Ferdinand de Lanoye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tugnot de Lanoye.
Ferdinand de Lanoye
Charles Auguste Ferdinand Tugnot de Lanoye.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Auguste Ferdinand Tugnot de LanoyeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Enfant
Henri Tugnot de Lanoye (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père-Lachaise - Division 39 - Long 03.jpg
Tombe au Père Lachaise.

Ferdinand Tugnot de Lanoye, né à Saint-Saturnin le , mort à Vienne le , est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

De bonne heure il se fit remarquer par ses idées libérales, se lia avec plusieurs rédacteurs du National, prit part, après la révolution de Juillet 1830, à la rédaction de divers journaux républicains et devint, en 1848, chef de section au ministère de la Guerre, fonctions dont il se démit en 1850. Depuis lors, il s'est fait connaître par la publication d'un assez grand nombre d'ouvrages, pour la plupart relatifs à la science géographique, récits de voyages et des textes ethnologiques.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (39e division)[1].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Auteur[modifier | modifier le code]

En collaboration[modifier | modifier le code]

Cartographe[modifier | modifier le code]

  • L'Inde anglaise avant et après l'insurrection de 1857, par le comte Édouard de Warren (1811-1898), Paris, Hachette, 1857. 1 planche dépliante à la fin du tome 2 (carte dressée par Ferdinand de Lanoye, gravée par E. George)

Éditeur scientifique[modifier | modifier le code]

Traducteur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jules Moiroux, Le cimetière du Père Lachaise, Paris, S. Mercadier, (lire en ligne), p. 233
  2. Mungo Park (1771-1806) explorateur écossais et premier occidental à explorer le fleuve Niger ; et Heinrich Barth (1821-1865), explorateur de l'Afrique occidentale, mais aussi linguiste, géographe, ethnologue et anthropologue allemand.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :