Froidcul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Froidcul
Froidcul
Chapelle Sainte-Ségolène.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Thionville
Canton Moyeuvre-Grande
Commune Moyeuvre-Grande
Code postal 57250
Démographie
Gentilé moyeuvrien, moyeuvrienne
Population 3 000 hab.
Géographie
Coordonnées 49° 15′ 28″ nord, 6° 01′ 25″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Moselle
Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 15.svg
Froidcul
Géolocalisation sur la carte : Moselle
Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 15.svg
Froidcul
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Froidcul
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Froidcul

Froidcul est un lieu-dit de la commune française de Moyeuvre-Grande en Moselle. Cette localité est aussi appelée Sainte-Ségolène, en référence au nom de sa chapelle.

Géographie[modifier | modifier le code]

Placé sur un plateau entre Moyeuvre-Grande et Briey (Meurthe-et-Moselle), entre les vallées de l'Orne et du Conroy. Le lieu-dit se trouve au cœur de la grande forêt domaniale de Moyeuvre-Grande.

Au début du XXIe siècle, Froidcul compte près de 3 000 habitants.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Anciens noms et orthographe de Froidcul[1] :

  • Froidcul (1333)
  • Froid (1779)
  • Froiscul (1808)
  • Haute et Basse Froidcul (1817)
  • Froicul trois écarts (1900)
  • Kaltend (1917)

Histoire[modifier | modifier le code]

Froidcul est originellement un lieu-dit agricole. Pendant des siècles, il n’y eut que quelques fermes.

Dans les années 1920, une cité pour mineurs de fer est construite par les maîtres de forges entre les fermes du lieu. Les logements sont construits pour loger des mineurs de fer ou les personnels des usines sidérurgiques. La chapelle Sainte-Ségolène est construite durant ces années.

Dans les années 1930, Froidcul compte environ 1 500 habitants. Puis dans le milieu des années 1950, d'autres logements sont construits : des maisons de type « Castors » et les « Plans-Courants » sortent de terre.

Au début des années 1960 sont construits les blocs et les logements pavillonnaires. Froidcul compte alors plus de 5 000 habitants. Le quartier a deux marchés hebdomadaires, son cinéma, sa fête foraine annuelle et sa fanfare.

Au cours des années 1980, plusieurs blocs sont démolis et d'autres sont rénovés. Des lotissements fleurissent également sur le plateau.

Dans les années 2000, la population de Froidcul diminue et passe à environ 3 000 habitants, à la suite de la crise de la sidérurgie qui a durement frappé le quartier.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Chapelle Sainte-Ségolène, inaugurée le .

Photographies[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michèle Benoît, Noms de lieux du département de la Moselle, Editions des Régionalismes, (ISBN 978-2-8240-5573-2, lire en ligne)