Dorville (auteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dorville
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

André-Guillaume Contant de La Molière[1], dit Dorville ou d'Orville, est un acteur, directeur de théâtre et auteur français du XVIIIe siècle, né en 1730 et mort après 1800[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Dorville joue à Lille en 1744, à Nantes en 1747, à Rouen de 1747 à 1749, à Amiens en 1749, à Dijon en 1751. Le , il est « directeur et entrepreneur de la Comédie de Versailles » et habite Saint-Germain-en-Laye. De 1756 à 1759, il joue au théâtre d'Anvers, dans la troupe de Mme Pompeati et de François Quinault, puis il dirige seul la troupe et fait banqueroute.

En janvier 1761, il produit un « certificat de vie », étant domicilié à Saint-Pétersbourg[3].

On le retrouve de 1773 à 1775 à Paris dans la troupe des Grands Danseurs du Roi, puis au Théâtre des Variétés-Amusantes en 1786.

Il meurt à Paris « au début du XIXe siècle ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Théâtre
  • L'Essai des talents ou les Réjouissances de la paix (comédie-ballet), Rouen, 1749.
  • Balthésie (tragédie), Lille, 1752.
  • Le Plaisir et la Reconnaissance (comédie), Anvers, 1756.
  • L'Opéra aux enfers (comédie), Lyon, 1763.
  • La Surprise ou les Rendez-vous (comédie), Tours, 1764.
  • Le Médecin par amour (comédie), Paris, 1786.
  • Le Paysan parvenu ou les Coups de la fortune (comédie), Paris, 1796.
Varia

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son nom complet est donné sur l'acte de baptême de Guillaume-Antoine Moylin, registre de la paroisse Saint-Étienne de Lille, .
  2. Firmin Didot frères, Nouvelles biographie générale, t. XI, 1855, pp. 642-643.
  3. Archives nationales de France, Minutier central des notaires de Paris.

Liens externes[modifier | modifier le code]