Drapétomanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La drapétomanie était une prétendue maladie mentale, décrite et inventée par le médecin américain Samuel Cartwright en 1851, pour expliquer l'évasion des esclaves [1] vers le Nord des États-Unis. Selon Cartwright, la fuite des esclaves s'expliquait par des mouvements involontaires[2].

Son article, ré-imprimé dans le Sud, suscite de nombreuses moqueries et satires au Nord (dont l'une dans l'éditorial du Buffalo Medical Journal, en 1855[3]). L'auteur de cet éditorial, S. B. Hunt, fit notamment remarquer que les symptômes de cette maladie disparaissaient étrangement quand les fugitifs arrivaient au Nord et que la fuite systématique des esclaves vers le Nord plutôt que dans une autre direction ne pourrait s'expliquer par des mouvements involontaires.[2] L'architecte Frederick Law Olmsted, dans son livre de 1856, A Journey in the Seaboard Slave States, prenant appui sur le constat de la fuite de domestiques « engagés » (une sorte de servitude), affirme avec humour que la prétendue maladie serait en fait d'origine blanche, et introduite en Afrique par les commerçants [4].

La drapétomanie est aujourd'hui citée comme exemple de théorie pseudoscientifique[5] et racialiste.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme est issu du grec ancien : de δραπέτης (drapetes, « un fuyard [esclave] ») et μανία (mania, « folie, frénésie »).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Kevin White, An Introduction to the Sociology of Health and Illness, Londres, Sage Publications, , 196 p., poche (ISBN 978-0-7619-6400-1, lire en ligne), p. 41
  2. a et b https://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/sjp.12351
  3. S. B. Hunt, « Dr Cartwright on "Drapetomania" », Buffalo Medical Journal, vol.10, 1855, p. 438-442; [lire en ligne]
  4. Frederick Law Olmsted, A Journey in the Seaboard Slave States, with Remarks on Their Economy, éd. Mason Brothers, 1856, p. 226, [lire en ligne]
  5. (en) Arthur L. Caplan, James J. McCartney, and Dominic A. Sisti, Health, Disease, and Illness : Concepts in Medicine, Washington, D.C., Georgetown University Press, , 311 p., poche (ISBN 978-1-58901-014-7, LCCN 2003019797, lire en ligne), p. 2