Ezekiel Baroukh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ezekiel Baroukh
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Site web

Ezekiel Baroukh, né en 1909, mort en 1984, est un peintre égyptien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après la fin de ses études au lycée Français d'Alexandrie, le peintre Ezekiel Baroukh né en Egypte en 1909 part pour Rome. C'est, à l'académie des Beaux-Arts de cette ville qu'il obtiendra ses diplômes, section peinture.

En 1934, de retour à Alexandrie en qualité de peintre professionnel, il crée un cours de dessin, exécute de nombreux portraits, paysages, natures mortes. Dès 1935, une exposition au Cercle Italien d'Alexandrie doublée d'une autre au Salon du Caire signale à l'attention la clarté d'exécution, atmosphère souvent étrange et le foisonnement de couleurs de ce jeune peintre à la recherche de l'expression de la vie sous toutes ses formes.

Devenu Membre du Comité de l'Atelier « Groupement Artistique Alexandrin », il contribue à l'organisation des manifestations artistiques qui s'y déroulent de 1940 à 46.

C'est à cette période qu'il se lie d'amitié avec Lawrence Durrell et Etiemble.

Durant toutes ces années, les expositions auxquelles il participe tant à Alexandrie qu'au Caire [Salon de l'Atelier à Alexandrie, 1940,43,44,45 - Salon du Caire en 1941,42,43 etc...] soulignent l'affirmation d'une personnalité qui a su allier l'aspect charnel de la sensualité avec l'image plus abstraite de la représentation mentale pour réaliser des œuvres à la fois réelles et mystérieuses qui nous révèlent l'univers intérieur de ce peintre tout imprégné d'émotion et de retenue.

Mais ces activités ne lui suffisent pas. Poussé par l'évolution de sa propre peinture et le besoin de la confronter aux grands courants picturaux de l'après-guerre, Baroukh quitte Alexandrie pour Paris en 1946.

Il s'engage dans la voie de l'Abstraction, fréquente les milieux artistiques de Paris, mais aussi de province, en particulierChâteauroux en 1948 et 49 où il fait des conférences et de nombreuses expositions. Le Musée de cette ville possède une toile abstraite.

Il participe au Salon de Mai 1952 notamment avec André Lhote.

En 1954, retour à Alexandrie le temps d'une exposition, puis au Caire. Les Musées de ces deux villes conservent de nombreuses toiles du peintre.

C'est la période du Cubisme à la Géométrie Molle.

Les années qui suivent vont le voir participer à des expositions de groupe en province (Châteauroux 1956; Deauville, Musée des Beaux Arts) puis à Paris " Galerie A.G ", rue de l'Université en Juin 1958et en Octobre de la même année. Sa peinture évolue vers leGraphisme.

En 1959, nouvelle expo Galerie A.G, à propos de laquelle Etiemble parle de l'ami artiste.

Maurice Nadeau s’intéresse à cette nouvelle manière dite Informelle, rapport de volumes entre des formes indécises.

En 1961 à la Biennale de Conches une toile (100 figure) de facture Informelle est achetée par l’état.

La période Gestuelle Lyrique qui va suivre comprend peu de toiles mais de très nombreuses gouaches, l'artiste est à ce moment-là en exclusivité Galerie St Germain.

L'évolution se poursuit vers la Gestuelle Maîtrisée où le peintre n'utilisera que le noir et blanc pendant deux années.

Puis le besoin de la couleur se fait sentir à nouveau. Progressivement, Baroukh va se servir de plus en plus de couleurs fortes et de beaucoup de grands formats qui aboutiront à l'exposition en 1967 à la Galerie 9, rue des Beaux Arts; la Ville de Paris y fera l'acquisition d'une toile.

A partir de cette date commence une longue période troublée, témoignage de l'avance introspective de l'artiste qui rompt avec l'abstrait. Recherche d'un nouveau vocabulaire en 1970 vers la simplification (Pommes, bouteilles,).

Période importante dans sa complexité (attirance vers la violence mais aussi la délicatesse) et son exécution (densité de matières, à plats, tons s'éloignant du ton apparent de la réalité).

Il est intéressant de noter l'influence qu'ont eue, tout au long de ce passage, les séances de croquis pris sur le vif chaque matin à Denfert, dans un café de la rue Daguerre.

L'humain sera présent définitivement et l'un des principaux soucis du peintre sera d'intégrer dans ses tableaux les déformations issues de ces croquis (de ces Caricatures notées au jour le jour) ainsi que dans la réalisation des dessins qui vont jalonner cette période et dont la richesse d'expression le dispute à l'évocation de la fragilité et du pathétique humain.

Si l'on se réfère au simple C.V, on notera la présence du peintre aux différents salons à Paris ainsi qu’à de multiples expositions en province.

En 1980, il est reçu sociétaire au salon d'Automne où il expose pour la première fois (tableau intitulé « Femme se dévêtant »)

En 1982, il expose à la première Biennale du 13° Arrdt à La Salpêtrière.

En 1893, nouvelle exposition avec le Groupe des 109 au Grand Palais.

En 1984,l e Fonds National d'Art Contemporain fait l'acquisition d'une toile " Le modèle "

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Personnelles
  • 1935, Cercle Italien d'Alexandrie, Le Caire
  • 1948, Châteauroux
  • 1954, Alexandrie
  • 1956, musée de Châteauroux
  • Musée des beaux-arts de Rouen
  • 1960, Galerie St-Germain, Paris
  • 1967, Galerie 9, Paris
  • 1989, Uzes
  • 1990, Galerie Evelyne Guichard La Côte Saint André, Isère
  • Galerie Olivier Houg, Lyon
Collectives
  • 1941 Exposition « Arts Indépendants » du Caire
  • 1945 Exposition Nobilis, Le Caire
  • 1949 Exposition des lauréats du prix Hallmark, Paris
  • 1952 Exposition du groupe " Contraste ", Lyon
  • 1953 Exposition du prix Buhrle, Galerie Kaganovitch, Paris
  • 1955 Exposition « Découvrir. », Galerie Charpentier, Paris
  • 1958 & 1959 Exposition de groupe Galerie A.G, Paris
  • 1968 Exposition de groupe à la Galerie At Home de Toulouse (Organisée par la Galerie Jacob, Paris)
  • 1968 Exposition de peintures et sculptures organisée par Art et Prospective à l'Islozbeni Pavijlon de Belgrade
  • 1983 Groupe 109 " Grand Palais, Paris.
  • 1983 Exposition, Maison des Artistes, Paris
  • 1994 Exposition de groupe Temple de Moissac-Vallée-Française

Salons[modifier | modifier le code]

  • 1935, Salon du Caire
  • 1940, Salon d'Alexandrie
  • 21e Salon du Caire
  • 1942, Salon des Indépendants, Le Caire
  • 1943, Salon de l'Atelier, Alexandrie
  • 23e Salon du Caire
  • 1944-1945, Salon de l'Atelier Alexandrie
  • 1948, Salon des Surindépendants, Paris
  • 1950-1951-1952-1955-1956-1957-1959, Salon de Mai, Paris
  • 1960, Salon des Réalités Nouvelles, Paris
  • 1961 et 1965, Salon des Comparaisons, Paris
  • Salon des Réalités Nouvelles, Paris
  • Biennale de Conches
  • 1962, Salon des Comparaisons, Paris
  • Participation du Salon des réalités nouvelles à l'exposition organisée par l'Atelier la Monnaie, Palais Rihour, Lille
  • 1980, Salon d'automne, Paris
  • 1982, 1re Biennale du 13e arrondissement de Paris
  • Salon d'automne, Paris

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

http://ezekielbaroukh.com/

Liens externes[modifier | modifier le code]