Fernand Ouellet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fernand Ouellet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 94 ans)
TorontoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions
Archives conservées par
Clara Thomas Archives and Special Collections (d) (F0371)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata

Fernand Ouellet, né le au Lac-Bouchette dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean au Québec et mort le 28 juin 2021 à Toronto est un écrivain, historien et professeur québécois[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Afin de pouvoir terminer ses études, Fernand Ouellet fit de la drave, activité pour le moins dangereuse. Docteur en histoire à l'Université Laval, il travailla aux archives du Québec et enseigna à l'université de 1961 à 1965. Après avoir parachevé ses études à Paris il revint enseigner à l'Université Carleton, l'Université d'Ottawa puis finalement à l'Université York à Toronto.

Ouellet est généralement considéré comme pionnier de l'histoire économique et sociale du Québec. Son œuvre majeure est son Histoire économique et sociale du Québec, 1760-1850, publiée en 1966. Il est aussi l'auteur de Le Bas-Canada, 1791-1840. Il est aussi coauteur de "Unité et diversité".

Ouvrages publiés[modifier | modifier le code]

Monographies[modifier | modifier le code]

  • Histoire de la Chambre de Commerce de Québec, 1809-1959, Québec, Centre de recherche de la Faculté de commerce, Université Laval, 1959, 105 p.
  • Louis-Joseph Papineau - un être divisé, Ottawa, La Société historique du Canada, Coll. <<Les brochures de la société historique>>, 1960, 1967, 24 p.
  • Julie Papineau: un cas de mélancolie et d'éducation janséniste, Québec, Les Presses de l'Université Laval, 1961, 123 p.
  • Histoire économique et sociale du Québec 1760-1850 - Structure et conjoncture, Montréal et Paris, Fides, 1966, 639 p.; 1971, 2 volumes.
  • Papineau, (Textes choisis et présentés par Fernand Ouellet), Québec, Les Presses de l'Université Laval, (1959), 1970, 103 p.

Prix et honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]