Franc à cheval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Franc à cheval
Pays Royaume de France
Valeur livre tournois
Masse 3,88 g
Diamètre mm
Épaisseur mm
Tranche
Composition or
Année d'émission
Numéro catalogue
Avers
Gravure
Graveur
Année de la gravure
Revers
Gravure
Graveur
Année de la gravure

Le franc à cheval est le premier franc français, monnaie d'or à 24 carats pesant 3,88 grammes, émise pour financer la rançon du roi Jean II le Bon (1350-1364), prisonnier des Anglais. Créé le 5 décembre 1360, et mis en circulation en février 1361 jusqu'en 1364. Bien que le nom « franc » signifie « libre », il est plus probable que le nom de la monnaie vienne tout simplement de l'inscription Francorum Rex gravée sur la pièce. Le franc fut émis à la valeur d'une livre tournois, et le mot franc devint vite synonyme de livre.

Jean II le Bon : Franc à cheval.
Louis de Male : Franc à cheval.

Historique[modifier | modifier le code]

Le franc à cheval a été créé le à Compiègne par l'ordonnance de Jean le Bon pour financer le paiement de sa rançon[1]. Après sa mort, son fils Charles V, continua à partir de septembre 1364, la frappe du franc à cheval mais à son nom.

Le franc à cheval est la première monnaie royale française représentant le souverain en chevalier chargeant comme pour aller au combat[2]. C'est aussi la première monnaie à porter le nom « franc » qui deviendra celui de l'unité monétaire française[3].

Description[modifier | modifier le code]

Avers[modifier | modifier le code]

La pièce représente, sur la face, Jean II le bon à cheval, galopant à gauche, l'épée haute, coiffé d'un heaume couronné sommé d'un lis, portant par-dessus sa cotte de mailles une cotte d'armes fleurdelisée ; le caparaçon du cheval est également brodé de fleurs de lis. Figure une inscription circulaire : IOHANNES DEI GRATIA • FRANCORV REX, traduit « Jean, par la grâce de Dieu, roi des Francs »

Revers[modifier | modifier le code]

Sur le revers, on y trouve une croix feuillue avec quadrilobe en cœur, dans un quadrilobe orné de palmettes et cantonné de quatre trèfles évidés. Figure une inscription circulaire : XPC VINCIT • XPC REGNAT • XPC IMPERAT qui veut dire « le Christ vainc, le Christ règne, le Christ commande ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Demougin, Histoire du franc, Trésor du patrimoine, , p. 23
  2. Le franc à cheval, description et analyse [html], sur classes.bnf.fr, Bibliothèque nationale de France (consulté le 19 juillet 2016).
  3. Entrée « Franc » [html], sur Encyclopédie Larousse (en ligne), Larousse (consulté le 19 juillet 2016).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]