Francis Bayer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bayer.
Francis Bayer
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Mouvement

Francis Bayer est né le à Villerville dans le Calvados et mort le à Paris, est un compositeur et musicologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ce n'est qu'après avoir entrepris des études supérieures de philosophie à l'Université de Paris, études qui l'ont mené jusqu'au doctorat, que Francis Bayer décide de se consacrer à la composition musicale. Il est alors l'élève d'Henri Dutilleux à l'École normale de musique de Paris et obtient dans sa classe, en 1970, une licence de composition.

Parmi ses principales œuvres, il convient de citer en tout premier lieu les Perspectives pour violoncelle solo (1991), le Prélude à la nuit pour orchestre (1992-96), ainsi que la série des Propositions, un cycle de huit pièces destinées à des effectifs chaque fois différents, dont la composition s'est échelonnée de 1972 à 1989 et qui illustrent, chacune à leur manière, ce que l'on pourrait appeler une "poétique du timbre".

Outre son activité de compositeur, Francis Bayer enseigne à partir de 1971 l'esthétique et l'analyse musicale ainsi que l'instrumentation et l'orchestration au département Musique de l'Université de Paris VIII où il a eu comme étudiants de futurs compositeurs aussi différents dans leurs orientations esthétiques que Bernard Cavana, Pascal Dusapin, Jean-Louis Florentz, Régis Renouard-Larivière, Bernard de Vienne ou Patrick Andrey, par exemple.

Il est également l'auteur de plusieurs études parues dans diverses revues ainsi que d'un important ouvrage théorique intitulé: De Schönberg à Cage, publié à Paris aux éditions Klincksieck et, en collaboration avec Nicolas Zourabichvili, d'une traduction et édition critique de la Correspondance de Moussorgski (éditions Fayard).

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Propositions I à VIII, ensembles vocal et instrumentaux, Les Percussions de Strasbourg, dir. Jean-Louis Forestier, éditions Erato, 1990
  • Cinq Essais, avec Jean-Louis Haguenauer, piano, Renaud François, flûte ; Alain Meunier, violoncelle ; Épisode, Ensemble Tétra, avec Madalena Soveral, piano; Christian Hamouy et Georges Van Gucht, percussions, Perspectives, Alain Meunier, violoncelle; éditions Pierre Vérany, 1996;

Liens externes[modifier | modifier le code]