Parti social-libéral danois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gauche radicale (Danemark))
Aller à : navigation, rechercher
Parti social-libéral
(da) Radikale Venstre
Image illustrative de l'article Parti social-libéral danois
Logotype officiel.
Présentation
Chef Morten Østergaard
Fondation
Scission de Venstre
Siège Christiansborg
1240 Copenhague K
Président Svend Thorhauge
Lettre-symbole B
Idéologie Social-libéralisme[1]
Fédéralisme européen
Radicalisme
Affiliation européenne ALDE
Affiliation internationale Internationale libérale
Couleurs Magenta et bleu
Site web http://www.radikale.dk
Représentation
Députés
8 / 179
Députés européens
2 / 13

Le Parti social-libéral danois (danois : Radikale Venstre (Danmarks social-liberale parti), littéralement « Gauche radicale » ou « Radical de gauche ») est un parti politique danois de centre gauche, membre de l'Alliance des libéraux et des démocrates pour l'Europe et de l’Internationale libérale. Il porte la lettre B sur les bulletins de vote.

Le Parti social-libéral est pro-européen, opposé à une politique d’immigration restrictive telle que celle qui a été menée par le gouvernement libéral de Lars Løkke Rasmussen.

Trois membres de ce parti ont été Premier ministre du Danemark : Carl Theodor Zahle entre 1909 et 1910, puis à nouveau entre 1913 et 1920, Erik Scavenius entre 1942 et 1945 et Hilmar Baunsgaard entre 1968 et 1971. Bien que se positionnant au centre, le Parti social-libéral coopère le plus souvent avec les sociaux-démocrates.

Histoire[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

Le Parti social-libéral est fondé en 1905 par une scission du parti libéral Venstre, d'où son nom : Venstre se situait à l'époque à la gauche de l'échiquier politique danois.

La scission a lieu lors de l'expulsion de Venstre de l'aile anti-militariste en . Les membres exclus réunissent un congrès fondateur à Odense le . En plus du désaccord sur les dépenses militaires, les sociaux-libéraux ont aussi une approche plus positive que Venstre sur les mesures visant à réduire les inégalités sociales. Le Parti social-libéral devient en outre la branche politique du mouvement Kulturradikalisme. Il est ouvert à certains aspects de l'État-providence et demande des réformes afin d'améliorer la situation des paysans tenanciers, qui comptent parmi ses premiers soutiens[2],[3].

Les politiques du parti auraient été inspirés par les économistes Henry George et John Stuart Mill[4].

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Morten Østergaard, l'actuel chef du Parti social-libéral.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections parlementaires[modifier | modifier le code]

Performance électorale de 1905 à 2015.
Année  % Mandats Rang Gouvernement
1906 12,6
9 / 114
4e Opposition
1909 15,5
15 / 114
4e Opposition
1910 18,6
20 / 114
3e Opposition
1913 18,7
20 / 114
3e Cabinet Zahle II
1915
31 / 114
3e Cabinet Zahle II
1918 20,7
32 / 140
3e Cabinet Zahle II
avril 1920 11,9
15 / 140
4e Opposition
juillet 1920 11,5
16 / 140
4e Opposition
septembre 1920 12,1
18 / 149
4e Opposition
1924 13,0
20 / 149
4e Opposition
1926 11,3
16 / 149
4e Opposition
1929 10,7
16 / 149
4e Cabinet Thorvald Stauning II
1932 9,4
14 / 149
4e Cabinet Thorvald Stauning II
1935 9,2
14 / 149
4e Cabinet Thorvald Stauning II
1939 9,5
14 / 149
4e Cabinets Thorvald Stauning II, III et Vilhelm Buhl I et Erik Scavenius
1943 8,7
13 / 149
4e Cabinet Erik Scavenius
1945 8,1
11 / 149
5e Opposition
1947 6,9
10 / 149
4e Opposition
1950 8,2
12 / 149
5e Opposition
avril 1953 8,6
13 / 149
4e Opposition
septembre 1953 7,8
14 / 179
4e Opposition
1957 7,8
14 / 179
4e Cabinets H. C. Hansen II et Viggo Kampmann II
1960 5,8
11 / 179
5e Cabinets Viggo Kampmann II et Jens Otto Krag I
1964 5,3
10 / 179
5e Opposition
1966 7,3
13 / 179
5e Opposition
1968 7,3
13 / 179
4e Cabinet Hilmar Baunsgaard
1971 14,3
27 / 179
4e Opposition
1973 11,2
20 / 179
4e Opposition
1975 7,1
13 / 179
4e Opposition
1977 3,6
6 / 179
8e Opposition
1979 5,4
10 / 179
6e Opposition
1981 5,1
9 / 179
7e Opposition
1984 5,5
10 / 179
6e Opposition
1987 6,2
11 / 179
5e Opposition
1988 5,6
10 / 179
6e Opposition
1990 3,5
7 / 179
7e Opposition, Cabinet Poul Nyrup Rasmussen I
1994 4,6
8 / 179
6e Cabinets Poul Nyrup Rasmussen II et III
1998 3,9
7 / 179
7e Cabinet Poul Nyrup Rasmussen IV
2001 5,2
9 / 179
6e Opposition
2005 9,2
17 / 179
5e Opposition
2007 5,1
9 / 179
6e Opposition
2011 9,5
17 / 179
4e Cabinets Helle Thorning-Schmidt I et II
2015 4,6
8 / 179
7e Opposition

Élections européennes[modifier | modifier le code]

Année  % Mandats Tête de liste Rang Groupe
1979 3,3
0 / 15
10e
1984 1,6
0 / 15
9e
1989 2,8
0 / 16
8e
1994 8,5
1 / 16
7e ELDR
1999 9,1
1 / 16
4e ELDR
2004 6,4
1 / 14
7e ADLE
2009 4,3
0 / 13
7e
2014 6,5
1 / 13
Morten Helveg Petersen 7e ADLE

[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Wolfram Nordsieck, « Parties and Elections in Europe » (consulté le 12 juillet 2015)
  2. « Radical Liberal Party », dans Alastair H. Thomas, The A to Z of Denmark, Scarecrow Press, , 340–341 p. (ISBN 1461671841)
  3. « Det Radikale Venstre », dans Den Store Danske Encyklopædi, Gyldendal, (lire en ligne)
  4. (en) Maria Eugenia Mata et Michalis Psalidopoulos, Economic Thought and Policy in Less Developed Europe: The Nineteenth Century, Routledge, (ISBN 978-1-134-51496-0, lire en ligne), p. 23

Lien externe[modifier | modifier le code]