Elizardo Sánchez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Elizardo Sánchez
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique

Elizardo Sánchez Santa Cruz, né le 29 juin 1944, est un militant cubain des droits de l'homme et fondateur de la Commission cubaine des droits de l'homme et de la réconciliation nationale, un groupe qui soutient le changement politique à Cuba.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sánchez est né à Santiago de Cuba. Membre du mouvement Jeunesse Socialiste, il participe à la lutte contre le dictateur Fulgencio Batista entre 1956 et 1958[1].

Il est devenu professeur d'université pendant les premières années de la révolution cubaine. En 1968, il est interdit d'accès à l'université pour « idées contraires ou divergentes  » avec celle du Parti communiste cubain, puis il est emprisonné en 1972 pour « critique publique du Président et Département de la sécurité »[2].

En 1976, avec sept autres opposants il participe à la fondation d'un Comité des droits de l'homme. Les fondateurs de celui-ci sont réprimés. Ainsi, Martha Frayde est arrêtée en juin 1976 et reste en prison pendant quatre ans[2].

En 1987, il a fondé la Commission Cubaine des droits de l’homme[3].

Depuis l'arrivée au pouvoir de Raul Castro en juillet 2006, Elizardo Sánchez considère qu’il n’y a pas de signes de changement au sein du régime castriste[4].

Honneur[modifier | modifier le code]

En 1996, il a été lauréat du Prix des droits de l'Homme de la République française.

References[modifier | modifier le code]

À voir[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]