Edvige Carboni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Edvige Carboni
Image illustrative de l’article Edvige Carboni
Vénérable
Naissance , Pozzomaggiore, Italie
Décès , à Rome, Italie 
Nationalité Italienne Drapeau : Italie
Ordre religieux Third Order of Saint Francis (en)
Vénérée à Basilique Notre-Dame des Grâces et sainte Maria Goretti de Nettuno
Béatification prévue le 15 juin 2019, à Sassari, par le cardinal Giovanni Angelo Becciu
Vénérée par l'Église catholique

Edvige Carboni (-), est une laïque et mystique italienne.

Elle est notamment connue pour avoir porté les stigmates et eut de nombreuses visions. En parallèle elle se dévoua pour les plus pauvres et supporta de nombreuses souffrances qu'elle offrait pour la conversion des pécheurs[1].

Elle est reconnue vénérable par l'Église catholique. Sa béatification est prévue pour juin 2019.

Biographie[modifier | modifier le code]

Edvige Carboni naît le à Pozzomaggiore, en Sardaigne, au sein d'une famille d'agriculteurs. Dès l'âge de 5 ans, elle aurait eu ses premières visions de Jésus-Christ, de la Vierge Marie et de son ange gardien. Elle fait vœu de chasteté à 5 ans[2]. Dans sa jeunesse elle se montre très pieuse, participant chaque jour à la messe, faisant le catechisme aux enfants, et participant à toutes sortes de confréries et de mouvement, notamment le Tiers-Ordre franciscain. Elle s'investit aussi beaucoup pour soulager les misères des malades et des plus nécessiteux de Pozzomaggiore.

Depuis son enfance elle pense à la vie religieuse, mais son confesseur l'en dissuade, estimant qu sa famille à besoin d'elle. En effet la mère est morte et Edvige doit la remplacer dans son rôlr. Bien que cela aille contre son projet, elle accepte, travaillant dur pour subvenir aux besoins de sa famille. Elle restera laïque tout au long de sa vie.

En 1911, au cours d'une apparition, le Christ lui aurait dit : "Edvige, je souhaite que tu sois l'effigie de ma Passion." Elle aurait dès lors été marqué par les stigmates, et aurait revécut dans son propre corps les supplices que le Christ aurait subit : flagellation, couronne d'épines ect<http://www.edvigecarboni.it>. Tous ces phénomènes mystiques qui ne peuvent être cachés attirent bientôt la méfiance et les calomnies. Edvige et sa famille quittent la Sardaigne en 1929, et s'installent à Rome.

Edvige Carboni vit de modestes travaux ici et là, et s'adonne surtout aux œuvres de charité. Notamment durant la Seconde Guerre mondiale elle vient au secours des blessés, de ceux qui ont tout perdus, des prisonniers politiques, peu importent leur nationalité.

Elle s'adonne également à de nombreuses mortifications, pour obtenir la conversion des pécheurs. Par les souffrances continuelles qu'elle semblait souffrir à cause de ses stigmates, elle s'offre pour l'Église catholique et le salut de tous les hommes, en particulier de ceux qui persécutaient les chrétiens, notamment dans les régimes communistes. Par ses conseils de nombreuses personnes redeviennent chrétiennes. Estimée de beaucoup, elle l'était notamment de saint Louis Orione et de saint Padre Pio, qui la considérait comme une sainte. Elle avait pour confesseur le Père Felice Capello. Elle meurt soudainement le à Rome. Dans la soirée, un jeune ouvrier communiste vint déposer un bouquet de fleurs sur sa dépouille en disant : "Elle était vraiment une sainte"<http://www.edvigecarboni.it>.

Béatification[modifier | modifier le code]

Une enquête préliminaire pour la cause de béatification d'Edvige Carboni s'ouvre en 1968 au sein du diocèse de Rome. L'enquête diocésaine se clôture en 2001, et transmise au Saint-Siège pour y être étudiée par la Congrégation pour la cause des saints.

Le , le pape François reconnaît les vertus heroïques d'Edvige Carboni, lui attribuant ainsi le titre de vénérable.

Le , le pape François reconnaît comme authentique une guérison inexplicable attribuée à l'intercession d'Edvige Carboni, et qui avait été l'objet d'une enquête médicale et théologique depuis l'an 2000. Ceci fait, le décret permettant sa béatification est signé par le pape. La cérémonie durant laquelle elle sera proclamée bienheureuse sera célébrée à Sassari le 15 juin 2019, par le cardinal Giovanni Angelo Becciu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Ernesto Madau, Venerabile Edvige Carboni. La mistica d'Ella Sardegna, Velar, , 47 p. (ISBN 8866714437 et 9788866714439).
  • (it) Ernesto Madau, Ti chiami Edvige - Devi essere l'effigie della mia passione, Roma, Editrice GEI, , 565 p..
  • (it) Adolfo Lippi, Edvige Carboni. Una donna dono, Nicola Palumbi, , 64 p. (ISBN 8872980399 et 9788872980392).
  • (it) F. Ciomei, La vita della serva de Dio Edvige Carboni, Aprilia, Poligraf, , 234 p..

Liens externes[modifier | modifier le code]