Vassili Sokolovski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vassili Sokolovski
Marshal of the USSR 1977 CPA 4704.jpg

Sokolovski sur un timbre-poste soviétique.

Fonction
Parlementaire du Soviet suprême de l'Union soviétique
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Koźliki (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Activités
Autres informations
Parti politique
Membre de
Grade militaire
Conflit
Commandement
Distinctions
Liste détaillée
Grand officier de la Légion d'honneur‎
Légionnaire de la Legion of Merit (d)
Médaille de la capture de Berlin (en)
Médaille de la libération de Varsovie (en)
Médaille pour la Défense de Moscou
Order of the Cross of Grunwald, 3rd class (d)
Chevalier de l'ordre militaire de Virtuti Militari (d)
Q4375473
Order of the Partisan Star (d)
Q1915816
Q4286835
Ordre de Koutouzov, 1re classe (d)
Médaille du XXe anniversaire de l'Armée rouge des ouvriers et des paysans (en)
Ordre du Drapeau rouge
Médaille pour la victoire sur l'Allemagne dans la Grande guerre patriotique de 1941-1945
Ordre de Lénine
Ordre de Souvorov, 1re classe (d)
Chevalier grand-croix de l'ordre de l'Empire britannique
Héros de l'Union soviétique
Commandeur de la Legion of Merit (d)
Ordre de la Révolution d'Octobre
Ordre du Drapeau rouge (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Vassili Danilovitch Sokolovski (en russe : Василий Данилович Соколовский ; né le 21 juillet 1897 à Kozliki près de Białystok en Pologne alors partie de l'Empire russe – mort le 10 mai 1968 à Moscou) est un maréchal de l'Union soviétique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après la guerre, il est commandant en chef de la Zone d'occupation soviétique en Allemagne, puis chef d'état major de l'armée et de la marine soviétique à partir de 1952. Il devient membre du Comité central du Parti communiste en 1956.

Dans le manuel de référence de l'armée soviétique dont il est l'auteur, intitulé Stratégie militaire (1962), il met au point la doctrine qui porte son nom (voir : doctrine Sokolovski).

Liens externes[modifier | modifier le code]