Erik Scavenius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Erik Scavenius
Erik Scavenius
Erik Scavenius
Fonctions
Ministre d'État du Danemark
Prédécesseur Wilhelm Buhl
Successeur Wilhelm Buhl
Biographie
Nom de naissance Erik Julius Christian Scavenius
Date de naissance
Lieu de naissance Klintholm, Møn, Danemark
Date de décès (à 85 ans)
Lieu de décès Gentofte,
Parti politique Parti social-libéral
Profession Diplomate
Chefs du gouvernement danois

Erik Julius Christian Scavenius, né le à Klintholm, Møn et mort le à Gentofte, est un homme politique danois. Plusieurs fois ministre des Affaires étrangères, il est ministre d'État du Danemark de novembre 1942 jusqu'à la démission de son gouvernement le 29 août 1943.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille noble danoise, il obtient un diplôme d'économie en 1901. Il travaille au ministère des Affaires étrangères avant de devenir secrétaire à l'ambassade du Danemark à Berlin de 1906 à 1908. Il devient ministre des Affaires étrangères de 1909 à 1910, consul à Vienne et Rome de 1912 à 1913, puis à Stockholm et de nouveau chef de la diplomatie danoise entre 1913 et 1920. Il s'évertue pendant la Première Guerre mondiale à garder son pays en dehors du conflit. Entre 1925 et 1927, il est de nouveau membre du Landsting, alors une des deux chambres du Parlement où il siège dans les rangs du Parti social-libéral. De 1932 à 1940, il est le patron d'un quotidien national Politiken. Le 9 novembre 1942, il est désigné ministre d'État (chef du gouvernement) par le Parlement après la destitution du cabinet de Wilhelm Buhl sous la pression allemande. Fin 1942, à la suite de la nomination de Werner Best, l'ex-adjoint de Heydrich, comme plénipotentiaire au Danemark, Scavenius menace de démissionner avec son cabinet si les Allemands exigent des mesures anti-juives[1]. Au cours de l'été suivant, l'agitation populaire et les actes de sabotage de la résistance danoise ne cessant de croître, l'état d'urgence est décrété par les autorités d'occupation le 27 août. Deux jours plus tard, l'armée danoise est dissoute par les Allemands et le cabinet Scavenius démissionne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Raul Hilberg la destruction des Juifs d'Europe Folio/Histoire Gallimard 1991 p.481