Xe millénaire av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

XIVe millénaire av. J.-C. | XIIIe millénaire av. J.-C. | XIIe millénaire av. J.-C. | XIe millénaire av. J.-C. |
Xe millénaire av. J.-C.
| IXe millénaire av. J.-C. | VIIIe millénaire av. J.-C. | VIIe millénaire av. J.-C. | VIe millénaire av. J.-C.

Ce siècle av. J.-C. | XCIXe siècle av. J.-C. | XCVIIIe siècle av. J.-C. | XCVIIe siècle av. J.-C. | XCVIe siècle av. J.-C. |
XCVe siècle av. J.-C. | XCIVe siècle av. J.-C. | XCIIIe siècle av. J.-C. | XCIIe siècle av. J.-C. | XCIe siècle av. J.-C.

Liste des millénaires | Liste des siècles | Chiffres romains


Le Xe millénaire av. J.-C. couvre la période allant de l’an 10 000 av. J.-C. à l’an 9001 av. J.-C. compris. Ceci n'est pas à prendre au sens strict, aucune date de cette période ne pouvant être estimée suffisamment précisément.

Évènements[modifier | modifier le code]

10000 av. J.-C.[modifier | modifier le code]

  • Début de la révolution néolithique. La Terre est affectée par une série de changements climatiques radicaux qui ont des effets importants sur les communautés humaines :
    • Les températures en s'élevant entraînent la fonte des glaciers et permettent à la flore et à la faune d'occuper des territoires jusqu'alors inhospitaliers.
    • Les déserts qui occupaient plus de la moitié des surfaces entre les tropiques reculent car l'eau libérée par les glaciers alimente des pluies abondantes.
    • Les conditions de vie deviennent plus douces et les ressources de nourriture sont plus abondantes et plus variées, ce qui favorise des populations plus nombreuses, plus groupées et plus facilement sédentaires.
    • Les hommes commencent à domestiquer certains animaux, et découvrent l'intérêt de l'agriculture qui permet de se nourrir de façon moins aléatoire que la chasse et la cueillette.
    • Le développement de communautés agricoles spécialisées va entrainer des recherches dans le besoin de stockage (céramique, vannerie) et des demandes dans les échanges commerciaux (troc, premières monnaies d’échange, produits de luxe, obsidienne, pierres semi-précieuses).

Europe[modifier | modifier le code]

  • Réchauffement Alleröd, mer à −60 m.
  • Fin du Magdalénien.
  • 50 000 habitants en France, 500 000 en Eurasie.
  • L’exode du renne à la suite de l’adoucissement climatique entraîne l’adaptation à de nouvelles techniques de chasse. Le renne ne compte plus que pour 3 % dans les espèces chassées par les occupants de la Grotte de La Vache (Pyrénées).
  • Campement de Pincevent dans la vallée de la Seine. Il est occupé à plusieurs reprises du milieu de l’été au milieu de l’hiver. Le principal gibier est le renne. Poissons et œufs sont également consommés. On suppose que les habitants vivent dans des tentes pliables recouvertes de peaux. Boucherie, peausserie, menuiserie, fabrique de flèches. Foyers délimités par des pierres.
  • Premières traces humaines au Danemark (os de daim fendus au moyen d’un instrument tranchant, découvert par le zoologue Ulric Moel). Elles suggèrent la présence d’une variante de l’homme de Néandertal.
  • Premières populations de pêcheurs et de chasseurs au Danemark (Alleröd [chasseurs de rennes], Bromme, Segebro), en Suède (Hensbacka, en Bohuslän) et en Norvège (Fosma, Komsa). Elles utilisent de grossiers instruments de silex et possèdent des barques de peau à armature de bois. Elles semblent être arrivées du sud. Culture de Bromme : objet en silex taillé (outils et armes, couteaux et burins).

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

  • Dans l’actuelle Palestine : des villages de huttes circulaires à soubassements de pierres se développent. Ces communautés « natoufiennes » chassaient, récoltaient le blé sauvage emmer dont les grains étaient moulus en farine grossière, et élevaient des chèvres et des gazelles (vers 10 000 av. J.-C.).
  • Début de la construction du site de Göbekli Tepe.

Afrique[modifier | modifier le code]

  • Des peintures murales sont trouvées en Éthiopie et en Érythrée représentant l'activité humaine. Certaines des peintures font penser qu'elles datent d'environ 10.000 av. J.C.

Inde[modifier | modifier le code]

  • Arrivée probable du peuplement dravidien. Début du premier Sangam, tradition de poètes dravidiens (-9 990, -5 550 selon la tradition).
  • De nombreux sites mésolithiques ont été découverts dans le Rajasthan, le Gujerat et en Inde centrale. L’augmentation du nombre de sites par rapport à ceux du paléolithique semble indiquer des modifications climatiques. On observe la miniaturisation des outils qui correspond à une amélioration des techniques de chasse, de pêche et de cueillette. Des microlithes géométriques apparaissent, permettant la fabrication de pointes de flèches et de harpons. Ces pièces proviennent de zones à économie mixte, où l’élevage des chèvres et des moutons joue un rôle important à côté des activités de chasse. Ces microlithes se rattachent par leur type à des traditions d’Asie centrale remontant aux VIIe-VIe millénaires mais ils sont dans plusieurs sites associés à des productions plus tardives, jusqu’à l’âge du fer (Langhnaj).

Australie[modifier | modifier le code]

  • Apparition d’un nouveau type humain en Australie, ayant un crâne lourd et massif
  • Montée des eaux. Les zones côtières sont inondées. Les hommes doivent coloniser l’hinterland aride. L’assèchement des lacs entraîne une concentration de leurs établissements le long des principaux fleuves et rivières. Ils y récoltent le millet sauvage dont ils broient les graines avec des meules de pierre.

Amériques[modifier | modifier le code]

  • Est de l’Asie et Amérique du Nord : le retrait des immenses glaciers va permettre un passage plus aisé entre les deux continents par le passage de Béring.

9500 av. J.-C.[modifier | modifier le code]

Art & Culture[modifier | modifier le code]

  • Première figurines féminines dans les tombes de Mureybet, en Palestine. Présence de bucrane et de cornes dans les maisons, attestant une vénération particulière pour le taureau.
  • Brésil : Dans l’Abrigo do Sol du Mato Grosso, les outils utilisés pour tracer les pétroglyphes sur les parois de grès de la grotte ont été datés entre -10 000 et -7000.

Inventions, Découvertes, Introductions[modifier | modifier le code]

  • Amérique du Nord : les chasseurs nomades de grand gibier utilisent les premières pointes d'arme de jet en pierre de type Clovis, pour la chasse au mammouth et au mastodonte, puis Folsom, plus petite, utilisée pour les bisons.
  • Proche-Orient :
    • Découverte progressive de l’agriculture entre -10 000 et -9500 environ. Disparition des sites secondaires ou temporaires et renforcement de l’importance des agglomérations villageoises, qui atteignent 2 ou 3 ha.
    • Utilisation du plâtre (cuisson entre 100 °C et 200 °C) et de la vaisselle blanche. Technique de la chaux (cuisson entre 750 °C et 850 °C) à Beidha, dans le Néguev. Essai de cuisson de la terre à Mureybet, sans lendemain. Premières pointes de flèche taillées dans de la pierre. L’invention de l’arc a pu être antérieure.