Famille Belosselsky-Belozersky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armoiries des Princes Belosselsky Belozersky.

La famille Belosselsky Belozersky (en russe : Белосельский-Белозерский) est une famille princière russe issue de Riourik (862), fondateur de l'État russe. Ses descendants régnèrent à Novgorod et tirèrent leur nom du fief de Beloïé Sélo, près de la ville de Belozersk, dans la région de Novgorod, qu'ils possédèrent de manière indépendante jusqu'au XIIIe siècle. Le Prince Alexandre Mikhaïlovitch obtint l'autorisation de porter le double nom par oukase de l'Empereur Paul Ier daté du 27 février 1799, pour lui et sa descendance, en souvenir de la souveraineté de sa famille sur la principauté de Beloozero[1]. La famille est mentionnée dans le Livre de velours au 33e rang de préséance princière et est inscrite dans la Ve partie (Noblesse titrée) des registres nobiliaires[2].

Origines[modifier | modifier le code]

La famille Belosselsky Belozersky est une des plus illustres de la Russie comme on peut s'en assurer par la généalogie ci-après qui mentionne toutes les générations de mâle en mâle, sans interruption, depuis Riourik, jusqu'aux représentants actuels de la Maison.

L'histoire de cette maison fameuses est intimement liée à celle de la fondation de la monarchie russe[3],[4].

Ses princes, dont l'ancêtre fut Cynéus, frère de Riourik, s’illustrèrent dans la guerre comme dans la paix, et beaucoup d'entre eux versèrent leur sang pour la Russie[3].

Pour exemple, En 1378, à la bataille de Koulikovo, sous le règne du Tsar Dmitri Donskoï, quatorze princes de la famille Belosselsky tombaient sous les coups des hordes Tartares. Cette victoire avait sauvé la Russie et déterminé l'expulsion définitive des Tartares du Nord de l'Europe[3].

La famille Belosselsky Belozersky est issue en VIIIe génération à partir de Riourik, de Youri Ier, Prince de Souzdal et de Rostov († 1157), second fils de Vladimir II Monomaque, Grand-Prince de Kiev. Son descendant à la XIIe génération, Gleb Vassiliévitch, fut Prince de Bélozersk, ville située près du Lac Blanc (Biélo Ozéro), dans la province de Novgorod.

Le Prince Youri Vassiliévitch, arriére-arriére-petit fils de Gleb Vassiliévitch, en XVIe génération, fut le dernier à jouir de droits souverains à Bélosselskaïa, dans la région du Lac Blanc[5],[4].

Reconnaissance du rang[modifier | modifier le code]

Confirmation de la qualité princière par le sénat dirigeant de l'Empire de Russie les 26 mai 1804 et 4 octobre 1845[5].

Confirmation de la qualité princière par S.A.I. la grande duchesse Maria Vladimirovna de Russie le 17 juillet 2012[6],[7].

Généalogie[modifier | modifier le code]

Princes souverains[6],[7],[3],[4][modifier | modifier le code]

Princes apanagés[6],[7],[3],[4][modifier | modifier le code]

  • Saint Basile, prince de Rostov † 1238
  • Gleb, prince de Belozersk † 1278, marié à la princesse Féodora, fille du Khan Sartak et petite fille du Khan Batu, lui-même petit-fils de Gengis Khan.
  • Michel, prince de Belozersk † 1281
  • Romain, prince de Belozersk † 1339
  • Basile, prince de Belozersk † 1378
  • Georges, dernier prince apanagé de Belozersk † 1378 avec son père à la bataille de Koulikovo

Princes de Belozersk[6],[7],[3],[4][modifier | modifier le code]

  • Romain, prince de Belozersk
  • Théodore, prince de Belozersk

Ces deux princes portent le titre honorifique de princes de Belozersk.

