El Horriya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

El Horriya

Autres noms Mahroussa
Type Yacht de luxe
Histoire
Chantier naval Samuda Brothers (Royaume-Uni)
Mise en service 1865
Statut En service
Équipage
Équipage 160
Caractéristiques techniques
Longueur 145,70 m
Maître-bau 13 m
Tirant d'eau 5,30 m
Déplacement 3 762 t
Tonnage 4 561 tjb
Propulsion Turbine à vapeur - 3 hélices
Puissance 19 500 ch (12 300 kW)
Vitesse 16 nœuds (30 km/h) maximum

13 nœuds (24 km/h) croisière

Carrière
Pavillon Drapeau de l'Égypte Égypte

L’El Horriya (initialement appelé Mahroussa) est un yacht à moteur de luxe construit pour Ismaïl Pacha, le khédive d'Égypte en 1865, comme yacht royal.

Il a été construit sous le nom de Mahroussa par les chantiers Samuda Brothers au Royaume-Uni sur la Tamise et conçu selon les mêmes principes que le navire à vapeur (steamer) HMY Victoria and Albert II. Il est resté en service dans la famille royale égyptienne jusqu'en 1951.

Il subit deux modifications importantes, étant rallongé de 12,192 mètres (40 pieds) en 1872, puis 5,029 mètres (16,5 pieds) ont été rajoutés en 1905. La reconstruction de 1905 a été effectuée au chantier naval de Pointhouse d'A. & J. Inglis à Glasgow, en Écosse et comprenait le remplacement de ses deux roues à aubes par des triples hélices alimentées par des turbines à vapeur construites par Inglis. C'était l'une des premières entreprises à bénéficier d'une licence de la Parsons Marine Steam Turbine Company de Wallsend pour la construction de turbines à vapeur dans leurs propres ateliers. L'architecture navale, ainsi que le design intérieur ont été conçus par Sir Oliver Lang.

En 1869, le Mahroussa acquit une renommée comme étant le premier navire à franchir le nouveau canal de Suez, lors de la cérémonie d'ouverture.

Après l'abdication du roi Farouk et son arrivée en Europe, il renvoya le yacht en Égypte avec tout l'équipage et l'équipement, il a été repris par le gouvernement égyptien pour être utilisé comme navire école, et a reçu son nom actuel, l’El Horriya. Il a passé la plupart de sa carrière dans l'Est de la Méditerranée, mais il a participé, alors âgé de 111 ans, à la Revue navale internationale pour commémorer le bicentenaire des États-Unis le 4 juillet 1976 en se rendant à New York.

En 1987, l’El Horriya subit un rétrofit complet.

Actuellement, le navire est pris en charge par la Marine égyptienne et est parfois utilisé comme yacht présidentiel. Le navire prend la mer environ trois fois par an, généralement pour une seule journée[1].

En 2013, El Horriya détient le titre du septième plus grand yacht privé du monde, avec ses 145,70 m de long.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le navire est construit sur une coque en acier d'un tonnage de 4 561 tonneaux de jauge brute (tjb), et dispose d'un pont en teck.

Les dimensions de l’El Horriya sont de 145,70 mètres (478,1 pieds) de long pour une largeur de 13 m et d'un tirant d'eau de 5,30 mètres.

Grâce à ses turbines à vapeur Parsons fonctionnant au charbon et développant une puissance totale de 19 500 ch (12 300 kW), actionnant 3 hélices, l’El Horriya peut naviguer à une vitesse maximale de 16 nœuds(30 km/h), avec une vitesse de croisière de 13 nœuds (24 km/h).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « S.S. Mahroussa - Who were Oliver Lang and son? », sites.google.com, (consulté le 21 janvier 2012)
Sources

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]