Félix Timmermans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant belge
image illustrant un écrivain image illustrant belge
Cet article est une ébauche concernant un peintre belge et un écrivain belge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Timmermans.
Félix Timmermans
Description de cette image, également commentée ci-après

Félix Timmermans (à droite), Marieke Janssens (son épouse) et Filip De Pillecyn.

Nom de naissance Leopold Maximiliaan Felix Timmermans
Alias
De Fee
Polleke van Mehr
Naissance
Lierre
Décès (à 60 ans)
Lierre
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture néerlandais
Genres

Œuvres principales

  • Pallieter (1916)
  • Het kindeken Jezus in Vlaanderen (1917)
  • Boerenpsalm (1935)

Felix Timmermans, né le à Lierre et mort dans cette même ville le , est un peintre et écrivain belge d'expression néerlandaise.

Les enfants de Félix Timmermans se sont aussi illustrés dans les arts: Lia est écrivain, tandis que Tonet et Gommaar, dit GoT, sont illustrateurs.

Il est l'un des écrivains de langue néerlandaise les plus lus. Ses écrits et pièces sont d'inspiration chrétienne. Il connut le succès grâce au roman Pallieter traduit en quarante langues, et qui fut adapté au cinéma en 1976.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Quelques œuvres en langue originale[modifier | modifier le code]

  • 1907 - Door de dagen
  • 1916 - Pallieter
  • 1917 - Het kindeken Jezus in Vlaanderen
  • 1918 - De zeer schone uren van Juffrouw Symforosa, begijntjen
  • 1921 - Karel en Elegast
  • 1923 - Driekoningentriptiek
  • 1924 - En waar de ster bleef stille staan
  • 1925 - Schone lier
  • 1928 - Pieter Breughel, zoo heb ik u uit uwe werken geroken
  • 1932 - De harp van Sint Franciscus
  • 1935 - Boerenpsalm
  • 1943 - Minneke poes
  • 1948 - Adriaan Brouwer

Traductions françaises[modifier | modifier le code]

  • Triptyque de Noël (traduit par Camille Melloy), éditions Rex, 1931
  • La Harpe de saint François (traduit par Camille Melloy), Bloud et Gay, 1933
  • Psaumes paysans, illustré par Nicolas Eekman, Art et Sélection, Paris, 1947
  • Adagio, Renaissance du livre, 1973
  • Pallieter, Complexe, 1975
  • Un bateau du ciel, Les 400 coups, 1998

Tableaux[modifier | modifier le code]

  • La Prière, bois gravé.

Annexes[modifier | modifier le code]

Biographie[modifier | modifier le code]

  • (nl) Michel Dupuis, « Timmermans, Felix », dans G. J. van Bork et P. J. Verkruijsse (dir.), De Nederlandse en Vlaamse auteurs : van middeleeuwen tot heden met inbegrip van de Friese auteurs, Weesp, De Haan, (ISBN 90-228-4565-6, lire en ligne), p. 566.
  • (nl) Gaston Durnez, Felix Timmermans : Een biografie, Tielt, Lannoo, , 820 p. (ISBN 90-209-4112-7).
  • Guillaume Toebosch, « Timmermans (Leopoldus-Maximilianus-Felix) », dans Biographie nationale, t. XXXVII, Bruxelles, Établissements Émile Bruylant, (lire en ligne), col. 760-768.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :