Exils (film, 2004)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Exils
Réalisation Tony Gatlif
Scénario Tony Gatlif
Lubna Azabal
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Film dramatique
Film d'aventure
Durée 104 min.
Sortie 2004


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Exils est un film français réalisé par Tony Gatlif, sorti en 2004.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Zano propose à sa compagne Naïma de traverser la France et l'Espagne pour rejoindre Alger et connaître, enfin, la terre qu'ont dû fuir leurs parents d'autrefois. En passant par l'Andalousie avant de se décider à franchir la Méditerranée, Zano et Naïma se lancent à la recherche de leurs racines avec comme seul bagage la musique.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaire[modifier | modifier le code]


Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le film raconte aussi le retour de Tony Gatlif sur la terre de son enfance, 43 ans après l'avoir quittée.
  • Tony Gatlif a spontanément enrôlé Norig[1] sur la bande originale de ce film, époustouflé par sa voix et son aisance dans le répertoire traditionnel tzigane.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix de la mise en scène à Cannes
  • Nomination aux Victoires de la musique 2005 dans la catégorie « album de musique originale de cinéma ou de télévision de l'année » finalement remportée par Les Choristes

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le site de NORIG

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Revue de presse[modifier | modifier le code]

  • Jennifer Picard, «Exils. La grande évasion. Sentir la route, profiter de chaque rencontre, penser que voyager vaut mieux qu'arriver... Le réalisateur Tony Gatlif, Lubna Azabal et Romain Duris reviennent sur leur périple pour Exils, prix de la mise en scène au dernier Festival de Cannes.», Phosphore no 274, Groupe Bayard, Montrouge, , p. 4-6, (ISSN 0249-8138)

Liens externes[modifier | modifier le code]