Fujiidera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fujiidera-shi
藤井寺市
Fujiidera
Le Fujii-dera.
Drapeau de Fujiidera-shi
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Kansai
Préfecture Osaka
Maire Kazuhiko Iseki
Code postal 583-8583
Démographie
Population 65 438 hab. (2015)
Densité 7 361 hab./km2
Géographie
Coordonnées 34° 34′ 00″ nord, 135° 36′ 00″ est
Superficie 889 ha = 8,89 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte topographique du Japon
City locator 13.svg
Fujiidera-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte administrative du Japon
City locator 13.svg
Fujiidera-shi
Géolocalisation sur la carte : préfecture d'Osaka
Voir sur la carte topographique de la préfecture d'Osaka
City locator 13.svg
Fujiidera-shi
Liens
Site web www.city.fujiidera.lg.jp

Fujiidera (藤井寺市, Fujiidera-shi?) est une ville située dans la préfecture d'Osaka, au Japon.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme « Fujiidera » fait référence au Fujii-dera, un temple bouddhique, monument historique de la ville[1],[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La ville de Fujiidera est située dans la partie centrale du sud de la préfecture d'Osaka, sur l'île de Honshū, au Japon[1].

Démographie[modifier | modifier le code]

Lors du recensement national de 2015, la ville de Fujiidera comptait 65 438 d'habitants, répartis sur une superficie de 8,89 km2 (densité de population d'environ 7 361 hab./km2)[1].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le fleuve Yamato traverse le nord de la ville et l'un de ses affluents, la rivière Ishi, forme sa frontière est, jouxtant Kashiwara[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

De la réforme de Taika (645) jusqu'à l'ouverture de l'ère Meiji (1868-1912), Fujiidera est la capitale de la province de Kawachi[2],[3],[1]. Elle prospère comme point de passage entre les provinces de Kawachi et de Yamato. Son développement se poursuit durant les époques de Heian (794-1185) et Kamakura (1185-1333), grâce à la venue de Minamoto no Yorinobu, fils de l'empereur Seiwa, qui y fonde la lignée familiale Kawachi Genji[2]. Pendant l'époque de Muromachi (1333-1573) et jusqu'au XVIe siècle, le clan Hatakeyama est maître de la région et la cité de Fujiidera s'organise autour du Fujii-dera, suivant l'essor du culte de Kannon[2].

En 1889, le village de Fujiidera fusionne avec une municipalité voisine pour former le village de Nagano[l 1]. Celui-ci est renommé village de Fujiidera sept ans plus tard et s'agrandit en 1915 par absorption de villages voisins puis, en 1928, acquiert le statut de bourg[2]. Le bourg de Fujiidera[l 2] et celui de Dōmyōji[l 3], fondé en 1890, fusionnent en 1959 et donnent naissance au bourg de Fujiideradōmyōji[l 4]. Un an plus tard, la municipalité est rebaptisée Misasagi[l 5],[1]. En , le bourg acquiert le statut de ville, sous le nom de Fujiidera[1],[2].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Monuments historiques[modifier | modifier le code]

Monuments funéraires[modifier | modifier le code]

Fujiidera abrite de nombreux monuments funéraires, tels que la centaine de kofun qui forment le kofungun de Furuichi, qui comprend les tombes de plusieurs empereurs du Japon dont Chūai, Ōjin et Ingyō[4],[1],[3].

Temples et sanctuaires[modifier | modifier le code]

La ville de Fujiidera tire son nom du Fujii-dera, un temple bouddhique reconstruit par des descendants du royaume coréen de Baekje et devenu à l'ère moderne une étape du pèlerinage de Kansai Kannon[1],[3].

Le Dōmyō-ji est un ancien temple familial du clan Sugawara, descendant de la famille Haji[l 6]. Affilié au bouddhisme shingon, il héberge une statue de Kannon à onze visages[l 7], datant de l'époque de Heian et classée trésor national[5].

Le Dōmyōji-Tenmangu est un sanctuaire shinto dédié à Ame-no-hohi, l'un des fils d'Amaterasu, déesse tutélaire du Japon, et à Sugawara no Michizane, un lettré qui a vécu durant la seconde moitié du IXe siècle[6],[7].

Symboles municipaux[modifier | modifier le code]

Les symboles municipaux de la ville de Fujiidera ont été sélectionnés en 1971. L'arbre symbole de Fujiidera est l'abricotier du Japon et sa fleur symbole le chrysanthème d'automne[8].

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville de Fujiidera est jumelée avec[9] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes lexicales bilingues[modifier | modifier le code]

  1. Le village de Nagano (長野村, Nagano-mura?).
  2. Le bourg de Fujiidera (藤井寺町, Fujiidera-chō?).
  3. Le bourg de Dōmyōji (道明寺, Dōmyōji-chō?).
  4. Le bourg de Fujiideradōmyōji (藤井寺道明寺町, Fujiideradōmyōji-chō?).
  5. Le bourg de Misasagi (美陵町, Misasagi-chō?).
  6. La famille Haji (土師氏, Haji-shi?).
  7. Kannon à onze visages (十一面観音立, jūichimen-Kannon?).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h et i (ja) Asahi shinbun, « 藤井寺(市)は » [« Fujiidera »], sur Kotobank,‎ (consulté le ).
  2. a b c d e et f (ja) Mairie de Fujiidera, « 藤井寺市の歴史 » [« Histoire de Fujiidera »], sur city.fujiidera.lg.jp,‎ (consulté le ).
  3. a b et c Louis Frédéric, Le Japon : dictionnaire et civilisation, Paris, Éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1419 p. (ISBN 9782221067642 et 2221067649, OCLC 36327575), p. 237.
  4. Mairie de Fujiidera, « Les kofun de Furuichi », sur www.city.fujiidera.lg.jp, (consulté le ).
  5. (ja) Asahi shinbun, « 道明寺は » [« Dōmyō-ji »], sur Kotobank,‎ (consulté le ).
  6. (ja) Asahi shinbun, « 道明寺天満宮は » [« Dōmyōji-Tenmangu »], sur Kotobank,‎ (consulté le ).
  7. Mairie de Fujiidera, « Le sanctuaire de Dômyô Ji Tenman Gû », sur city.fujiidera.lg.jp, (consulté le ).
  8. (ja) Mairie de Fujiidera, « 市の木・市の花 » [« Arbre et fleur symboles de la ville »], sur city.fujiidera.lg.jp,‎ (consulté le ).
  9. (ja) Mairie de Fujiidera, « 友好都市(国外) » [« Jumelages »], sur city.fujiidera.lg.jp,‎ (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]