Flurin Randegger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Flurin Randegger
Photographie couleurs de Randegger

Randegger en 2016 avec le CP Berne.

Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance ,
Bâle (Suisse)
Joueur
Position Ailier gauche
ou Défenseur
Tire de la gauche
Équipe LNA SC Langnau Tigers
Ancienne(s) équipe(s) HC Davos
HC Bienne
Genève-Servette HC
CP Berne
A joué pour LNB
HC Coire
HC Thurgovie
SC Langenthal
Lausanne HC
Carrière pro. Depuis 2006

Flurin Randegger (né le à Bâle, en Suisse) est un joueur professionnel suisse de hockey sur glace qui évolue en position d'ailier ou de défenseur.

Il est le fils de l'homme politique Johannes Randegger, membre du Conseil national de 2003 à 2007[1]. Son frère aîné Gian-Andrea est également un joueur de hockey professionnel[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Natif de Bâle, Flurin Randegger débute sa formation au hockey au club local, le HC Bâle, avant de la continuer au HC Olten puis au HC Davos[3]. Avec ce dernier, pour lequel son frère aîné Gian-Andrea joue aussi, il fait ses débuts professionnels au cours de la saison 2006-2007 en Ligue nationale A, participant à la conquête du titre de champion de Suisse[4]. Au cours de l'édition suivante, il participe à la coupe d'Europe des clubs championsDavos est éliminé au premier tour[5]. Il dispute aussi quelques parties avec l'équipe junior de Suisse en Ligue nationale B et est prêté au HC Thurgovie également en LNB.

En 2008, il joint le SC Langenthal de la LNB, réalisant sa meilleure saison avec 33 points marqués en 40 parties jouées. Il est ensuite prêté au HC Bienne et l'aide à se maintenir en LNA[6].

En avril 2009, il signe avec le Genève-Servette HC de la LNA[7]. Au cours de sa première saison sur les bords du Lac Léman, il est assigné au Lausanne HC avec lequel il remporte la LNB[8]. Grison de souche, Randegger réalise un rêve d'enfant en participant en décembre 2010 à la Coupe Spengler[9]. Les Aigles, surnom du club genévois, s'inclinent en demi-finale face au futur vainqueur, le SKA Saint-Pétersbourg. En février 2011, son frère Gian-Andrea le rejoint à Genève en signant un contrat de deux ans avec le GSHC[10].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[11]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
2006-2007 HC Davos LNA 7 0 0 0 0 9 0 1 1 0
HC Coire LNB 4 2 0 2 4 - - - - -
2007-2008 HC Davos LNA 14 1 0 1 0 1 0 0 0 0
Suisse -20 ans LNB 2 0 0 0 12 - - - - -
HC Thurgovie LNB 7 2 5 7 4 - - - - -
2008-2009 SC Langenthal LNB 40 17 16 33 10 5 0 3 3 8
HC Bienne LNA - - - - - 14 2 1 3 0[Note 1]
2009-2010 Genève-Servette HC LNA 40 2 1 3 4 - - - - -
Lausanne HC LNB 18 2 5 7 2 24 8 8 16 8
2010-2011 Genève-Servette HC LNA 50 6 10 16 18 6 1 0 1 2
Lausanne HC LNB 2 1 0 1 0 - - - - -
2011-2012 Genève-Servette HC LNA 44 4 7 11 33 9 2 0 2 4[Note 1]
2012-2013 CP Berne LNA 34 2 3 5 6 20 0 2 2 12
2013-2014 CP Berne LNA 29 2 1 3 4 - - - - -
2014-2015 CP Berne LNA 50 2 3 5 22 10 0 1 1 2
2015-2016 CP Berne LNA 48 5 8 13 14 11 1 1 2 4
Statistiques pas compétition[11]
Année Équipe Compétition PJ  B   A  Pts Pun Résultat
2007-2008 HC Davos CE 2 0 0 0 0 3e place de la division Hlinka
2012 CP Berne Trophée européen 7 3 1 4 0 5e place de la division Est

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Les statistiques des séries éliminatoires pour cette saison concernent la lutte contre la relégation.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Marcel Allemann, Dino Kessler, « Die 25 Davoser Meisterhelden », sur Blick.ch, (consulté le 29 avril 2013).
  2. (en) « Gian-Andrea Randegger », sur Eliteprospects.com (consulté le 5 mai 2011).
  3. (de) « Spielerdetails Flurin Randegger », sur hockeyfans.ch (consulté le 5 mai 2011)
  4. « Suisse 2006/07 : bilan », sur Hockey Archives (consulté le 5 mai 2011)
  5. « Coupe d'Europe des champions 2007/08 », sur Hockey Archives (consulté le 5 mai 2011)
  6. « Championnat de Suisse 2008/09 », sur Hockey Archives (consulté le 5 mai 2011)
  7. « Stalder et Randegger confirmés au GSHC », sur Planète Hockey (consulté le 5 mai 2011)
  8. « Championnat de Suisse 2009/10 », sur Hockey Archives (consulté le 5 mai 2011)
  9. Michaël Taillard, « Flurin Randegger réalise un vieux rêve », sur Télévision Suisse Romande (consulté le 5 mai 2011)
  10. (de) « Gian-Andrea Randegger zu Genève », sur National League (consulté le 5 mai 2011)
  11. a et b (en) « Flurin Randegger », sur Eliteprospects.com (consulté le 20 janvier 2016).