Discussion:Système d'information géographique

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

Je ne suis pas d'accord avec le terme SIRS puisqu'il fait référence à une société privée basée à Villeneuve d'Ascq (59).

Leag


Je trouve que la distinction qui est faite ici entre SIG et SIRS est fausse car un système d'information ne peut pas correspondre uniquement à des données et une structuration. Comme indiqué dans l'article un système d'information (géographique ou non) est constitué de logiciels, données et utilisateurs.

Il me semblait que SIRS était un synonyme de SIG employé surtout au Québec. Est-ce que d'autres lecteurs pourraient donner leur avis sur la question ?

Selon moi un système d'information géographique est simplement un système d'information manipulant une information géographique. Or le terme "information géographique" est pas défini dans cet article.

Dans l'article, l'information géographique est décrite de manière indirecte par des primitives géométriques. Or l'information géographique n'a pas forcément de géométrie dans un SIG. En effet, une adresse postale est une information géographique qui n'a pas besoin d'être associée à une géométrie pour être stockée, traitée par le logiciel ou présentée à un utilisateur. L'article part du principe qu'un SIG doit présenter l'information géographique sous forme cartographique "réaliste". Cela me paraît être le cas pour une majorité de SIG mais on ne peut pas le généraliser.

J'espère que d'autres lectures voudront confronter leur opinion à la mienne afin de faire progresser cet article.

--Benjamin Chartier 27 jan 2005 à 00:05 (CET)


Je suis d'accord avec les choses dites précédemment, sauf en ce qui concerne les codes postaux. Pour être utilisable dasn un SIG ces codes sont obligatoirement stockés dans un objet qui couvre la totalité de la zone de validité du code ou dans les noms des rues d'une ville. il est impossible de stocker une valeur en dehors d'un objet géographique.

Je suis partisan de supprimer la phrase : “On préfère parler de Système d'Information à Références Spatiales (SIRS) pour les données et leur structuration.”

Je me permet de modifié la partie sur les primitives géographiques, pour étoffer un peu l'article. Je laisse la partie existante. A vous de trancher sur ce qui est le plus pertinent.

Leag 27 jan 2005 à 12:35 (CET)


Bonjour, je travaille dans le monde du SIG en France et je confirme que la plupart du temps on parle de SIG pour l'ensemble des données, structures, et moyens mis en oeuvre. Cependant, il s'agit d'un abus de langage car théoriquement, le SIG correspond bien au logiciel et le SIRS à l'ensemble de la gestion, de la structuration des données géo et des moyens et méthodes utilisées. De façon stricte, le SIRS englobe le SIG.

Par contre, je ne suis pas d'accord sur le fait que l'information géographique n'a pas forcément de géomètrie. Un code postal n'a pas de validité si on ne peut pas situer dans l'espace l'objet auque il se rapporte. Il décrit justement une zone géographique (un polygone géoréférencé dans l'espace: une position + un système de coordonées). C'est grâce à cet objet que le courrier arrive à bon port!

L'information géographique nécessite bien une donnée attributaire (un code postal numérique) et une donnée géographique (une zone postale correspondant au code).

Pinpin 29 jan 2005 à 20:35 (CET)


D'après le "Que sais-je?" Les systèmes d'information géographiques, SIRS est le terme utilisé au Québec pour SIG.

Je suis d'accord avec Benjamin, l'information géographique n'a pas forcément de géométrie, (dans l'exemple de l'adresse, le facteur arrive très bien à distribuer le courrier sans connaitre les coordonnées géographiques correspondantes). La localisation dans un SIG peut être réalisée à partir d'un systèmes de référence autre qu'un système de coordonnées. Par exemple pour les systèmes modélisant des réseaux (rue, autoroutes, train, égouts, etc.) on utilise souvent une localisation relative. Exemple sur une autoroute : accident sur l'Axx, sens Paris-Lyon, kilométre 100. Cette information est suffisante pour informer les automobilistes et les secours. En pratique elle bien plus pertinente que les coordonnées x,y.

Le "Que sais-je?" cité plus haut indique d'ailleur pour la localisation : "sa localisation sur la surface terrestre, décrite dans un système de référence explicite (par ex. un système de coordonnées ou une adresse postale)". TBTB 30 jan 2005 à 11:03 (CET)


Je suis d'accord que le facteur distribue le courrier sans utiliser de GPS, car il connaît sa tournée par coeur. Mais la première fois, qu'il l'a réalise, il ne peut pas savoir où se trouve la rue "bidule" sans avoir regardé sur une carte (donc un système de référence géographique) ou sans qu'un ancien ne lui ai indiqué le chemin. De plus, les tournées sont optimisées grâce là encore à une carte voire un SIG qui analyse les distances et les parcours.... Puis le facteur mémorise ce parcours et les adresses sur le courrier lui permettent de les mettre au bon endroit. Et heureusement comme tu le dis c'est En pratique elle bien plus pertinente que les coordonnées x,y. .

