Florence de Baudus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Florence de Baudus
FlorencedeBaudus.jpg
Florence de Baudus en 2005.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Domaine
Religion
Distinction

Florence de Baudus, née le à Paris est une romancière et essayiste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à l’Institut de l’Assomption, puis à l’Institut catholique de Paris, elle obtient une maîtrise de Lettres modernes à Nanterre. Florence de Baudus est la descendante d’une famille de magistrats de Cahors.

Ses racines familiales, comme son éducation à l’Assomption, fondée par Sainte Marie Eugénie Milleret de Brou, lui ont donné le goût de l’Histoire, tandis que sa veine romanesque est liée à sa passion pour les nœuds familiaux.

En 1999, elle signe pour s'opposer à la guerre en Serbie la pétition « Les Européens veulent la paix »[1], initiée par le collectif Non à la guerre[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Histoire
Essais
Théâtre
Romans
En collaboration

Activités[modifier | modifier le code]

De gauche à droite : Sergei Chepik, Vladimir Volkoff, Florence de Baudus
De gauche à droite : Sergei Chepik, Vladimir Volkoff, Florence de Baudus

Florence de Baudus a animé pendant plusieurs années des chroniques radiophoniques et publié des articles de critique littéraire à Paris et en province.

Historienne et romancière, la variété de ses ouvrages lui permet de donner des conférences éclectiques à Paris et en province, notamment au Centre d’études historiques du Mans, de la tragédie de la Terreur à des sujets plus légers comme Agatha Christie, héroïne d’un de ses romans.

Elle est par ailleurs membre de l'Association des écrivains croyants.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]