Felis silvestris lybica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chat sauvage.
Chat sauvage d’Afrique
Description de cette image, également commentée ci-après

Felis silvestris lybica

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Carnivora
Sous-ordre Feliformia
Famille Felidae
Sous-famille Felinae
Genre Felis
Espèce Felis silvestris

Sous-espèce

Felis silvestris lybica
Forster, 1770

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 04-02-1977

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Répartition géographique

Description de l'image Felis-silvestris2.png.

Le Chat sauvage d’Afrique ou Chat ganté (Felis silvestris lybica[1]) est une sous-espèce du Chat sauvage dont l'aire de répartition couvre l’Afrique et le Moyen-Orient.

Description[modifier | modifier le code]

Il est plus petit que la sous-espèce européenne et a une fourrure plus courte.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Le Chat sauvage d'Afrique est réparti sur des déserts et des savanes de l'Afrique et de l'Arabie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Timbre d'Azerbaïdjan représentant un chat ganté

On pense que le Chat sauvage d'Afrique est l'ancêtre du chat domestique[2], puisqu'il est plus docile que les Chats sauvages d'Europe, et en activité la nuit.

Bien que certaines découvertes laissent à penser que la domestication des chats a eu lieu dès 9000-9500 av. J.-C., seule la présence du chat chez les Égyptiens depuis 4000 av. J.-C. a été prouvée indiscutablement. Cependant, une découverte, en 2004, à Shillourokambos (en)Chypre) donne la preuve d'un apprivoisement (sinon d'une domestication) du Chat sauvage vers 7500 av. J.-C.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'après l'origine du mot, l'orthographe aurait dû être libyca, mais selon la taxonomie officielle, c'est bien lybica : Wilson, Don E., and Reeder, DeeAnn M., eds. Mammal Species of the World: A Taxonomic and Geographic Reference (3rd ed.). Baltimore: Johns Hopkins University Press, 2 vols. (2142 pp.). pp. 536-537. (ISBN 978-0-8018-8221-0).
  2. Sciences. Comment les chats ont conquis le monde — courrierinternational.com, 20 juin 2017