Discussion:Ufologie

    Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
    Autres discussions [liste]
    • Admissibilité
    • Neutralité
    • Droit d'auteur
    • Article de qualité
    • Bon article
    • Lumière sur
    • À faire
    • Archives
    • Commons
    ↓ Avancer jusqu'au sommaire ↓

    Dysfonctionnement des radar de bord des F-16[modifier le code]

    A partir du moment où les radar de bord des F-16 présentent des enregistrements différents : rien pour le premier et des "évolutions aberrantes", il est clair aux yeux de tous (enfin presque!) qu'il s'agit d'un problème de calibrage. L'hypothèse opposée, c'est-à-dire que le dysfonctionnement serait celui de celui qui n'a rien enregistré suppose un comportement impossible de supposés engins, notamment le franchissement du mur du son sans bang supersonique. Cependant certains irréductibles s'accrochent à cette hypothèse. Depuis le congrès des sceptiques au sujet de la vague belge, peu de commentaires se font parmi ces irréductibles. Quelqu'un a-t-il écho d'une argumentation sérieuse expliquant ces "prouesses impossibles" et des sources fiables? Cordialement.Titi3 (discuter) 26 juin 2014 à 13:24 (CEST)Reply[répondre]

    Il faut rappeler que les radars au sol, dont celui de Semmerzaeke, enregistrèrent les mêmes performances "impossibles". Il faudrait donc croire, si l'on adopte l'opinion des chercheurs liégeois, que plusieurs radars souffraient, en même temps, du même déréglage. Il paraît plus qu'improbable que des installations de l'otan aient été en proie à un dysfonctionnement aussi criant et toutes en même temps et avec les mêmes caractéristiques anormales[Passage problématique]. Alors que nul problème dans la gestion du ciel belge ne s'est manifesté pendant la même période. La presse en aurait parlé car de telles anomalies peuvent être la source de dangers quant au guidage et aux évolutions des avions militaires intégrés dans le trafic civil[Passage problématique]. On ne trouve aucune source dans les journaux belges relativement à ce danger éventuel. Le professeur Schweicher du Collège de l'otan a rejeté cette hypothèse d'un défaut identique et simultané de plusieurs installations qui fonctionnent sous une autorité militaire internationale, celle de l'otan. Mais ces arguments sont le plus souvent supprimés dans les articles de Wikipedia malgré les tentatives de les y insérer afin d'offrir un panorama du sujet plus complet que la sempiternelle réfutation fondées sur les mêmes clichés: déréglages de radars / prototypes d'avions aux performances révolutionnaires déjà invoqués dans les années cinquante, mais jamais suivi d'une production en série qui enverrait à la casse tous les modèles laborieusement mis au point depuis plus d'un demi siècle, le seul but des ingénieurs étant, semble-t-il, d'investir des milliards dans le but puéril d'intriguer ou d'effrayer les populations[Passage problématique] / populations au sein desquelles on ne compte plus les adultes retombés à un niveau de crédulité enfantine qui prennent Venus ou la Lune pour un ovni/ ironie sous-jacente quant aux témoignages de gendarmes... / Et, bien sûr, photos truquées. Mais ce l'est pas parce qu'il y a des faux billets que tous les billets sont faux et des prises de vues et des témoignages d'origine internationale provenant de personnes d'époques différentes qui, ne pouvant se connaître, ne pouvaient être en proie à une "contagion psycho sociale" ne peuvent être rejetés comme des falsifications sans, au moins, être pris en considération dans leurs tenants et leurs aboutissants. Un magistrat, devant des témoignages corrélés de témoins qui n'ont pu se concerter, prendraient ceux-ci en considération. On appelle cela la preuve judiciaire, base de toute enquête. Mais, en ufologie, cela n'existe pas dans le chef de personnes qui s'arrogent le droit de détenir ce qu'elles croient être la vérité, celle des explications les plus simples et les plus rassurantes qu'elles entendent imposer dans Wikipedia au mépris du droit de contradiction, source de la gestion démocratique de l'opinion publique. Mais cela leur évite de se poser des questions. Comme, par exemple, de se demander pourquoi les deux chercheurs liégeois qui ont avancé un problème de calibrage du radar d'un f-16, ce qu'ils ont seulement "suggéré" (selon leur propre expression), n'ont entrepris aucune tentative de vérification et se sont dérobés aux propositions d'un débat à ce sujet. Trop de gens formulent ainsi des jugements à priori depuis leur bureau et tirent des conclusions en se croyant dispensés d'apporter des preuves sourcées tout en exigeant, de la part des autres, des preuves sourcées à l'infini que, d'ailleurs, ils rejettent, refusant d'être confrontés avec des témoignages et des opinions qui les obligeraient à se montrer moins légers quant à des témoins et des arguments qui méritent, au moins, d'être pris en considération avant toute conclusion.
    — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 91.177.31.173 (discuter), le 29 juin 2014 à 03:16 (CEST)Reply[répondre]
    L'absence de corrélation radar est corroborée par deux sources notables. Un article scientifique des astrophysiciens Magain et Rémy. Et la réponse parlementaire du ministre Poncelet (dont de larges extraits sont repris par la revue Inforespace. Vous vous trompez d'endroit pour développer vos arguments personnels. Je vous conseille les forums ovni. Le lecteur d'une encyclopédie se contrfout de l'état d'ame d'un chercheur et ne spécule pas sur d'hypothétiques complots. Ce sont les publications officielles, publications gouvernementales, scientifiques, historiques ainsi qu'à titre purement informatif une description neutre des spéculations même les plus osées. Si Jean-Pierre Petit publie ses travaux de physique théorique dans une bande dessinée, c'est son droit. C'est aussi le droit du lecteur d'en être informé. On ne dit pas qu'il a tort. Mais ses travaux peuvent être aussi inaboutis que le "canon de Jules Verne" pour envoyer des hommes sur la lune. Et donc les règles d'édition de wikipedia interdisent la promotion des Wikipedia:travail inédit, ce qui veut dire qu'on peut en faire état sans plus (on se contentera d'articles de journaux évoquant ces travaux inédits ou signalant qu'ils n'ont pas encore été publiés. Et malheureusement pour vous et pour moi, nos points de vue n'intéressent pas les lecteurs. Cordialement.Titi3 (discuter) 1 juillet 2014 à 10:48 (CEST)Reply[répondre]