Princes Belosselsky[6],[7],[3],[4][modifier | modifier le code]

  • Gabriel, prince Belosselsky
  • Elizar, prince Belosselsky, Il prend part à l'expédition contre Kazan, en 1544
  • Ivan, prince Belosselsky, annonce en 1577 à Ivan IV, la prise de Kefs et de Konhonos
  • Nicéphore,prince Belosselsky, commandait à Belgorod en 1645
  • Ivan, prince Belosselsky
  • André, prince Belosselsky
  • Prince Mikhaïl Andreevitch Belosselsky (1702-1755), général de la flotte russe avec rang de contre-amiral en 1740, vice-amiral en 1745, général dirigeant l'Amirauté en 1747, Chevalier de l'Ordre de Sainte Anne 1re classe. Il obtint la confiance de Pierre le Grand qui lui confia à plusieurs reprises différentes missions en Russie mais aussi à l'étranger. En 1719, se trouvant à bord du bateau Espérance, il fit la connaissance de la duchesse Catherine, sœur de la future impératrice Anna Ivanovna. le 18 janvier 1733, alors Commandant du bateau Elizabeth, il navigua à Cronstadt avec à son bord l'ambassadeur de Chine.
    • Prince Andreï Mikhaïlovitch Belosselsky (1730—1776), diplomate, Il entre dans la Garde à 19 ans et fait son service actif dans le Régiment Préobrajensky. Au bout de trois ans, il est envoyé à Londres pour être formé aux affaires ministérielles. Colonel en 1760, il rejoint l'ambassade de Russie à Paris. Chambellan en 1776, il est envoyé comme diplomate à Dresde
    • Baronne Élisabeth Mikhaïlovna Tcherkassova, née princesse Belosselskaia Belozerskaia (1742—1807), demoiselle d'honneur auprès de l'Impératrice, écrivaine, mariée Baron Ivan Ivanovitch Tcherkassov
    • Baronne Natalia Mikhaïlovna Stogonova, née princesse Belosselskaia Belozerskaia (1745—1819), demoiselle d'honneur auprès de l'Impératrice, mariée au Baron S. N. Stroganoff
    • Eudoxie Mikhaïlovna Saltikova, née princesse Belosselskaia Belozerskaia (1748—1824), demoiselle d'honneur auprès de l'Impératrice, mariée à S.P. Saltikov

Princes Belosselsky Belozersky[5][6],[3],[4],[8][modifier | modifier le code]

