Eric Greitens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Eric Greitens
Illustration.
Eric Greitens en 2018.
Fonctions
56e gouverneur du Missouri

(1 an, 4 mois et 23 jours)
Élection 8 novembre 2016
Lieutenant-gouverneur Mike Parson
Prédécesseur Jay Nixon
Successeur Mike Parson
Biographie
Nom de naissance Eric Robert Greitens
Date de naissance (47 ans)
Lieu de naissance Saint-Louis
(Missouri, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate (jusque 2015)
Parti républicain (depuis 2015)
Diplômé de Université Duke
Lady Margaret Hall (Oxford)
Profession Militaire
Religion Judaïsme réformé[1]

Eric Greitens
Gouverneurs du Missouri

Eric Robert Greitens, né le à Saint-Louis (Missouri), est un militaire et homme politique américain, membre du Parti républicain. Il est gouverneur du Missouri du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Greitens grandit dans le comté de Saint-Louis. Il étudie à l'université Duke puis obtient une bourse Rhodes pour étudier à Oxford où il décroche un master et un doctorat sur les associations humanitaires. Durant ses études, il fait de l'humanitaire en Bolivie, Croatie, Inde et Rwanda[2].

En 2001, il s'engage dans la Navy, où il fait partie des SEALs. Sous la présidence de George W. Bush, il rejoint le programme White House Fellows au département du Logement et du Développement urbain. Il fonde par la suite l'association d'aide aux vétérans The Mission Continues et écrit plusieurs livres dont ses mémoires The Heart and the Fist, qui devient un best-seller[3].

En 2013, il figure dans la liste des cent personnes les plus influentes dans le monde du Time. L'année suivante, Fortune le classe parmi les 50 plus grands leaders mondiaux[2].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Greitens et son épouse lors du bal d'inauguration de son mandat de gouverneur.

Lors des élections de 2010, les démocrates tentent de le recruter pour se présenter face au représentant républicain Blaine Luetkemeyer[4]. Greitens a effet grandit dans une famille démocrate[2]. En juillet 2015, il annonce dans une tribune sur Fox News être désormais un « républicain conservateur »[4].

En 2016, il se présente au poste de gouverneur du Missouri. Il remporte la primaire républicaine, avec dix points d'avance sur son plus proche adversaire l'homme d'affaires John Brunner. Il bat également l'ancienne présidente de la Chambre des représentants du Missouri Catherine Hanaway et le lieutenant-gouverneur Peter Kinder[5]. Durant sa campagne, il promet d'apporter plus d'éthique au sein de l'Assemblée générale du Missouri, de ne pas étendre l'Obamacare et doter le Missouri d'une right-to-work law (en)[6]. Les enquêtes d'opinion le donnent au coude-à-coude avec le démocrate Chris Koster, mais souvent derrière le procureur général[7]. Il est élu gouverneur avec 51 % des voix contre 45 % pour Koster. Il est le premier gouverneur juif du Missouri[8].

Affaires judiciaires[modifier | modifier le code]

Le , il est arrêté, accusé d'avoir fait chanter une femme avec laquelle il avait reconnu en 2015 avoir entretenu une relation extraconjugale, en la menaçant de dévoiler des photos intimes compromettantes. Il est placé en détention après la décision d'un grand jury de le mettre en accusation. Il a été remis en liberté un peu plus tard, sans versement de caution[9]. Il est également accusé de violence envers sa maitresse[10].

Dans le mois qui suit, plusieurs personnalités du Parti républicain appellent Greitens à démissionner. Au mois d'avril, il est inculpé car soupçonné d'avoir subtilisé la liste de donateurs de sa fondation pour les vétérans et de l'avoir utilisée pour sa campagne au poste de gouverneur[11].

Enfin, le 29 mai, il annonce sa démission de son poste de gouverneur, qui devient effective le suivant[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Jewish Navy SEAL Wins GOP Primary for Missouri Governor », sur forward.com, (consulté le 20 décembre 2016).
  2. a b et c (en) Jason Hancock, « Uncovering the real Eric Greitens in Missouri gubernatorial race », sur kansascity.com, (consulté le 20 décembre 2016).
  3. (en) David A. Lieb et Summer Ballentine, « Ex-Navy SEAL Eric Greitens wins Missouri governor primary », sur yahoo.com, (consulté le 20 décembre 2016).
  4. a et b (en) Eli Yokley, « Onetime DCCC Prospect Greitens Running as Republican in Missouri », sur rollcall.com, (consulté le 20 décembre 2016).
  5. (en) Kevin McDermott, « Greitens wins pricey GOP battle for governor », sur stltoday.com, (consulté le 20 décembre 2016).
  6. (en) Stephen Feller, « Missouri elects Republican newcomer Eric Greitens governor », sur upi.com, (consulté le 20 décembre 2016).
  7. (en) Rachael Herndon, « Less than one week out, new poll shows Greitens up for first time », sur themissouritimes.com, (consulté le 20 décembre 2016).
  8. (en) Gabe Friedman, « Meet the first Jewish governor of Missouri, a former Navy SEAL », sur timesofisrael.com, (consulté le 20 décembre 2016).
  9. « Il fait chanter sa maîtresse avec une photo intime, le gouverneur du Missouri inculpé », sur leparisien.fr, (consulté le 16 avril 2018).
  10. « Gouverneur républicain, il est accusé de violences par une ancienne maîtresse », Paris Match/afp,‎ (lire en ligne, consulté le 16 avril 2018).
  11. (en) Will Schmitt, « Missouri Gov. Eric Greitens took charity donor list, lied about its source, state lawmakers report », sur usatoday.com, (consulté le 28 mai 2018).
  12. « Etats-Unis: Le gouverneur du Missouri, mis en cause dans un scandale sexuel, démissionne », sur 20 minutes, .