit.com, (consulté le 14 octobre 2020)
  7. Serge Gélis, « Raymond Chésa est mort le 11 janvier, il y a un an », sur ladepeche.fr, (consulté le 20 janvier 2021)

Liens externes[modifier | modifier le code]