  • Prince Alexandre Mikhaïlovitch Belosselsky Belozersky (1752—1809). Le prince Alexandre a passé une partie de sa vie hors de son pays, notamment comme ministre plénipotentiaire à Dresde et à Turin. Plus tard, il rempli, à la cour de Saint-Pétersbourg, les charges de conseillé privé et de grand échanson. Il fut aussi sénateur, chambellan et membre de l'Académie des Sciences de Saint-Pétersbourg, Titulaire des Ordres de Saint Alexandre Nevsky, de Saint Hubert, de l'aigle noir et de l'aigle rouge, Il fut nommé en 1798 bailli et commandeur héréditaire de l'Ordre Souverain de Saint Jean de Jérusalem[9] et autorisé par oukase Impérial du 27 février 1799 d'ajouter à son nom celui de Belozersky en souvenir des origines rurikides de sa famille tirées du fief apanagé de Béloozéro. Écrivain, poète et musicien, il tenait une correspondance avec Voltaire[10], Rousseau, Casanova, Beaumarchais, Marmontel, Goethe et Kant[11]. Il publia en langue russe, à Moscou, en 1796, un opéra intitulé "Olenha, ou un premier amour" . Tous ses autres ouvrages sont en français : De la musique en Italie - La Haye, 1778, in-8°, Poésies françaises d'un prince étranger (contenant une curieuse "Épître aux républicains de Saint Marin") - Paris, 1789 , in 8°, Dianologie, ou tableau philosophique de l'entendement - Dresde, 1790, in8°. Voltaire établira au prince Alexandre une flatteuse généalogie [12] : Dans des climats glacés Ovide vit un jour Une fille du tendre Orphée; D'un beau feu leur âme échauffée fit des chansons, des vers et surtout fit l'amour. Les Dieux bénirent leur tendresse; II leur naquit un fils, orné de leurs talents, Vous en .êtes issu, connaissez vos parents et tous vos titres de noblesse
    • Princesse Zinaïda Alexandrovna Volkonskaïa[13] née princesse Belosselskaya Belozerskaia (1789—1862). Elle est la fille du prince Alexandre Miikhaïlovitch. Célèbre femme de lettres et égérie de Pouchkine , confidente et intime de l'Empereur Alexandre Ier [14], compositrice et chanteuse, elle tenait un salon littéraire à Paris puis à Rome à la Villa Wolkonsky[14]. Elle est considérée comme une figure de la vie culturelle russe de la première moitié du XIXe siècle. Pouchkine, en lui dédiant son poème " Les Tziganes " la proclamera " Reine des Muses et de Beauté, tenant dans sa main délicieuse le sceptre magique de l'inspiration". La princesse Zénaïde est enstérée dans l'église Saint Vincent et Saint Anastase, à Rome, face à la fontaine de Trévi.
    • Prince Esper Alexandrovitch Belosselsky Belozersky (1802—1846), Il est le seul fils du prince Alexandre Mikhaïlovitch de son second mariage avec Anna G. Kozitsky (1773-1846), fille de Grégoire Vassilievitch Kozitsky (secrétaire du cabinet de l'Impératrice Catherine II (1768-1774)), Général-major, aide de camp de Sa Majesté l'Empereur de Russie (1844), puis général-major à la suite de S.M. l'Empereur, il finit sa carrière comme chef de l'administration de la police du chemin de fer Nikolaevsky. C'est lui qui initia la construction du palais Belosselsky Belozersky sur la perspective Nevski à Saint-Pétersbourg.
      • Princesse Élisabeth Esperovna Troubeskaia née princesse Belosselskaia Belozerskaia (1834-1907), mariée au prince Pierre Nikitiich Troubetzkoy, maître des cérémonies à la Cour impériale et conseiller d'état actuel[15]. Elle est l'arrière arrière grand-mère du prince Paul de Yougoslavie[16], Régent durant la minorité du Roi Pierre II . Auteur de plusieurs livres [3] sur la monarchie. Son portrait célèbre peint par Franz Xavier Winterhalter (1805-1873) [17] se trouve actuellement dans une collection privée.
      • Comtesse Olga Esperovna Chouvalova , née princesse Belosselskaia Belozerskaia (1838-1869), mariée au Comte Paul Andréiévitch Chouvaloff, haut fonctionnaire, général d'infanterie et ambassadeur de Russie à Berlin en 1885,, commandant le corps de la garde impériale, gouverneur général de Varsovie, membre du Conseil de l'Empire, Chevalier de St. André, de Sainte Anne (3e classe), de St. Wladimir (1re et 3e classe), de l'Aigle Noir de Prusse et de l'Ordre pour le mérite de Prusse.
