Forêt domaniale de Châteauroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Forêt domaniale de Châteauroux
Image illustrative de l’article Forêt domaniale de Châteauroux
La forêt domaniale de Châteauroux, commune du Poinçonnet.
Localisation
Coordonnées 46° 44′ 24″ nord, 1° 43′ 12″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Indre
Géographie
Superficie 5 204 ha[1]
Compléments
Statut Forêt domaniale
Administration Office national des forêts
Essences chêne pédonculé,chêne sessile, hêtre, charme
Géolocalisation sur la carte : Europe
(Voir situation sur carte : Europe)
Forêt domaniale de Châteauroux
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Forêt domaniale de Châteauroux
Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire
(Voir situation sur carte : Centre-Val de Loire)
Forêt domaniale de Châteauroux
Géolocalisation sur la carte : Indre
(Voir situation sur carte : Indre)
Forêt domaniale de Châteauroux

La forêt domaniale de Châteauroux est une forêt domaniale gérée par l'Office national des forêts (ONF), en France. Elle est composée de chênes (5 200 hectares).

Plantes[modifier | modifier le code]

Le chêne produit des bois de grande qualité utilisés entre autres en menuiserie et en tonnellerie. Quelques-uns des grands vins de Bordeaux vieillissent dans les fûts de chênes de cette forêt. Différents types de plantes sont répertoriés tel que le chêne sessile, le chêne pédonculé, le hêtre, le charme, le sorbier, l'érable champêtre, la fougère aigle, l'anémone sylvie et bien sûr le muguet de mai.

Faune[modifier | modifier le code]

Cette forêt abrite de nombreux animaux sauvages. Le plus gros est le cerf élaphe, dont le brame a lieu aux mois de septembre et octobre de chaque année. Les autres animaux sont le rat musqué, le ragondin, le lièvre commun, le lapin de garenne, le putois, la martre, la fouine, la belette.

Ornithologie[modifier | modifier le code]

Dans la forêt domaniale de Châteauroux, on trouve : le corbeau freux, la corneille noire, la pie bavarde, le faisan commun, les perdrix grises et perdrix rouges, le geai des chênes, le pigeon ramier, l’étourneau, etc.

Au bord des rivières, on trouve également le canard colvert, le foulque macroule, la poule d’eau, le fuligule milouin, la sarcelle d'hiver, le vanneau huppé, la bécassine des marais, etc. ainsi que les oiseaux de passage : la bécasse des bois, la caille des blés, les grives draines, grives litornes, grives mauvis, le merle noir, les tourterelles des bois et tourterelles turques, l’alouette des champs, etc.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]