Ford Parklane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ford Parklane
Ford Parklane
Une Ford Parklane

Marque Drapeau : États-Unis Ford
Années de production 1956
Production 15 186 exemplaire(s)
Classe break
Moteur et transmission
Moteur(s) 223 CID "Mileage Maker" 1bbl. 137 ch I6[1]
292 CID "Thunderbird" 4bbl. 200−202 ch V8[2]
Transmission manuelle à 3 vitesse[1]
Ford-O-Matic automatique
Dimensions
Longueur 5 019 mm
Largeur 1 928[2] mm
Empattement 2 934[2] mm
Chronologie des modèles

La Ford Parklane est un break (familiale) à deux portes produit par Ford aux États-Unis en 1956 uniquement. Lancé pour concurrencer la Chevrolet Nomad, il était basé sur la Ford Ranch Wagon[2], mais contrairement à ce robuste modèle d'entrée de gamme, il bénéficiait de tous les équipements de la luxueuse Ford Fairlane de 1956, y compris la bande chromée caractéristique sur les flancs et un intérieur bien aménagé. Une radio AM était disponible pour 100 dollars et des sièges réglables électriquement pour 60 dollars[2]. Ses freins à tambour faisaient 11 pouces[1].

Carrière commerciale[modifier | modifier le code]

Les ventes de la Parklane ont dépassé celles de sa concurrente Nomad, avec 15 186 unités contre 7 886[3]. Mais aucun des deux résultats n'était spécialement brillant ; la Nomad (basée sur un concept-car Chevrolet de 1954) ne se vendait pas beaucoup mieux, même avant la sortie de la Ford.

De façon générale, les breaks à deux portes se vendaient mal ; ceux qui avaient besoin de leurs capacités de chargement transportaient aussi des passagers et voulaient accéder facilement aux places arrière. La clientèle d'un modèle d'entrée de gamme comme la Ford Ranch Wagon le considérait principalement comme un utilitaire et transportait occasionnellement des passagers, et ce n'était pas un modèle plus raffiné qu'ils souhaitaient.

Un prototype de Parklane 1957 a été construit, mais Ford a finalement décidé de produire en 1957 un break deux-portes légèrement moins luxueux, le Ford Del Rio (en), ce qui fait que la Parklane, produite une seule année, est aujourd'hui assez rare. À partir de 1958, le nom Park Lane (en deux mots) a été utilisé pour la marque de moyenne gamme Mercury (Mercury Park Lane (en), 1958–1960 et 1964–1968).

La Nomad, basée sur un concept car, a toujours été plus connue que la Parklane, mais elle n'a acquis son principal titre de gloire — son utilisation par les surfers pour transporter leurs planches –, que bien après la fin de leur production. Les surfers, clients idéaux pour ce type de véhicule, avaient tendance à n'acheter que d'occasion.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Directory Index: Ford/1956 Ford/1956_Ford_Wagons_Brochure », Oldcarbrochures.com (consulté le 31 mai 2012)
  2. a b c d et e (en) J. "Kelly" Flory, Jr., American Cars, 1946-1959 Every Model Every Year, McFarland & Company, Inc., Publishers, (ISBN 978-0-7864-3229-5)
  3. (en) John Gunnell, Standard catalog of American Cars 1946-1975, Revised 4th Edition, page 396