      • Prince Konstantin Esperovitch Belosselsky Belozersky (1843-1920), aide de camp général de sa Majesté l'Empereur Nicolas II en 1910, chevalier de l'Ordre de Saint Stanislas 1ère classe, de l'Ordre de Sainte Anne 1re classe, de l'Ordre de Saint Vladimir 2e classe, de l'Ordre de l'Aigle Blanc, de l'Ordre de Saint Alexandre Nievsky, grand officier de la Légion d'Honneur, commandeur de l'Ordre de Dannebrog, grand officier de l'Aigle Rouge, grand croix de l'Ordre de la Branche Ernestine de Saxe, grand croix de l'Ordre de François-Joseph, grand officier de l'Ordre des Saints Maurice et Lazare, grand croix de l'Ordre du Saint Sauveur, grand croix de l'Ordre de la Couronne de Prusse, grand croix de l'Ordre de Victoria, marié à Nadjda Skobleva, sœur du Général Skobelev, connu pour la conquête de l'Asie centrale et ses actions durant la Guerre russo-turque de 1877-1878. Propriétaire de l'ile Krestovky à Saint-Pétersbourg[18] et d'usines métalurgiques dans l'Oural[19].
        • Prince Sergueï Konstantinovitvh Belosselsky Belozersky (1867—1951), ade de camp du Grand-Duc Vladimir Alexandrovitch, officier au régiment des gardes à cheval, colonel commandant du 3e régiment de dragons de Novorosiisk (1908), général-major à la suite de sa Majesté l'Empereur Nicolas II, commandant du régiment des lanciers de l'Impératrice (1910-1913), général-lieutenant. Ambassadeur de Russie en Grande Bretagne. Membre du comité International olympique représentant la Russie (1900 - 1908), Chevalier de l'ordre de Saint Stanislas 3e classe, de l'ordre de Sainte Anne 3e classe, de l'ordre de Saint Vladimir 3e classe, commandeur de la Légion d'honneur
          • Prince Sergueï Sergueïvitch Belosselsky Belozersky (1895—1978), ancien élève du Corps des Pages, officier au régiment des gardes à cheval puis, en émigration, colonel d'aviation de l'armée des Etats-Unis.Leutenant grand maître de l'ordre souverain de Saint Jean de Jérusalem , chevaliers hospitaliers ( constitution du roi Pierre II de Yougoslavie). Auteur de mémoires, président de l'association de la noblesse russe en Amérique[20] (Russian Nobility Association in America) de 1959 à 1963
        • Prince Esper Konstantinovitch Belosselsky Belozersky (1870 — 1921), officier de marine Impériale, chef de quart à bord des yachts Impériaux "Etoile Polaire" et "Alexandria" (1892 - 1899), gouverneur de Tornéo (Finlande) de 1914 à 1917. médaillé de bronze dans l'épreuve de régate (voiliers de 10 metres) au Jeux olympiques de Stockholm en 1912, chevalier de l'ordre de Saint Stanislas 3ème classe, de l'ordre de l'étoile noire du Benin, de l'ordre de Saint Alexandre de Bulgarie,de l'ordre des Saints Maurice et Lazare
        • Pincesse Hélène Konstantinovna Kotchoubey, née princesse Belosselskaia Belozerskaia (1869 -- 1944), mariée au Prince Victor Serguéiévitch Kotchoubey, aide-de-camp général de l'Empereur de Russie, ministre des apanages, et l'un des membres fondateurs de la Société Impériale Orthodoxe de Palestine. Le prince Kotchoubey avec son épouse, ont été parmis les plus grands propriétaires fonciers de la province de Poltava. Leur propriété " Dikanka" (en russe : Диканька) est d’ailleurs déclamée dans les vers célèbres de Pouchkine et de Gogol. A Saint-Pétersbourg ils vécurent dans leur manoir rue Furshtatskaya, érigé dans les années 1908-1910 par l'architecte Meltserom.
        • Princesse Olga Konstantinovna Orlova, née princesse Belosselskaia Belozerskaia (1874 -- 1823), mariée au Prince Wladimir Nicolaiévitch Orlov, général-lieutenant, chef de la Maison Militaire de l'Empereur de Russie, assistant pour les affaires civiles du vice-roi du Caucase, Fils du prince Nikolaï Alekseivitch Orloff ambassadeur de Russie à Paris [21] et petit-fils du général, aide de camp, Prince Alexeï Orloff, l'un des familiers du tsar Nicolas Ier. Chevalier de St. Wladimir 2éme classe, de Ste Anne 1re classe, de St. Stanislas 1re classe , commandeur de la légion d'honneur.
        • Maria Constantinovna Hartmann (1883 - 1931) née princesse Belosselskaia Belozerskaia, Mariée à Boris Egorovirch Hartmann, général-major, commandant du régiment des Gardes à Cheval et chevalier de St. Georges.

