Central City (Colorado)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Central City.
Central City
Teller House Central City CO.jpg
Géographie
Pays
État
Comté
Superficie
6,3 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Gilpin County Colorado Incorporated and Unincorporated areas Central City Highlighted.svg
Démographie
Population
663 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
104,6 hab./km2 ()
Identifiants
Code postal
80427Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
08-12910Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
Site web
Localisation sur la carte du Colorado
voir sur la carte du Colorado
Red pog.svg

La ville de Central City, à une altitude de 2 600 mètres, est le siège du comté de Gilpin, situé dans le Colorado, aux États-Unis.

Située comme ses voisines Black Hawk, Idaho Springs et Nevada dans le début des Montagnes Rocheuses, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Denver, Black Hawk fut une ville champignon. Découvert, à Central City, le fameux filon d'or qui porte son nom attira de nombreux travailleurs chinois.

Selon le recensement de 2010, sa population s'élève à 663 habitants[1]. La municipalité s'étend sur une superficie de 2,43 milles carrés (6,29 km2), dont 0,14 milles carrés (0,36 km2) dans le comté de Clear Creek[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Central City est située sur les eaux du Clear Creek qui provient des montagnes à l'origine de la Ruée vers l'or de Pikes Peak, intervenue en 1858 à Auraria, d'où est parti John H. Gregory, le fondateur de Central City, puis Denver.

Un mineur du nom de John H. Gregory partit explorer la montagne. Au bout de quelques jours, au lieu même où est aujourd'hui Central City, il découvrit un filon d'une richesse exceptionnelle[2]. Mais il n'avait plus un morceau de pain et faillit se trouver pris dans un ouragan de neige. Il dut repartir pour Auraria, revint avec un ami et retrouva son filon[3], situé en Central City et Black Hawk.

Les chercheurs affluèrent, et en moins d'un an trois villes, Black-Hawk, Gentral City et Nevada, s'édifièrent le long de la vallée où Gregory avait trouvé son filon. Dès 1860, Central City avait 598 habitants, puis comptait un millier de maisons en 1868, et sa population culmina à 3 113 habitants en 1900, avant de décliner ensuite.

La ville s'appelle Central City car elle constituait le centre d'échanges de cette région minière[4].

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Bureau du recensement des États-Unis, « Population, Housing Units, Area, and Density: 2010 - State -- Place and (in selected states) County Subdivision 2010 Census Summary File 1 », sur factfinder.census.gov (consulté le 6 juin 2017).
  2. Les pierres: esquisses minéralogiques, par Louis Simonin, page 299
  3. https://books.google.fr/books?pg=PA300&dq=auraria%20or&ei=IFgLTPbmF8uA4Qau4MGPAQ&ct=result&id=7zYAAAAAQAAJ&output=text
  4. (en) John Frank Dawson, Place names in Colorado: why 700 communities were so named, 150 of Spanish or Indian origin, Denver, The J. Frank Dawson Publishing Co., (lire en ligne), p. 13.