Dmitri Iazov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dmitri Iazov
DYazov1989.jpg

Iazov en visite aux États-Unis en 1989

Fonction
Ministre de la Défense de l'Union soviétique (en)
Biographie
Naissance
Nationalités
Formation
Académie militaire de l'État major des forces armées de la Fédération de Russie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Parti politique
Membre de
Grade militaire
Distinctions
Liste détaillée
Ordre de Lénine
Médaille pour le renforcement de la fraternité dans les armes (en)
Médaille pour le service en bataille (en)
Médaille pour la défense de Leningrad
Médaille Pour Distinction en gardant la frontière d’État de l'URSS (en)
Médaille « Pour le développement des terres vierges » (en)
Médaille du Jubilé "50e anniversaire de la Victoire dans la Grande Guerre Patriotique 1941-1945 (en)
Médaille du Jubilé "60e anniversaire de la Victoire dans la Grande Guerre Patriotique 1941-1945" (en)
Médaille du Jubilé "65e anniversaire de la Victoire dans la Grande Guerre Patriotique 1941-1945 (en)
Médaille commémorative du 850e anniversaire de Moscou (en)
Ordre du Service pour la Patrie dans les Forces armées de 3e classe (d)
Ordre du Mérite pour la Patrie - 4e classe (d)
Ordre du Drapeau rouge
Médaille pour la victoire sur l'Allemagne dans la Grande guerre patriotique de 1941-1945
Ordre de l'Étoile rouge
Ordre de l'Honneur
Médaille commémorative des 300 ans de Saint-Petersbourg (en)
Ordre de la Révolution d'Octobre
Ordre de la Guerre patriotique de 1re classe (d)
Médaille de Joukov (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Автограф Д. Т. Язова.svg

signature

Dmitri Timofeïevitch Iazov (en russe : Дми́трий Тимофе́евич Я́зов ; né le 8 novembre 1924, Oblast d'Omsk) est le dernier maréchal de l'Union soviétique à accéder à ce grade avant la dislocation de l'Union soviétique, le 28 avril 1990. Il est le seul maréchal de l'Union soviétique originaire de Sibérie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dmitri Iazov s'engage dans l'Armée rouge en 1941. Après avoir suivi une formation à l'école d'infanterie du Soviet suprême de la RSFSR de Moscou, en janvier 1942, il est affecté sur le front de Leningrad, puis, sur le front de Volkhov et participe également à l'opération dans la Poche de Courlande. En 1944, il rejoint les rangs du Parti communiste de l'Union soviétique. Ses exploits sont récompensés par l'ordre de l’Étoile rouge et la médaille pour la Défense de Léningrad en 1945.

Après la guerre, Iazov suit les cours pour officiers d'infanterie de l'Armée rouge jusqu'en 1946, on le nomme commandant d'une compagnie de tirailleurs. En 1956, il est diplômé avec la médaille d'or de l'Académie militaire Frounze.

Entre 1979 et 1980, Iazov est commandant du Groupe d'Armées Central en Tchécoslovaquie. Il commande le district militaire d'Extrême-Orient (en) pendant l'été 1986, quand, selon le magazine Time, il fait impression favorable sur le Secrétaire général Mikhaïl Gorbatchev, ce qui lui permet d'accéder à de plus hautes fonctions. À partir de mai 1987, il est Ministre de la Défense de l'Union soviétique. Entre 1987 et 1990, Iazov est candidat pour devenir membre du Politburo. Iazov est responsable du déploiement d'unités commando OMON en Lettonie et Lituanie au début de 1991. Pendant le putsch d'août 1991, Iazov est membre du Comité d'État d'urgence, raison pour laquelle il est limogé par Gorbatchev. Sous la présidence d'Eltsine, Iazov est jugé puis acquitté en 1994.