Général de l'Armée (États-Unis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Insigne de « général de l'Armée », États-Unis.

Un général de l'Armée (General of the Army en anglais, abrégé GA) est un général « cinq étoiles », le second grade le plus élevé dans l'Armée de terre des États-Unis. Le grade de général de l'Armée est immédiatement supérieur à celui de général (General) et est l'équivalent d’amiral de la flotte et de général de l'Air Force[N 1]. Souvent évoqué en tant que « général cinq étoiles » (a five-star general), ce grade a dans l'histoire été réservé aux périodes de guerre et n'est en ce moment pas attribué dans l’armée des États-Unis.

Un grade spécial de General of the Armies, supérieur à celui de « général de l’Armée », existe mais n'a été attribué qu'à deux reprises : au général John Pershing en 1919, après la Première Guerre mondiale, et au général George Washington de manière posthume en 1976[N 2],[1].

Un grade très rarement attribué[modifier | modifier le code]

Omar Bradley dans son uniforme de général de l'Armée, dont l’épaulette est bien visible.

Le grade de « général de l’Armée » a été porté :

Insignes et emblèmes[modifier | modifier le code]


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il n'y a pas de grade équivalent (porteur de cinq étoiles) dans les autres branches des forces armées américaines : le Corps des Marines, le Corps des garde-côtes, le service de santé des armées (en), le service océanique et atmosphérique.
  2. À l’occasion du bicentenaire de la Déclaration d'indépendance, par une résolution du Congrès américain approuvée par le président de l’époque Gerald Ford.
  3. Sur cette époque (1866-1888), ce grade ne pouvait être porté que par un seul militaire, et ce général était dans les faits le commandant en chef de l’Armée.
  4. Ensuite, en 1949 peu avant sa mort, nommé « général de l'Air Force », et par conséquent le seul militaire américain à avoir porté les deux titres de « général de l'Armée » et de « général de l'Air Force ».

Références[modifier | modifier le code]