François de Coëtlogon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
François de Coëtlogon
Image illustrative de l'article François de Coëtlogon
François de Coëtlogon
Évêque de Cornouaille (1668 - 1706)
Biographie
Naissance
à Rennes
Ordination sacerdotale 1665
Décès
à Quimper
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
par François de Visdelou
Évêque de Cornouaille
16681706

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason Famille de Coëtlogon.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

François de Coëtlogon, né à Rennes le , mort à Quimper le , est un religieux français. Il est coadjuteur en 1666 puis évêque de Cornouaille de 1668 à 1706.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et famille[modifier | modifier le code]

Issu d'une illustre famille bretonne, il est le fils de Louis de Coëtlogon, vicomte de Méjusseaume et de Louise Le Meneust de Bréquigny. Son frère, Alain Emmanuel de Coëtlogon deviendra maréchal de France en 1730.

Évêque de Cornouailles (1668-1706)[modifier | modifier le code]

Après la promotion épiscopal de François de Visdelou, il est désigné le 1 mars 1666 comme le second coadjuteur de l'évêque René du Louët et nommé comme son prédécesseur évêque titulaire de Madaure. Il est consacré comme tel le et il succède sur le siège épiscopal de Cornouaille le 16 février 1668.

François de Coëtlogon fonde, en 1669, un séminaire sur la colline de Creac'h Euzen. Il soutient activement les missions des pères jésuites. Il enrichit le patrimoine épiscopal, à Lanniron, par l'aménagement d'une orangerie, la construction d'un canal et le dessin de somptueux jardins, les plus beaux de la Cornouaille.

En 1699, il fait partie de l'assemblée des prélats réunis à Tours qui condamnèrent le livre de Fénelon, alors archevêque de Cambrai, intitulé Explication des maximes des saints sur la vie intérieure.

II meurt à Quimper le . Il est inhumé dans son église sous une pyramide de marbre sur laquelle est gravée l'inscription suivante:

« Hic jacet Illustrissimus & Reverendissimus D. D. Franciscus de Coetlogon natus tertio Junii 1631. Episcopus Madaurensis Illustrissimi & Reverendissimi D. D. Renati du Loüet Episcopi Cornubiensis Coadjutor inauguratus 18. Aprilis 1666. Mox in ejusdem praesulis locum suffectus est 1668. Ecclesiam Cornubiensem in proprium decus, in privatum familie nobilis honorem, in publicam Diœceseos & totius Armoricæ utilitatem, ad majorem Dei gloriam, domibus asceticis, Xenodochiis, Seminario Clericorum instauratis, virorum Apostolicorum laboribus, munificentia & exemplo adjutis, annos 41 & aroplius mitissime rexit. Obiit sexto Novembris 1706.
Memento, Domine, David, & omnis mansuetudinis ejus[1]. »

Littérature[modifier | modifier le code]

C'est l'histoire d'une mésaventure qui lui advînt en arrivant à Quimper, son carrosse s'étant embourbé, qui a inspiré à Jean de La Fontaine la fable du chartier embourbé (1706).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Morice, p. 29

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]