Fuchsia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les fuchsias sont un genre de plantes de la famille des Onagracées, originaires d'Amérique latine et de Nouvelle-Zélande. Ce sont des arbrisseaux, plus rarement des petits arbres ou des arbustes, qui ne supportent pas, pour la plupart, les gelées (certaines espèces comme Fuchsia magellanica sont rustiques). Il en existe une centaine d'espèces. De nombreuses variétés sont cultivées comme plantes d'ornement pour leurs fleurs pendantes très décoratives souvent bicolores, de couleur pourpre, ou rose et blanc.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom du genre, Fuchsia, a été dédié au botaniste allemand Leonhart Fuchs (1501–1566), par Charles Plumier, qui découvrit ces plantes à Saint-Domingue à la fin du XVIIe siècle.

Caractéristiques générales[modifier | modifier le code]

La plupart des fuchsias sont des plantes ligneuses (arbrisseaux ou arbustes) de 20 cm à 4 m de haut, mais une fait exception en prenant la forme d'un arbre de 12 à 15 m de haut : il s'agit de Fuchsia excorticata (en), originaire de Nouvelle-Zélande.

Les fuchsias ont des feuilles opposées ou verticillées par 3 ou 5, longues de 1 à 25 cm, entières au limbe lancéolé et généralement à bord serré (parfois entier). Elles peuvent être caduques ou persistantes selon les espèces.

Les fleurs très décoratives, pendantes, tubulaires, se terminant en forme de cloche ou de coupe, apparaissent réunies en de nombreuses grappes en été, en automne et jusqu'aux gelées. Certaines fleurissent toute l'année sous les tropiques. Elles ont quatre sépales longs, effilés, et quatre pétales plus courts et plus larges. Chez beaucoup d'espèces, les sépales sont rouges brillants et les pétales, pourpres, couleur qui attire les oiseaux-mouches qui les pollinisent, mais les coloris peuvent varier du blanc au rouge sombre et à l'orange. Quelques-unes présentent des tons jaunâtres.

Les fruits sont de petites baies (5 à 25 mm de long) de couleur vert-rougeâtre sombre à rouge. Elles contiennent de nombreuses petites graines et sont amères mais comestibles.

Distribution[modifier | modifier le code]

Les fuchsias sont originaires principalement d'Amérique centrale, du Mexique, d'Amérique du Sud, ainsi que de Nouvelle-Zélande et de Tahiti.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est le missionnaire franciscain français Charles Plumier, botaniste et explorateur pour le compte du roi Louis XIV, qui a découvert ces végétaux à Saint-Domingue à la fin du XVIIe siècle. Il nomme cette plante fuchsia en hommage au botaniste allemand Leonhart Fuchs.

Classification[modifier | modifier le code]

Le genre Fuchsia a été décrit en 1753, 50 ans après sa découverte, par le naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778). L'espèce type est celle découverte par Plumier, dont Linné reprend le nom pour décrire l'espèce Fuchsia triphylla L.[3].

En classification classique de Cronquist (1981) de même qu'en en classification phylogénétique APG III (2009) il est classé dans la famille des Onagraceae.

Liste des sections[modifier | modifier le code]

Fuchsia lycioides, arbustif et épineux, est l'unique espèce de la section Kierschlegeria

Le genre est subdivisé en 11 sections qui regroupent les 107 espèces (sans compter les espèces nouvelles depuis 2014). Les sections les plus peuplées étant la Section Hemsleyella avec 15 espèces et bien sûr la section Fuchsia avec 65 espèces, tandis que d'autres n'en comportent que quelques-unes[4].

Par ordre d'importance[3],[5] :

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon The Plant List (29 décembre 2020)[8] :

Selon Tropicos (29 décembre 2020)[9] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

Utilisation[modifier | modifier le code]

Les fuchsias sont des plantes très cultivées dans les jardins d'ornement, bien qu'elles ne soient pas rustiques en régions tempérées et qu'elles doivent être généralement cultivées en serre. En général elles ne résistent pas au-dessous de °C. L'espèce la plus résistante au froid est Fuchsia magellanica qui peut être cultivée en extérieur dans les régions de climat doux. La plante s'est même acclimatée en Irlande et dans le sud-ouest de la Grande-Bretagne.

Les variétés les plus cultivées sont des hybrides, dont il existe des milliers de cultivars, propagés par boutures. Ils sont sélectionnés pour l'aspect original du port général, du feuillage ou de la floraison, de même que pour leur résistance accrue au gel ou au soleil.

Galerie[modifier | modifier le code]

Langage des fleurs[modifier | modifier le code]

Dans le langage des fleurs, le fuchsia symbolise l'ardeur du cœur[10].

Dans la littérature[modifier | modifier le code]

  • « Mme Loiseau avait beau avoir à sa fenêtre des fuchsias, qui prenaient la mauvaise habitude de laisser leurs branches courir toujours partout tête baissée, et dont les fleurs n'avaient rien de plus pressé, quand elles étaient assez grandes, que d'aller rafraîchir leurs joues violettes et congestionnées contre la sombre façade de l'église, les fuchsias ne devenaient pas sacrés pour cela pour moi. »[11] (Marcel Proust, Du côté de chez Swann, 1913)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tropicos.org. Missouri Botanical Garden., consulté le 25 août 2017
  2. BioLib, consulté le 29 décembre 2020
  3. a et b Trois cents ans d'histoire du fuchsia, édition Société Nationale d'Horticulture de France. (ISBN 2-913793-05-3), octobre 2002.
  4. Alain Karg, Le monde des fuchsias, publié le 13 avril 2014, le site de la Société d'Horticulture du Pays d'Auray, consulté sur 25 août 2017.
  5. Histoire de l’origine des fuchsias par Nococo, publié sur le site de l'Association Française des Amateurs de Fuchsias ( AFAF ) le 14 décembre 2007, consulté le 25 août 2017.
  6. Ellobium
  7. Page 404 dans Édouard Spach, Histoire naturelle des végétaux: Phanérogames, Volume 1. Éditeur : Librairie encyclopédique de Roret, 1835.
  8. The Plant List (2013). Version 1.1. Published on the Internet; http://www.theplantlist.org/, consulté le 29 décembre 2020
  9. Tropicos.org. Missouri Botanical Garden., consulté le 29 décembre 2020
  10. Anne Dumas, Les plantes et leurs symboles, Éditions du Chêne, coll. « Les carnets du jardin », , 128 p. (ISBN 2-84277-174-5, notice BnF no FRBNF37189295).
  11. Proust, Du côté de chez Swann, Paris, France Loisirs, , 278 p. (ISBN 2-7242-4005-7), p.106

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :