Eumélos de Corinthe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eumélos.

Eumélos de Corinthe (en grec ancien Εύμηλος / Eúmêlos) est un poète grec semi-légendaire de Corinthe. Membre de la famille royale des Bacchiades, il a vécu au milieu du VIIIe siècle av. J.-C., ce qui fait de lui un contemporain d'Homère.

On lui attribue, sous le nom de Corinthiaques, une épopée historique en l'honneur de sa cité : ce poème fut transcrit en prose, probablement au siècle suivant[1]. Il est aussi l'auteur d'un autre poème épique du même genre, l’Europie. On lui attribue en outre la Bugonie dont parle Varron[2], mais dont le sujet est inconnu ; une Titanomachie et un poème des Retours.

Enfin il est encore reconnu pour être l'auteur d'un chant prosodique destiné à la députation que les Messéniens envoyaient à Délos dont il en reste deux hexamètres[3] :

« La Muse a empli de bonheur le cœur du dieu d'Ithomè,
elle qui est pure et porte les sandales des hommes libres. »

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pausanias, Description de la Grèce [détail des éditions] [lire en ligne], II, 1.
  2. De re rustica, II, 5.
  3. Pausanias, IV, 4 et 33.

Bibliographie[modifier | modifier le code]