Ensemble La Fenice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’opéra, voir La Fenice.

L’Ensemble La Fenice est un ensemble de musique baroque créé en 1990 par Jean Tubéry, qui se consacre au répertoire de musique s'étendant du début du XVIe siècle au milieu du XVIIIe siècle[1].

L’ensemble réunit des musiciens reconnus pour leurs compétences et place le cornet à bouquin au cœur de son répertoire. Il a été monté au départ pour l'enregistrement de musique vénitienne du XVIe siècle, l’Héritage de Monteverdi. Dès sa première année d'existence en 1990, l'ensemble La Fenice a gagné le concours international de musique ancienne de Bruges et en 1992 celui de Malmö. L'Ensemble La Fenice est invité dans la plupart des grands festivals internationaux de musique ancienne et baroque, et voit ses enregistrements régulièrement plébiscités par la presse spécialisée.

La Fenice est en résidence en région Bourgogne-Franche-Comté, à Auxerre depuis 2009[2] après être restée sept ans à Sens[3]. Elle bénéficie de subventions de l'état, de la région et du département mais a perdu en 2016 celles de la ville d'Auxerre[4].

Discographie (sélection)[modifier | modifier le code]

  • 1990-2005 - collection L'Héritage de Monteverdi (Ricercar), 7 volumes,
  • 1995 - Michael Praetorius, Terpsichore Musarum (1612), avec le Ricercar Consort et la Bande des luths (Ricercar),
  • 1996 - Maurizio Cazzati Sonates, antiennes et requiem (Adda/Accord), avec María Cristina Kiehr,
  • 1996 - Giovanni Gabrieli, In Festo Sanctissimae Trinitatis, avec Ricercar Consort (Ricercar),
  • 2000 - Marc-Antoine Charpentier, Messe en la mémoire d'un Prince, avec le Chœur de Chambre de Namur (Virgin Classics),
  • 2001 - Pierre Menault, Vêpres pour le Père La Chaize, avec le Chœur Arsys-Bourgogne (K617),
  • 2001 - Johann Sebastian Bach, Ex libris. The Musical Library of J. S. Bach, avec Salomé Haller, soprano; Hans Jörg Mammel, ténor (Opus 111/Naïve),
  • 2002 - Giovanni Battista Bassani, La Morte Delusa (oratorio), avec E. Galli, soprano ; P. Jaroussky, contre-ténor; F. Piolino, tenore; J.-C. Sarragosse, basso (Opus 111/Naïve),
  • 2002 : Œuvres de Bovicelli, Frescobaldi, Monteverdi Vespro a voce sola (Naïve / Festival d'Ambronay), Carlos Mena (alto),
  • 2002 - Pierre Tabart : Opere sacre per coro, avec l'Ensemble Jacques Moderne (Virgin Classics Musique à Versailles),
  • 2003 - Matheo Romero, Office pour l'Ordre de la Toison d'Or, avec le Chœur de Chambre de Namur (Ricercar),
  • 2004 - Un Concert pour Mazarin, con Philippe Jaroussky, contre-ténor (Virgin Classics),
  • 2004 - Il Canzoniere. La poesia di Francesco Petrarca nel Seicento, avec Maria Cristina Kiher et Stephan Van Dick (Ricercar),
  • 2006 - Giacomo Carissimi, Vanitas Vanitatum, avec le Chœur de Chambre de Namur (Cyprés),
  • 2007 - Marc-Antoine Charpentier, Te deum. Messe pour les Instruments, avec le Chœur de Chambre de Namur et l’orchestre Les Agrémens (Ricercar)
  • 2007 - Un camino de Santiago, avec Arianna Savall (Ricercar),
  • 2011 - Jauchzet dem Herren. Psaumes de David au XVIIe siècle en Allemagne, avec Hans-Jörg Mammel (Alpha),
  • 2014 - Henry Purcell, Serenading Songs and Grounds, avec Céline Scheen, Hana Blazikova, Paulin Bündgen, Jan Van Elsacker, Stefan Mac Leod (Ars Produktion),
  • 2014 - Passaggi da Napoli a Venetia, avec Jérémie Papasergio, Jérôme Huille, Matthias Spaeter, Thomas Dunford, Jean-Marc Aymes, Luca Guglielmi, Philippe Grisvard (Ars Produktion),
  • 2015 - Natale in Italia avec Dagmar Saskova, soprano ; Jan van Elsacker Ténor (Ars Produktion).

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Présentation sur le site de l'Ensemble
  2. Laurenne Jannot, « Musique - La Fenice perd sa subvention municipale de fonctionnement », www.lyonne.fr,‎ (lire en ligne)
  3. « La Fenice de Tubéry doit quitter Sens, mais pourrait renaître ailleurs », sur Diapasonmag.fr, (consulté le 11 mars 2017)
  4. Séverine Mermilliod, « L’ensemble baroque La Fenice amputé d’une partie de ses subventions », Culturebox (France-Info),‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]