Poul Schlüter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Poul Schlüter
Illustration.
Poul Schlüter, en 2005.
Fonctions
Premier ministre du Danemark

(10 ans, 4 mois et 15 jours)
Monarque Margrethe II
Gouvernement Schlüter I, II, III et IV
Législature 57e, 58e, 59e, 60e et 61e
Coalition KF-V-CD-KFp (1982-1988)
KF-Venstre-RV (1988-1990)
KF-Venstre (1990-1993)
Prédécesseur Anker Jørgensen
Successeur Poul Nyrup Rasmussen
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Tønder (Danemark)
Date de décès (à 92 ans)
Nationalité Danoise
Parti politique Parti populaire conservateur
Diplômé de Université de Copenhague
Profession Avocat
Religion Luthéranisme

Poul Schlüter
Ministres d'État danois

Poul Schlüter, né le à Tønder (Danemark) et mort le [1], est un homme politique danois. Il est Premier ministre du Danemark entre 1982 et 1993.

Biographie[modifier | modifier le code]

Poul Schlüter étudie le droit à l'université de Copenhague en 1957 et a rejoint le barreau en 1960. Il a été membre du Parlement danois, le Folketing, pour le Det Konservative Folkeparti de 1964 à 1994. Il a été aussi président du Parti du peuple conservateur de 1974 à 1977 et de 1981 à 1993.

En 1982, Schlüter est le premier candidat de son parti à devenir Premier ministre du Danemark, poste qu'il occupe pendant onze années jusqu'en 1993. Durant cette période, il est nommé « Politicien nordique de l'année » (en 1984). Il a depuis reçu un très grand nombre de prix et de médailles danoises et internationales.

Précédemment à sa fonction de Premier ministre, il sert comme membre du Conseil de l'Europe de 1971 à 1974, et il est à la tête de la délégation danoise au Conseil nordique, où il sert en tant que membre du Conseil en 1978 et 1979.

Il quitte son poste de Premier ministre en 1993 après qu'une enquête démontra qu'il avait désinformé le Parlement danois. Cette affaire est connue comme le « Tamilsagen » ou « L'affaire tamoule », car elle impliquait des demandeurs d'asiles tamouls.

Après cette démission, il est député au Parlement européen de 1994 à 1999 et vice-président du Parlement de 1994 à 1997.

En 2006, l'ancien Premier ministre est nommé par le ministre de la Coopération suédoise comme son envoyé spécial pour la promotion de la liberté de déplacement dans les pays nordiques. La mission de Poul Schlüter consiste à établir des solutions pour augmenter la liberté de déplacement individuel et à présenter ses propositions à la Session du Conseil nordique d'octobre 2003.

Une autobiographie de Schlüter, Sikken et liv (Quelle vie), est publiée en 1999.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (da) « Poul Schlüter er død - TV 2 », sur nyheder.tv2.dk, (consulté le 29 mai 2021)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]