Fredrik Barth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ou cette section traite d’une personne morte récemment (24 janvier 2016).

Le texte peut changer fréquemment, n’est peut-être pas à jour et peut manquer de recul. N’hésitez pas à participer, en veillant à citer vos sources.
Les biographies étant habituellement écrites au présent de narration, merci de ne pas mettre au passé les verbes qui sont actuellement au présent.
Par ailleurs, dans une rédaction encyclopédique, il vaut mieux parler de la « mort » de quelqu'un que de son « décès ». Cette page fait le point sur cette pratique.

 

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barth (homonymie).
Fredrik Barth
Fredrik Barth.jpg

Fredrik Barth en 2006.

Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
OsloVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
A travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse
Conjoint
Unni Wikan (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès
Distinctions
prix d'excellence Fridtjof Nansen, catégorie philosophie et histoire (d) ()
commandeur de l'ordre de Saint-Olaf ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Fredrik Barth, né le à Leipzig (Allemagne) et mort le à Oslo (Norvège), est un anthropologue et ethnologue norvégien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • (en) Political Leadership among Swat Pathans, 1959
  • (en) Nomads of South Persia, 1961
  • (en) Ethnic Groups and Boundaries: The social organization of culture difference, 1969, Bergen/Oslo, Universitetsforlaget, Londres, George Allen & Uwin.
  1. Introduction traduite en français et publiée dans l'ouvrage de Philippe Poutignat et Jocelyne Streiff‑Fenart (préf. Jean-William Lapierre), Théories de l'ethnicité, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Georges Balandier » (réimpr. 1999 et 2005) (1re éd. 1995), 270 p. (ISBN 9782130466277)
  2. Article « Pathan Identity and its maintenance » partiellement traduit en français : « L'identité pathane et sa préservation », dans Labyrinthe. Atelier interdisciplinaire 7 (2000), p. 48-65.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) J. C. Galet, « An interview with Fredrick Barth », in EASA Newsletter, 18 : 8-11, 1996
  • (fr) Pierre Bonte et Michel Izard (dir.), « Fredrick Barth », in Dictionnaire de l'ethnologie et de l'anthropologie, PUF, Paris, 2008 (1re éd. 1991), p. 770-771 (ISBN 978-2-13-055999-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]