Eduardo Halfon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Eduardo Halfon Tenenbaum, né le à Guatemala, est un écrivain guatémaltèque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît à Guatemala dans une famille juive qui déménage aux États-Unis alors qu'il n'a que 10 ans. Il fait des études supérieures de génie industriel à l'Université d'État de Caroline du Nord. Il décide ensuite de se réorienter en littérature. Pendant huit ans, il est professeur de littérature à l'Université Francisco Marroquín (Guatemala). Il vit aujourd'hui au Nebraska.

En 2003, Saturne (Esto no es una pipa, réédité sous le titre Saturno), son premier roman, raconte le suicide du peintre guatémaltèque de 23 ans Carlos Valenti. En 2010, le roman La Pirouette (La pirueta) lui vaut le prix José María de Pereda du court roman. En 2014, Monastère (Monasterio) est un roman semi-autobiographique qui raconte le périple d'Eduardo et de son frère qui, depuis le Guatemala et par devoir familial, se rendent à Tel-Aviv pour assister au mariage de leur sœur cadette avec un juif orthodoxe originaire de Brooklyn.

Il est boursier de la fondation Guggenheim en 2011.

En France, il reçoit le prix Roger-Caillois 2015 de littérature latino-américaine.

Ses œuvres sont traduites en anglais, portugais, allemand, néerlandais, italien, croate, japonais et français.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Esto no es una pipa (2003), court roman réédité en 2007 sous le titre Saturno
    Publié en français sous le titre Saturne, traduit par Françoise Garnier, édition bilingue, Saint-Nazaire, MEET, coll. « Les bilingues », 2011 (ISBN 978-2-911686-72-6)
  • De cabo roto (2003)
  • El ángel literario (2004)
  • La pirueta (2010)
    Publié en français sous le titre La Pirouette, traduit par Albert Bensoussan, Paris, Quai Voltaire, 2013 (ISBN 978-2-7103-6974-5)
  • Monasterio (2014)
    Publié en français sous le titre Monastère, traduit par Albert Bensoussan, Paris, Quai Voltaire, 2014 (ISBN 978-2-7103-7083-3) ; réédition, Paris, LGF, coll. « Le Livre de poche », no 35061, 2018 (ISBN 978-2-253-07100-6)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Clases de dibujo (2007)
  • Siete minutos de desasosiego (2007)
  • Clases de hebreo (2008)
  • El boxeador polaco (2008)
    Publié en français sous le titre Le Boxeur polonais, traduit par Albert Bensoussan, Paris, Quai Voltaire, 2015 (ISBN 978-2-7103-7561-6)
  • Morirse un poco (2009)
  • Los espacios irónicos (2010)
  • Mañana nunca lo hablamos (2011)
  • Elocuencias de un tartamudo (2012)
  • Signor Hoffmann (2015)
    Publié en français sous le titre Signor Hoffman, traduit par Albert Bensoussan, Paris, Quai Voltaire, 2015 (ISBN 978-2-7103-7616-3)
  • Duelo (2017)
    Publié en français sous le titre Deuils, traduit par David Fauquemberg, Paris, Quai Voltaire, 2018 (ISBN 978-2-7103-8391-8)

Ouvrage de littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Los tragadores de cosas bonitas (2013), illustrations par María Lavezzi

Traduction française d'une nouvelle dans une anthologie[modifier | modifier le code]

  • « Lointain », traduction de Serge Mestre de « Lejano », extrait de Le Boxeur polonais (El boxeador polaco), in Les Bonnes Nouvelles de l'Amérique latine, Gallimard, coll. « Du monde entier », 2010 (ISBN 978-2-07-012942-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]