Fort Collins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fort Collins
Flag of Fort Collins, Colorado.gif
Fort Collins Historic District.JPG
Le district historique de Fort Collins.
Géographie
Pays
État
Comté
Capitale de
Superficie
147,77 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
1 525 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Larimer County Colorado Incorporated and Unincorporated areas Fort Collins Highlighted.svg
Démographie
Population
143 986 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
974,4 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Jumelage
Histoire
Fondation
Identifiants
Code postal
80521–80528Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
08-27425Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
TGN
Indicatif téléphonique
970Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Fort Collins est la plus grande ville et le siège du comté de Larimer, dans l'État du Colorado aux États-Unis. Elle est située sur la rivière Cache la Poudre. Elle abrite notamment l'Université d'État du Colorado.

Au recensement de 2006, la population a été estimée à 129 467 habitants, ce qui fait de Fort Collins la cinquième ville de l'État du Colorado[1]. Selon le recensement de 2010, Fort Collins compte 143 986 habitants[2].

La ville a été classée en 2006 au premier rang des « endroits agréables à vivre » par le magazine Money[3].

Fort Collins se situe à environ 92 km (57 miles) au nord de Denver, capitale de l'État du Colorado.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue d'oiseau de Fort Collins, au XIXe siècle.

Fort Collins fut d'abord un poste militaire avancé de l'armée de terre des États-Unis, édifié en 1864. Ce poste prenait la suite d'un campement militaire dénommé Camp Collins, situé près de la rivière Cache La Poudre non loin de l'actuelle ville de Laporte. Ce camp avait été installé dans les années 1860 pendant la guerre contre les indiens, afin de protéger la nouvelle route postale, partie de l'Overland Trail, qui venait d'être créée dans la région. Les voyageurs postaux pouvaient passer la nuit dans ce camp. Une inondation détruisit ce camp en 1864[4]. La camp portait le nom du colonel W. O. Collins[5].

La rivière Cache la Poudre, sur laquelle est située Fort Collins, tient son nom du fait que les premiers colons européens de la région étaient des trappeurs français venus du Canada qui cachaient leur poudre le long de la rivière et s'en servaient pour chasser les indiens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Fort Collins se situe au bord des montagnes Rocheuses, ce qui en fait une ville très agréable à vivre, tant au niveau du climat que du paysage. Le climat y est très sec en été comme en hiver. Les changements de température peuvent être rapides. Les journées d'hiver peuvent y être très froides (la température peut atteindre 0 degré Farenheit, soit −17 degrés Celsius), ou aussi très douces avec des températures estivales.

La municipalité s'étend sur une superficie de 55,53 milles carrés (143,82 km2), dont 54,28 milles carrés (140,58 km2) de terres[2].

Éducation[modifier | modifier le code]

Fort Collins abrite la Colorado State University (CSU) comptant 25 000 étudiants. L'équipe de football américain de l'université (Colorado State Rams) fait vibrer 80 000 personnes à chacun de ses matchs.

Transports[modifier | modifier le code]

La ville possède une ligne de tramways touristiques, exploitée depuis 1984.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.census.gov/popest/cities/files/SUB-EST2006_8.csv Recensement 2006
  2. a et b (en) Bureau du recensement des États-Unis, « Population, Housing Units, Area, and Density: 2010 - State -- Place and (in selected states) County Subdivision 2010 Census Summary File 1 », sur factfinder.census.gov (consulté le 7 juin 2017).
  3. MONEY Magazine: Best places to live 2006: Fort Collins Endroits agréables à vivre
  4. Flooding Timeline in Fort Collins
  5. (en) John Frank Dawson, Place names in Colorado: why 700 communities were so named, 150 of Spanish or Indian origin, Denver, The J. Frank Dawson Publishing Co., (lire en ligne), p. 22.

Liens externes[modifier | modifier le code]