Ford Ranch Wagon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ford Ranch Wagon
Ford Ranch Wagon
Ford Ranch Wagon de 1952

Marque Drapeau : États-Unis Ford
Années de production 1952–1974
Classe break
Usine(s) d’assemblage - États-Uni
- Broadmeadows (en), (Australie, État de Victoria)[1]

La Ford Ranch Wagon est un break (familiale) construit par Ford de 1952 à 1974. Il s'agissait d'une grande voiture (full-size), sauf en 1963 et 1964, où le nom a été attribué au modèle d'entrée de gamme de la Ford Fairlane (en), de taille intermédiaire.

1952–1962[modifier | modifier le code]

Au début des années 1950, l'époque des breaks à carrosserie en bois touchait à son terme. Quand Ford a lancé sa nouvelles gamme automobile pour 1952, la Ford Country Squire (en) avait encore l'aspect du bois, pour ne pas dérouter sa clientèle, mais grâce à des appliques extérieures, qui ne sont restées en bois véritable que jusqu'en 1953.

Ranch Wagon de 1959.

Pour ses autres acheteurs de breaks, Ford a aussi proposé deux nouveaux modèles, ses premiers breaks à carrosserie entièrement en métal. Il s'agissait de la Ford Country Sedan (en) à quatre portes de la série de moyenne gamme Customline (en) et de la Ranch Wagon, un modèle à deux portes de la série d'entrée de gamme Mainline (en) inspiré par les breaks de chasse européens. La Ranch Wagon était équipé du moteur six-cylindres Mileage Maker standard, ou du V8 à soupapes latérales traditionnel de la marque, le Ford flathead V8 (en), en option.

Après des changements surtout superficiels en 1953, une deuxième Ranch Wagon a été ajoutée en 1954, l'année du remplacement du V8 flathead par le moteur Ford Y-block (en)soupapes en tête). Cette version un peu plus luxueuse faisait partie de la série Customline. En 1955, ces deux modèles ont été renommés Ranch Wagon et Custom Ranch Wagon, l'ensemble des breaks de Ford devenant une gamme séparée. En 1957 a été lancée la Ford Del Rio (en), qui remplaçait à la fois la Custom Ranch Wagon et la Ford Parklane de 1956, avec une sellerie à motifs spécifiques. Ce modèle a été la base de la nouvelle Ford Ranchero et d'un break Mercury nommé Mercury Commuter (en), sans montant de toit à l'arrière.

L'année suivante, la série s'est enrichie d'une Ranch wagon à quatre portes. La Del Rio (en) a disparu en 1959, remplacée par une Country Sedan (en) à deux portes, qui n'a duré qu'un an. À cette date, les grands breaks à deux portes étaient en perte de vitesse et la Ranch Wagon à deux portes de 1961 a été le dernier construit (avec la Plymouth Deluxe Suburban (en) de la même année). En 1962, il ne restait qu'une Ranch Wagon à quatre portes.

1963–1964[modifier | modifier le code]

Ford Fairlane 500 Custom Ranch Wagon de 1963.

En 1963 et 1964, il n'y a pas eu de Ranch Wagon dans la gamme full-size de Ford[2] mais le nom a été réutilisé pour certains breaks de la série intermédiaire Fairlane (en)[2]. Ceux-ci étaient proposés en version de base ou en finition « 500 », la 500 étant aussi vendue à titre de « Custom Ranch Wagon ». Les modèles de 1963 avaient un moteur six-cylindres de 5,7 litres ou trois V8 en option, de 6,3, 7,4 et 7,9 litres (le V8 de 6,3 litres a été éliminé en 1964).

1965–1974[modifier | modifier le code]

Ford Ranch Wagon de 1967.
Ford Ranch Wagon de 1972.

La Ranch Wagon est redevenue full-size en 1965. En 1966, elle a bénéficié du nouveau système d'ouverture du coffre de Ford, le Magic Doorgate : la porte arrière pouvait s'ouvrir indifféremment vers le bas ou sur le côté. En 1968 ont été lancées deux nouvelles Ranch Wagons, nommées Custom 500 Ranch Wagons : une avec six places passagers, l'autre avec une troisième rangée de deux sièges placés face à face à l'arrière.

Les breaks de Ford ont cessé de constituer une gamme particulière au moment où ils ont été redessinés pour 1969. Ils ont rejoint les séries dont ils étaient dérivés. La Ranch Wagon de 1969 faisait ainsi partie de la série d'entrée de gamme Custom (en). En 1970, pour la première fois, toutes les Ranch Wagons ont été équipées de V8. La boîte de vitesses manuelle à trois rapports a continué à être standard jusqu'au modèle 1971, tous les modèles étant équipés d'une boîte automatique SelectShift (en) à partir des modèles 1972.

La série Custom a été supprimée lorsque Ford a lancé sa nouvelle génération de voitures full-size 1973, ce qui fait que toutes les Ranch Wagons étaient désormais des Custom 500. La Ranch Wagon de 1974 a été la dernière vendue au grand public. De 1975 à 1977, une petite quantité de breaks Custom 500 (ne portant plus le nom Ranch Wagon) ont été fabriqués, uniquement comme véhicules de fonction.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Norm Darwin, The History of Ford in Australia, 1986, page 123
  2. a et b (en) John Gunnell, Standard Catalog of American Cars 1946–1975, Revised 4th Edition, pages 410-415.
  • (en) Encyclopedia of American Cars, Publications International
  • (en) Standard Catalog of Ford, 1903-1998, Krause Publications