Sur l'Ile Krestovsky[modifier | modifier le code]

L'île Krestovski , en russe "Крестовский остров" , est une île de Saint-Pétersbourg de 3,4 km2 à l'embouchure de la Néva, qui appartenait en totalité à la Famille Belosselsky Belozersky jusqu'a leur expropriation par les bolcheviques en 1917.

Après la Révolution en Russie (1917)[modifier | modifier le code]

La famille Belosselsky Belozersky a été contrainte de quitter la Russie pendant la révolution de 1917.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Patrick de Gmeline, Dictionnaire de la noblesse russe, Paris, Édition Contrepoint, , Page 197
  2. « Armorial général de la noblesse de l'Empire russe »
  3. a, b, c, d, e, f, g, h et i La princesse Lize Troubetzkoi, Un Ambassadeur russe à Turin (1792 - 1793) Dépêches de S.E. le Prince Alexandre Belosselsky de Belozersk, Paris, Ernest Leroux, , pages VII à XII
  4. a, b, c, d, e, f et g Nicolas F. Ikonnikov, La Noblesse de Russie - Les Princes Belosselsky, Paris,
  5. a, b et c Jacques Ferrand, Les familles Princières de l'ancien Empire de Russie - Recueil Généalogique tome 1, Paris, , pages 11 à 20
  6. a, b, c, d, e et f « Les Princes BELOSSELSKY BELOZERSKY »
  7. a, b, c, d et e (ru) Ivan Kouptsov, Род князей Белосельских-Белозерских (La dynastie des princes Belosselsky Belozersky ), Moscou,‎ (lire en ligne)
  8. (en) Almanach de Gotha 2014 - Vol. II, Londres, Boydell & Brewer, , 1138 p. (lire en ligne), p. 148 à 151
  9. Baron Michel de Taubes, L'Empereur Paul Ier de Russie Grand Maître de l'Ordre de Malte et son "Grand Prieuré Russe" de l'Ordre de Saint Jean de Jérusalem, Paris, Slatkine, 1955 réédition 1982, 71 p. (lire en ligne), p. 50
  10. « Oeuvres complétes de Voltaire: Vie de Voltaire, Volume 8 », sur google book
  11. (en) « Emmanuel Kant: His Life and Thought », sur google book
  12. « Mercure de France, dédié au Roi - A Paris, chez Lacombe - mai 1775 - Avec approbation et privilège du Roi - pages 176 à 179 - Épître du Prince Belosselsky à Monsieur de Voltaire et réponse de Monsieur de Voltaire au prince Belosselsky », sur Google book,
  13. Pierre de Nolhac, Louise Elisabeth Vigée-Lebrun Peintre de Marie Antoinette, Paris, Prisma, , 223 p., pages 164 et 165
  14. a et b André Trofimoff, La princesse Zénaïde Wolkonsky - de la Russie Impériale à la Rome des Papes, Rome, Staderini, , 143 p.
  15. Frédéric Loliée, « Le duc de Morny et la Société russe sous le second Empire », Le figaro,‎ (lire en ligne)
  16. (en) « Alexandre de Yougoslavie »
  17. (en) « Portrait de la princesse Lize Troubetzkoi par Winterhaler »
  18. (ru) Sergueï Petrov, L'ile Krestovsky, Saint-Pétersbourg, plochad iskoust, , 458 p., p. 59 à 67
  19. (ru) « Le manoir des princes Belosselsky Belozersky à Katav-Ivanovsk (Sud de l'Oural) »
  20. (en) « The Russian Nobility Association in America - "Our Presidents" », sur The Russian Nobility Association in America
  21. « Liste des Ambassadeurs de Russie en France », sur wikipedia