    Oserais-je m'étonner qu'un point de vue soit rejeté au nom du seul argument qu'il est contredit par une déclaration ministérielle ? Les ministres (et leurs conseillers) ont-ils toujours raison parce qu'ils représentent l'état ? Contre cette opinion, le ministre se couvre d'ailleurs en joignant, en annexe à sa réponse à la question parlementaire, le texte de synthèse émanant de la Force aérienne établi par le colonel BEM (breveté d'état-major) E. Lamin, qui cite le colonel BEM De Brouwer dans sa conférence de presse du 11-07-1990, relevant des corrélations entre les contacts du réseau au sol (Glon et Semmerzaeke) et les images du radar du f-16 dont les images ont été conservées, ainsi que des corrélations entre des observations depuis le sol et celles des F-16, notamment quand les avions sont vus traversant la zone ou des lumières disparaissent à leur approche. Faut-il préférer faire confiance à la déclaration d'un ministre plutôt qu'à des constatations techniques de techniciens et de pilotes ? Un miniqtre qui ne connaît rien à la question et qui lit un texte écrit par d'autres qui contredisent la vérité avec le culot bien connu des politiciens qui arrangent toujours la vérité à leur façon. Plutôt que la déclaration de dix comitards qui n'ont rien vu ni vérifié, préférons la conclusion du pilote, un professionnel expérimenté (soutenu par son supérieur, lui même pilote) qui - fort des connaissances acquises par de multiples expériences de repérage sur objectif accumulées en Europe, aux U.S.A. (lors des exercices au-dessus des déserts américains) et dans le monde - a su faire la différence entre les images engendrées par les fameuses "bulles" (bien connues et identifiées depuis longtemps par les pilotes) et la réalité de sa cible. Cela paraît tout de même plus fiable que le jugement de théoriciens qui, du fond de leur amphithéâtre, déclarent que les faits leur "suggèrent" (terme modeste dont il faut leur savoir gré) des déréglages, mais en s'abstenant ensuite de toute vérification. On doit ajouter que des experts étrangers ont conclu dans le même sens que la Force aérienne (ce qui fut cité, en son temps, dans plusieurs articles de wikipedia et de la presse écrite). L'armée, dans son rapport final, ne conclut d'ailleurs pas en faveur de l'existence d'ovnis (bien que ce soit l'opinion personnelle de plusieurs responsables), se bornant à confirmer la matérialité du phénomène observé cette nuit-là. A faute de quoi toute la chaîne de contrôle et de régie du ciel belge serait mise en cause par l'accusation de mauvais fonctionnement et d'erreurs humaines, alors qu'il s'agit d'un système Otan dans lequel les Belges ne sont pas les seuls parties prenantes. Faut-il souligner, en guise de conclusion, qu'aucun incident n'a été signalé quant au contrôle du ciel au-dessus de la Belgique pendant cette période ? Ce qui confirme le parfait fonctionnement de la surveillance du ciel belge. Ou alors il faudrait prétendre, ultime argument des contestataires, que, par un extraordinaire concours de circonstances, un déréglage serait survenu pendant quelques heures et uniquement pour le repérage et la traque d'ovnis supposés, alors que, simultanément, le réseau aurait continué à fonctionner correctement pour assumer ses tâches de surveillance habituelles. C'est un non-sens scientifique. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 81.242.95.222 (discuter), le 4 juillet 2014 à 15:42. Il a ensuite été modifié le 8 juillet 2014 à 21:04 par l'IP 91.177.14.23, et à nouveau le 3 septembre 2014 à 22:27 par l'IP 81.245.230.248.

