Frédéric d'Agay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Agay (homonymie).
Frédéric d'Agay
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Frédéric d’Agay, né à Saint-Raphaël en 1955, est un historien et éditeur français, spécialiste du XVIIIe siècle.

Il est titulaire d’une maîtrise en droit (Aix-en-Provence, 1978), en histoire (Paris IV, 1980, Une entreprise économique nobiliaire au XVIIIe siècle : la Compagnie des mines de Provence), d’un doctorat en Histoire (Paris IV, 1996 Les Officiers de marine provençaux au XVIIIe siècle : vers une tentative de cohésion de la noblesse provençale à la fin de l’ancien régime).

Carrière[modifier | modifier le code]

Après un court passage au cabinet du président de la Compagnie générale maritime, il devient collaborateur et directeur de collection (coéditions régionales) aux éditions Berger-Levrault (1985-1987), puis gérant de la société civile pour l’œuvre et la mémoire d'Antoine de Saint-Exupéry (1987-2001).

À ce titre, il gère tous les droits et l’œuvre de l’écrivain-pilote Saint-Exupéry (1900-1944), mettant en place des relations avec les éditeurs, producteurs et réalisateurs du monde entier pour des traductions, adaptations audiovisuelles, théâtrales et musicales, spécialement au Japon, États-Unis (création de l’opéra du Petit Prince à l’opéra de Houston en 2003, avec Francesca Zambello), Allemagne, Autriche (création d’un opéra de Nikolaus Schapfl au festival de Salzbourg, 2003), en Argentine et en Italie.

Concomitamment il crée l’Association Espace Saint-Exupéry et le projet de Fondation Saint-Exupéry dont il est le président (1990-2003). L'Espace Saint-Exupéry[1] regroupe 53 associations exupériennes dans 23 pays du monde et mène un projet de Musée et de Fondation Saint-Exupéry au château de Saint-Maurice-de-Rémens, (Ain), ainsi que des manifestations et hommages très variés dans le monde entier. L’association ouvre en outre une galerie Espace Saint-Exupéry à Paris, rue Gassendi (XIVe), avec un programme d’expositions d’artistes contemporains pendant 5 ans, outre des expositions sur Antoine de Saint-Exupéry.

Cette activité l’amène aussi à participer de façon active aux publications, biographies, études et articles sur Saint-Exupéry (album de la Pléiade, catalogues d’expositions, Œuvres complètes de la Pléiade, préfaces etc.). Cela l’entraîne enfin à créer l’association Vol de nuit/Vuelo nocturno en 2002 pour aider l’enfance défavorisée en Argentine.

Tout en menant ces actions « exupériennes », il poursuit des travaux historiques et son œuvre provençale.

Dans la lignée de Maurice Agulhon, il publie en 1987 le volume consacré au « Var » dans la collection des Grands notables du Premier Empire, au CNRS et à l’EHESS. Il publie deux beaux livres sur la Provence aux éditions du Chêne, les introductions et appareils critiques des Lettres d'Italie[2], du président de Brosses. En 2006, il dirige un beau livre chez La Martinière consacré aux trésors de la Bibliothèque du Sénat, D’encre et de lumières avec le photographe Jérémie Bouillon et une quarantaine d’auteurs.

En 2005-2007, il entre comme chercheur associé au Centre de Recherches du château de Versailles, chargé du programme Les Méridionaux et la cour auprès de Béatrix Saule. Depuis 2005 il est éditeur et directeur de collection Histoire Sciences humaines chez Tallandier.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Les Grands Notables du Premier Empire, Var, CNRS, 1987.
  • Provence par-dessus les toits, Le Chêne, 1990.
  • Provence des châteaux et bastides, Le Chêne, 1991
  • Albums de la Pléiade : Saint Exupéry (iconographie choisie et commentée par Frédéric d’Agay et Jean-Daniel Pariset), bibliothèque de la Pléiade, éditions Gallimard, 1994
  • D’encre et de lumières ; itinéraires secrets dans la bibliothèque du Sénat, éditions de La Martinière, 2005.
  • En préparation : Histoire de l’armée de Condé, (Tallandier), Histoire de la noblesse provençale (Tallandier).
  • La Provence au service du roi (1637-1831) : Officiers des vaisseaux et des galères (2 volumes), 2011
Introduction et appareil critique
Collaboration à des ouvrages collectifs
  • Jean Tulard (dir.), Dictionnaire Napoléon, Fayard, Paris, 1988.
  • Philippe Boucher, J.P. de Monza (dir.), « Quatre-vingt mille magistrats » in La Révolution de la justice, des lois du Roi au droit moderne, Paris, 1989.
  • François Bluche (dir.), Dictionnaire du Grand Siècle, Fayard, Paris, 1990.
  • Kisty Carpenter and Philip Mansel (éd.), « A european destiny : the Armée de Condé, 1792-1801 » in The French emigres in Europe and the struggle against Revolution 1789-1814, Macmillan, Londres, 1999.
  • Alain Cadix (dir.), « L’enfance et la maison », in Saint Exupéry, le sens d’une vie, Le Cherche Midi, Paris, 1994.
  • Michel Autrand et Michel Quesnel (dir.), Œuvres complètes d’Antoine de Saint Exupéry, tome I, avec la collaboration de Frédéric d’Agay, Paule Bounin, et Françoise Gerbod, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, Paris, 1994.
  • Jean-Pierre Poussou, Anne Mézin et Yves Perret-Gentil (dir.), « L’armée de Condé et la Russie 1797-1799 » in L’Influence française en Russie au XVIIIe siècle, Institut d’études slaves et Presses de l’université de Paris-Sorbonne, Paris, 2004.
  • Béatrice de Andia et Norbert Chales de Beaulieu, Bruno Centorame (dir), préface de Bertrand Delanoë, Autour de la Madeleine, Action Artistique de la Ville de Paris, 2005

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Espace Saint-Exupéry
  2. a et b Lettres d'Italie du président de Brosses, Mercure de France, 1986 et 2005.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]