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

La Princesse Olga Orlova née Princesse Belosselskaia Belozerskaia par Valentin Seroff (Musée russe de Saint-Pétersbourg)
  • Jacques Ferrand, Les familles Princières de l'ancien Empire de Russie - Recueil Généalogique tome 1, Paris, 1997 ;
  • Jean-Marie Thiébaud, ARMORIAL ET NOBILIAIRE DE L'EMPIRE DE RUSSIE - Paris, 2014 - Tome I pages 191 et 192
  • Almanach de Gotha 2014 ,192e édition, Volume II, pages 148 à 151
  • Un Ambassadeur russe à Turin (1792 - 1793) - Dépêches de son Excellence le Prince Alexandre Belosselsky de Bélozersk par la princesse Lise Troubetzkoi - Paris Ernest Leroux Éditeur - 1901
  • La Noblesse de Russie - Les Princes Belosselsky par Nicolas F. Ikonnikov - Réédition 1945
  • Deux russes écrivains français - Editions Didier - Paris - 1964 - Première partie "Alexandre Mikhaïlovitch Béloselski"
  • Vo imia Rossii (In the name of Russia) - Prince Serge and Princess Svetlana Belosselsky, Belozersky Philanthropic Activity 1945-1965
  • Dvoretz Belosselskikh Belozerskikh, Beloje i Chornoje - Maria Petrovna Zeliad - Saint-Pétersbourg - 1996
  • Notice sur les principales familles de la Russie - Prince Pierre Dolgorouky - Berlin - Édition Ferdinand Schneider - 1858 - page 25
  • Dictionnaire de la noblesse russe, Patrick de Gmeline, Édition Contrepoint, Page 197
  • Families of the nobility of the russian Empire, first volume, Princes, Stanilaw Dumin , Saint-Pétersbourg 1993, pages 295 à 298
  • Généalogie des Princes BELOSSELSKY BELOZERSKY
  • Род князей Белосельских-Белозерских La dynastie des princes Belosselsky Belozersky publiée par Ivan Kouptsov (Version en russe)
  • Armorial général de la noblesse de l'Empire russe
  • Extrait du figaro du 5 juin 1909 - " Le Duc de Morny et la Société Russe sous le second Empire" - Au sujet de la princesse Lise Troubtezkoï née Princesse Belosselskaia Belozerskaia "....... et plusieurs autres cavaliers d'élite, comme le « beau ténébreux » Pierre Troubetzkoï. C'est à ce dernier que la princesse Lise Belosselsky, l'amie de Thiers, de Rouher, de La Guéronnière, de lord Palmerston, de Gqrtschakow, de maintes célébrités politiques de-paris, de Londres et de Saint Pétersbourg, octroya sa main et sa précieuse personne. Petite, blonde, plutôt autrement que belle, cependant bien faite, élégante et se donnant des airs de marquise Louis XV, très bien douée, fort instruite, ayant beaucoup d'esprit, le sachant et tenant à ce qu'on n'en doutât point, parfois mordante en ses réparties, galante, fine, maniérée,, en deux mots piquante, et singulière, elle s'était créé une physionomie, un rôle, que l'aidait à soutenir un insatiable amour propre. C'est cette princesse Lise Troubetzkoï, qu'on supposait informée toujours du dernier secret" La louange de ses mérites ne quittait point les lèvres de ceux qui parlaient d'elle. S'étant convertie au catholicisme, le séjour en- Russie lui avait été rendu difficile elle habitait, avec son mari et ses enfants, Paris, l'hiver, et, en été, le château de Sayn, près de Coblentz. Ce fut au bel âge de sa vie, une céleste apparition, aux:cheveux cendrés, aux yeux bleus. Elle adorait la France, malgré qu'elle dût se faire plus tard l'amie de Guillaume Ier et de l'impératrice Augusta d'Allemagne.
  • Гербовник Всероссийского дворянства В.А. Дурасова (Les armoiries de la noblesse russe par V.A. Dourasov) - Moscou, 2016 - Princes Belosselsky - pages 87 à 90
  • Dianyologie ou Tableau philosophique de l’entendement par le Prince Alexandre Belosselsky Belozersky -1790 - Imprimé à Dresde chez C. C. Meinhold
  • L'Empereur Paul Ier de Russie Grand Maître de l'Ordre de Malte et son "Grand Prieuré Russe" de l'Ordre de Saint Jean de Jérusalem - Baron Michel de Taubes - Slatkine - Réédition 1982 - page 50
  • Famous russians in the 18th and 19th centuries - Biographies and portraits - Based on the publication of Grand Duke Nikolai Mikhailovitch - Princes Belosselsky - Edition Lenizdat - Saint-Pétersbourg 1996
  • La princesse Zénaïde Wolkonsky - de la Russie Impériale à la Rome des Papes par André Trofimoff - Rome - Staderini - 1966
  • Sur les pas des Tsars à Saint-Pétersbourg - Jean des Cars - Édition Perrin - 1992 - page 91
  • Louise Elisabeth Vigée-Lebrun Peintre de Marie Antoinette - Pierre de Nolhac - Édition Prisma - 2015 - Portrait de la princesse Zénaïde A. Belosselsky - page 165
  • Imperial St. Petersburg Pages from history 1703 - 1917 - State museum of the history of St. Petersburg - 2005 - page 132
  • L'ile Krestovsky par Sergueï Petrov ( en langue russe) - Saint Petesbourg - 2014 - La datcha des princes Belosselsky Belozersky - pages 59 à 67
  • Mercure de France, dédié au Roi - A Paris, chez Lacombe - mai 1775 - Avec approbation et privilège du Roi - pages 176 à 179 - Épître du Prince Belosselsky à Monsieur de Voltaire et réponse de Monsieur de Voltaire au prince Belosselsky