    Plusieurs problèmes apparaissent dans vos interventions. Ce sont vos avis personnels et (pas plus que ceux d'autres contributeurs) et ils n'intéressent pas les lecteurs d'une encyclopédie libre. Vous prétendez une corrélation entre les échos radar des F-16 et ceux au sol. Deux sources sûres et vérifiables affirment le contraire. L'annexe jointe à la question parlementaire que je vous invite à lire (elle se trouve reprise en très larges extraits dans la revue Inforespace, pourtant revue pro-ovni). Ainsi que dans l'article de Pierre Magain et Marc Rémy. La détection par les radar au sol a été expliquée par des bulles de convection et les échos des radar F-16 par un problème de calibrage d'un des deux F-16. Le second F-16 prend alors le premier pour une cible mouvante. Il n'y a pas eu de bang supersonique. La théorie d'un aéronef à propulsion MHD de Jean-Pierre Petit n'a été publiée qu'en bande dessinée. L'auteur prétend de plus avoir reçu ces informations de la planète Ummo. « On hésite entre le rire et la consternation » disait l'astrophysicien André Lausberg de l'université de Liège. Cordialement.Titi3 (discuter) 14 juillet 2014 à 12:31 (CEST)Reply[répondre]

    Pov Pushing[modifier le code]

    Un contributeur anonyme s'évertue à mettre son point de vue dans l'encyclopédie (pages ufologie et vague belge d'ovnis. Rappelons à cette personne qu'une encyclopédie est un recueil de savoirs et non un étalement d'ignorances qui font vendre. Si un contributeur veut voir ses idées dans l'encyclopédie, qu'il rédige des articles dans des revues sérieuses et d'autres contributeurs relaieront ses idées (il ne peut s'auto-référencer). Ou alors qu'il publie un blog ou une page web, voire qu'il publie ses idées dans des forums. J'ai donc replacé la version de Celette. Et s'il veut contribuer, qu'il passe en page de discussion, cela évitera des reverts. Cordialement.Titi3 (discuter) 14 juillet 2014 à 12:56 (CEST)Reply[répondre]

