Eugenio Corini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Eugenio Corini
image illustrative de l’article Eugenio Corini
Biographie
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance (47 ans)
Lieu Bagnolo Mella
Taille 1,73 m
Période pro. 1987-2009
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
0000-1987 Drapeau : Italie Brescia Calcio
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1987-1990 Drapeau : Italie Brescia Calcio 077 0(9)
1990-1992 Drapeau : Italie Juventus FC 047 0(2)
1992-1993 Drapeau : Italie US Sampdoria 024 0(4)
1993-1994 Drapeau : Italie SSC Naples 017 0(0)
1994-1995 Drapeau : Italie Brescia Calcio 024 0(2)
1995-1996 Drapeau : Italie Piacenza FC 032 0(1)
1996-1998 Drapeau : Italie Hellas Vérone 046 0(4)
1998-2003 Drapeau : Italie Chievo Vérone 134 (27)
2003-2007 Drapeau : Italie US Palerme 129 (25)
2007-2009 Drapeau : Italie Torino FC 044 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1988-1992 Drapeau : Italie Italie espoirs 029 0(1)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2010 Drapeau : Italie Portosummaga
2010-2011 Drapeau : Italie FC Crotone
2011-2012 Drapeau : Italie Frosinone Calcio
2012-2013 Drapeau : Italie Chievo Vérone
2013-2014 Drapeau : Italie Chievo Vérone
2016-2017 Drapeau : Italie US Palerme
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Eugenio Corini (né le à Bagnolo Mella, dans la province de Brescia, en Lombardie) est un footballeur italien, aujourd'hui reconverti en entraîneur. Il jouait au poste de milieu de terrain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Carrière d'entraineur[modifier | modifier le code]

Eugenio Corini s'engage début juillet 2010 avec le club de Portosummaga, tout juste promu en Serie B. Il quitte toutefois le club moins de deux semaines après être arrivé, et sans avoir dirigé le moindre match officiel, à la suite d'un désaccord avec ses dirigeants.

Le 2 septembre 2012, il est nommé entraineur du Chievo Vérone[1]. Il démissionne le 29 mai 2013. Il est de nouveau rapellé en novembre de la même année.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1], lequipe.fr, 2 octobre 2012