Frank Piasecki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Frank Piasecki
Description de cette image, également commentée ci-après
Frank Piasecki et Ronald Reagan
Naissance
Philadelphie (États-Unis)
Décès
Haverford (États-Unis)
Nationalité Américain
Domaines aéronautique
Diplôme Université de New York
Renommé pour Hélicoptère à rotors en tandem
Distinctions National Medal of Technology

Frank Piasecki, né le à Philadelphie et mort le à Haverford, Pennsylvanie, est un constructeur d'hélicoptères américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un tailleur immigrant polonais, il fait d'abord des études de conception mécanique à l'université de Pennsylvanie avant de sortir diplômé de l'université de New York (NYU). En 1940, à 21 ans, il est engagé par le constructeur Platt-LePage Aircraft comme ingénieur et fonde parallèlement un petit bureau d'études, le PV Engineering Forum, avec un ancien camarade d'étude, Harold Venzie[1].

Ensemble, ils dessinent un premier projet, le PV-1, utilisant l'éjection d'air comme système anticouple. Cet concept semble, en l'état de la technologie de l'époque, peu réalisable et ils se tournent vers un système de rotor anticouple similaire à celui qui vient d'être utilisé par Sikorsky. Piasecki quitte Platt-LePage pour se concentrer sur leur nouveau projet, le Piasecki-Venzie PV-2[1]. Cette machine, un hélicoptère monoplace équipé d'un moteur de 90 ch, fait son premier vol le , c'est alors le deuxième hélicoptère à réellement voler aux États-Unis.

En mars 1945, il fait voler le prototype de l'hélicoptère de transport à rotors en tandem qui sera un de ses grands succès, le CH-21, surnommé plus tard la « banane volante »[2].

En 1946 PV Engineering Forum devient la Piasecki Helicopter Corporation, vendue ensuite à Boeing pour devenir Vertol Division, qu'il quitte à la fin des années 1950 pour fonder la Piasecki Aircraft Corporation (PiAC)[2].

Il reçevra des contrats de développement de l'US Air Force pour plusieurs appareils de ce type (rotors en tandem) livrés à partir de 1950. Sa société conduira continuellement des recherches sur les aéronefs ADAV et ADAC et réalisera d'innombrables prototypes aussi bien pour des appareils pilotés que pour des drones.

En 1986, le président Ronald Reagan lui remet la plus haute distinction technique nationale, la « National Medal of Technology ».

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) P-V Engineering Forum PV-2 - National Air and Space Museum
  2. a et b (en) Frank N. Piasecki - Biographie sur le site de Piasecki Aircraft Corporation

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]