    Vandalisme et non neutralité[modifier le code]

    Un autre (le même?) contributeur anonyme vandalise l'encyclopédie en retirant des déclarations d'astrophysicien en les remplaçant par ses commentaires à lui. La non neutralité est évidente car le ton et le manque de recul rappelle un simple copier-coller d'ouvrages recherchant le sensationnel. La neutralité consiste à présenter les éléments tels qu'ils ressortent des rapports officiels et puis de présenter les interprétations. Il ne s'agit pas de travestir les faits ou de rajouter des éléments imaginaires rajoutés sciemment par des auteurs cherchant à vendre. Les échos radar font bien éta de variation de vitesse allant de l'immobilité à plusieurs milliers de kilomètre/heure (donc passant le mur du son) et la question qui est débattue est de savoir s'il s'agit bien d'objets réels. Les uns pensent que oui (Jean-Pierre Petit et sa théorie d'aéronef à propulsion MHD, les autres que non et qu'il s'agit d'un problème de calibrage d'un des deux F-16. Si le vandale n'est pas d'accord, qu'il passe en page de discussion. Cordialement.Titi3 (discuter) 15 juillet 2014 à 11:04 (CEST)Reply[répondre]

    L'article Lumières dans la nuit est proposé à la suppression[modifier le code]

    Page proposée à la suppression Bonjour,

    L’article « Lumières dans la nuit » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Lumières dans la nuit/Suppression.

    Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

    Éric Messel (Déposer un message) 4 janvier 2017 à 13:12 (CET)Reply[répondre]

    Y a-t-il consensus pour qualifier l'ufologie de pseudo-science ?[modifier le code]

    Voir le contenu de Ufologie#La position du monde universitaire et la catégorisation de Catégorie:Ufologie et de Lumières dans la nuit. Apokrif (discuter) 11 avril 2017 à 15:10 (CEST)Reply[répondre]

    Notification Apokrif : effectivement, il faudrait sourcer cela, or je n'ai pas accès à la référence citée. J'ai ré-écrit le passage, et j'ai rajouté un nouveau paragraphe (qui n'aborde pas directement cette notion de pseudoscientificité mais est clairement en rapport). Fa suisse (discuter) 4 septembre 2020 à 06:46 (CEST)Reply[répondre]
    J'ai un peu retouché la première phrase. Fa suisse (discuter) 4 septembre 2020 à 06:51 (CEST)Reply[répondre]

    Article mal construit[modifier le code]

    C'est n'importe quoi, déjà il faudrait reprendre chaque rubrique individuellement, mais même l'ensemble n'aboutit à rien ... Il n'y a pas de critique ou de démonstration digne de ce nom, et aucun consensus n’émerge de cet empilage hasardeux, Ca devrait être ré_écrit par des gens un plus structurés.

    Après on peut multiplier les liens et sources, mais en tant que telle, l'ufologie ca ne prend que quelques milliers de caractères (au maximum) à décrire dans son essence et sa dynamique. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 2a01:e34:ed00:b920:7ded:fa37:c407:1ebd (discuter), le 21 avril 2017 à 16:27

    Liens externes modifiés[modifier le code]

    Bonjour aux contributeurs,

    Je viens de modifier 1 lien(s) externe(s) sur Ufologie. Prenez le temps de vérifier ma modification. Si vous avez des questions, ou que vous voulez que le bot ignore le lien ou la page complète, lisez cette FaQ pour de plus amples informations. J'ai fait les changements suivants :

    SVP, lisez la FaQ pour connaître les erreurs corrigées par le bot.

    Cordialement.—InternetArchiveBot (Rapportez une erreur) 30 avril 2019 à 07:03 (CEST)Reply[répondre]