Dmitri Iazov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dmitri Iazov
DYazov1989.jpg

Iazov en visite aux États-Unis en 1989

Naissance
Nationalités
Activité
Distinctions
Ordre de Lénine
Ordre de la Révolution d'Octobre
Médaille commémorative des 300 ans de Saint-Petersbourg (en)
Ordre de la Guerre patriotique de 1e classe (d)
Ordre de l'Honneur
médaille pour la victoire face à l'Allemagne dans la grande guerre patriotique de 1941-1945 (en)
Ordre du Drapeau rouge
Ordre du Mérite pour la Patrie - 4e classe (d) +
Fonction
Ministre de la Défense de l'Union soviétique (en) +

Dmitri Timofeïevitch Iazov (en russe : Дми́трий Тимофе́евич Я́зов ; né le 8 novembre 1924, Oblast d'Omsk) est le dernier maréchal de l'Union soviétique à accéder à ce grade avant la dislocation de l'Union soviétique, le 28 avril 1990. Il est le seul maréchal de l'Union soviétique originaire de Sibérie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entre 1979 et 1980, Iazov est commandant du Groupe d'Armées Central en Tchécoslovaquie. Il commande le district militaire d'Extrême-Orient (en) pendant l'été 1986, quand, selon le magazine Time, il fait impression favorable sur le Secrétaire général Mikhaïl Gorbatchev, ce qui lui permet d'accéder à de plus hautes fonctions. À partir de mai 1987, il est Ministre de la Défense de l'Union soviétique. Entre 1987 et 1990, Iazov est candidat pour devenir membre du Politburo. Iazov est responsable du déploiement d'unités commando OMON en Lettonie et Lituanie au début de 1991. Pendant le putsch d'août 1991, Iazov est membre du Comité d'État d'urgence, raison pour laquelle il est limogé par Gorbatchev. Sous la présidence d'Eltsine, Iazov est jugé puis acquitté en 1994.