Eberhard Havekost

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant un peintre allemand.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Eberhard Havekost
Defaut 2.svg
Naissance
Nationalité
Activité
Maître
Lieu de travail
Distinctions

Eberhard Havekost est un peintre contemporain allemand, né en 1967 à Dresde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié à la Hochschule für Bildende Künste (École d'enseignement supérieur des beaux arts) à Dresde ou il a été élève de Ralf Kerbach.

Ses œuvres sont présentes dans les collections du Museum of Modern Art[1], le musée d'art de Denver, le Kunstmuseum Wolfsburg[2], le Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3], le Staatliche Kunstsammlungen à Dresde, le Tate à Londres[4].

Eberhard Havekost vit et travaille à Berlin[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1996-98 - Four Portraits, Museum of Modern Art, New York[6]
  • 1999 - Sympathie, Museum of Modern Art, New York[7]
  • 2001 - Intro 2, Kunstmuseum Wolfsburg, Wolfsbourg[2]
  • 2001 - Robotron, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2002 - Objekt, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2002 - Kino, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2002 - Windmesser 1_2, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2002 - Windmesser 2_2, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2002 - Regal, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2003 - Dresden 3 (1/4), Kunstmuseum Wolfsburg, Wolfsbourg[2]
  • 2003 - Dresden 3 (2/4), Kunstmuseum Wolfsburg, Wolfsbourg[2]
  • 2003 - Dresden 3 (3/4), Kunstmuseum Wolfsburg, Wolfsbourg[2]
  • 2003 - Filter 2, Kunstmuseum Wolfsburg, Wolfsbourg[2]
  • 2003 - Stuhl, Kunstmuseum Wolfsburg, Wolfsbourg[2]
  • 2003 - Trash 1, Staatliche Kunstsammlungen, Dresde
  • 2004 - Spiderman, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Phantom, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Theke, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Mund, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Mercedes, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Spreelacart, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Ikea, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Bau, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Aquazoo, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Esel, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Hotel, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2004 - Awning 1, Museum of Modern Art, New York[8]
  • 2004 - Ghost 1, Tate à Londres[9]
  • 2004 - Ghost 2, Tate à Londres[10]
  • 2005 - You don't know what is in the dark side, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2005 - Indianer, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2005 - Holz, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2005 - Whisky, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2005 - Superstar, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2005 - 14 Uhr, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2005 - 12 Uhr, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2005 - Superstar, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2005 - Lost city, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2005 - Destiny, Museu de Arte Contemporanea de Serralves à Porto[3]
  • 2008 - Infinity 1 and 2, Tate à Londres[11]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 1995 - WÄRME, Galerie Gebr. Lehmann, Dresde
  • 1997 - Frieren, Galerie Gebr. Lehmann, Dresde
  • 1997 - Abstecher I, Galerie Gebr. Lehmann, temporäre Dependance Berlin
  • 1997 - Förderkoje, Art Cologne, Cologne
  • 1998 - ZOOM, Anton Kern Gallery, New York
  • 1998 - Fenster-Fenster, Kunstmuseum Luzerne[12]
  • 1999 - Kontakt, Galerie Gebr.Lehmann, Dresde
  • 1999 - Statements, Art Bâle, Bâle
  • 1999 - Druck Druck, Galerie für Zeitgenössische Kunst, Leipzig
  • 2000 - MOBILe, Galerie Gebr.Lehmann, Dresde
  • 2001 - Driver, Galerie Johnen+Schöttle, Cologne
  • 2001 - DRIVER, Museu de Arte Contemporanea de Serralves, Porto
  • 2001 - Dimmer, Galerie Gebr.Lehmann, Dresde
  • 2001 - J.F.B.-Hobby Industries, Galerie Onrust, Amsterdam
  • 2001 - Pressure-Pressure, Anton Kern Gallery, New York
  • 2003 - Lieu d'Art contemporain, Sigean
  • 2003 - Centre d'art contemporain, maison des arts Georges Pompidou, Cajarc
  • 2003 - dynamic UND, White Cube, Londres[13]
  • 2003 - Beauty walks a razors edge, Galerie Gebr.Lehmann, Dresde
  • 2003 - McTREK CAMP 4, Galerie Johnen+Schöttle, Cologne
  • 2003 - Square, Anton Kern Gallery, New York
  • 2004 - circaware, Galerie Ghislaine Hussenot, Paris
  • 2004 - Brandung, Galerie Gebr.Lehmann, Dresde
  • 2004 - Graphik 1999-2004, Kupferstich-Kabinett, Dresde
  • 2004 - Project Room, Rubell Family Collection, Miami
  • 2004 - Marvel, Anton Kern Gallery, New York
  • 2005 - Harmonie, Kunstmuseum Wolfsburg, Wolfsbourg[14]
  • 2005 - Sonnenschutz, Roberts & Tilton, Los Angeles
  • 2006 - Paintings from the Rubell Family Collection, American University Museum, Katzen Arts Center, Washington
  • 2006 - Harmony 2, Stedelijk Museum, Amsterdam
  • 2006 - backstage, Galerie Gebr. Lehmann, Dresde
  • 2007 - Zensur, Anton Kern Gallery, New York
  • 2007 - Background, White Cube, Londres[13]
  • 2007 - Paintings from the Rubell Family Collection, Art Gallery at Florida Gulf Coast University, Fort Myers et Tampa Museum of Art, Tampa
  • 2008 - Entrée, FRAC Auvergne, Clermont-Ferrand[15]
  • 2008 - Zensur 2, Galerie Gebr. Lehmann, Part1, Dresde
  • 2008 - Zensur 2, Galerie Gebr. Lehmann, Part2, Berlin
  • 2010 - Staatliche Kunstsammlungen, Dresde[16]
  • 2010 - Guest, White Cube, Londres[13]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Eberhard Havekost. (German, born 1967) », sur moma.org
  2. a, b, c, d, e, f et g (en) « Eberhard Havekost in the collection », sur www.kunstmuseum-wolfsburg.de
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa et ab (pt) « Museu de Arte Contemporanea de Serralves », sur emuseum.serralves.pt
  4. (en) « Eberhard Havekost », sur www.tate.org.uk
  5. (en) « Imagination Becomes Reality Part II: Painting Surface Space », sur www.sammlung-goetz.de
  6. (en) « Four Portraits », sur moma.org
  7. (en) « Sympathie », sur moma.org
  8. (en) « Awning 1 », sur moma.org
  9. (en) « Ghost 1 », sur www.tate.org.uk
  10. (en) « Ghost 2 », sur www.tate.org.uk
  11. (en) « Infinity 1 and 2 », sur www.tate.org.uk
  12. (en) « Eberhard Havekost Kunstmuseum Luzern », sur le site de Frieze (magazine),‎
  13. a, b et c (en) « White Cube - Eberhard Havekost », sur www.whitecube.com
  14. (en) « Eberhard Havekost Kunstmuseum Wolfsburg, Germany », sur le site de Frieze (magazine),‎
  15. Entrée - FRAC Auvergne - Texte Jean-Charles Vergne
  16. (en) « Eberhard Havekost. Exhibition - November 13, 2010 to February 6, 2011 », sur www.skd.museum