De même pour l'autoroute, je serai obligé de regarder sur une carte pour arriver sur l'accident sur l'Axx, sens Paris-Lyon, kilométre 100. si je veux arriver surtout si je ne suis pas sur l'autoroute ou que je ne connais pas l'endroit.

Pinpin 30 jan 2005 à 11:35 (CET)


La question n'est pas de savoir s'il est possible à un être humain de s'orienter ou de se déplacer sans SIG, sans carte ou GPS (j'ai ma petite idée sur le sujet). La question est de savoir si un système d'information géographique doit obligatoirement manipuler une information géographique sous de forme de géométries afin de présenter cette information sous forme cartographique. Je suis prêt à accepter que la majorité des SIG agissent ainsi mais est-ce qu'il s'agit d'une règle absolue ?

Ce serait bien d'insérer dans cette page de discussion les résultats d'une petite recherche bibliographique sur ce qu'est un SIG sous forme de liens vers des sites pédagogiques français et étrangers.

Ce serait bien de commencer par trouver un consensus sur la structuration de l'article (chapitre et sous chapitres). Pour ma part, je trouve que l'article n'est pas très bien organisé. En suite nous pourrons nous disputer sur le contenu des différentes parties :-)

Pour cette structuration je vous propose :

  • Description succincte d'un SIG (logiciels, données, utilisateurs...)
  • Détail des différentes composantes d'un SIG
    • Logiciel
    • Données
    • Utilisateurs
  • Domaines d'application
  • Histoire
    • Création des premiers SIG
    • Les SIG à l'heure actuelle
    • Les perspectives
  • Liens
    • Liens internes
    • Liens externes

Pour ma part, j'ai envie de supprimer les exemples de logiciels (Quelques logiciels SIG). Je n'ai pas envie que cet article fasse de la publicité à un éditeur ou même un logiciel libre.

Le paragraphe intitulé Exemple de SIG ne contient pas de références à des SIG pour moi. Il s'agit d'information géographique et non de système (à mon avis). Je supprimerais volontier le contenu de ce paragraphe.

Benjamin Chartier 30 jan 2005 à 22:12 (CET)


Ma connaîssance du côté informatique de la chose fait défaut. Mais un SIRS ne fait il pas directement référence à un objet localisable sur le terrains? Le SIG ne peut pas contenir des élément non-géométrique tout en ayant une relation avec des élément présent sur le terraîn? Je donne une opinion/question car mos aussi je trouve que ça fait vague. Je vais essayer de me renseigner. A+--Plastique hurlant (d) 25 février 2009 à 21:51 (CET)


Je viens de trouver la source principale d'inspiration de la version actuelle de l'article : serveur éducatif de l'IGN et de l'Education Nationale sur l'information géographique. Je vous rappelle que nous ne pouvons pas inclure de contenu qui ne serait pas libre de droits. Je ne connais les droits d'auteur associés au site plagié. Je préfèrerais tout de même que l'ensemble soit reformulé, enrichi et nettoyé des éventuelles erreurs qu'il contient. Cela n'exclut pas que ce site soit référencé dans cet article (chose que j'ai faite pour Carte géographique).

Benjamin Chartier 31 jan 2005 à 08:19 (CET)


Je suis d'accord avec Benjamin, pas la peine de faire de pub.

Leag 31 jan 2005 à 20:54 (CET)


Ce matin j'ai lu la norme internationale ISO 19101 (Geographic information/geomatics Reference model). Son lexique donne les définitions suivantes :

  • SIG : Information system dealing with information concerning phenomena associated with location relative to the Earth.
  • Information géographique : information concerning phenomena implicitly or explicitly associated with a location relative to the Earth.

Ce que j'en comprends : c'est ce que je disais plus haut. Un SIG est un système d'information traitant de l'information géographique. Une information géographique est une information concernant un phénomène localisé sur Terre de manière directe ou indirecte. La manière directe : coordonnées associées à un système de coordonnées (longitude, latitude et x, y en Lambert93 sont des exemples). La manière indirecte : description de la position par rapport à d'autres phénomènes localisés (adresse postale, point kilométrique le long d'une autoroute sont des exemples).

On peut définir un SIG de plusieurs manières :

  • de façon assez rigoureuse et assez abstraite comme le fait la définition de l'ISO ;
  • de façon plus concrète : un ensemble de données géographiques, logiciels, utilisateurs et processus participant au traitement de l'information géographique ;
  • dans le langage courant : un logiciel permettant de traiter de l'information géographique.

Il faut probablement parler de ces différentes définitions car chacune d'elles est utilisée par des populations d'acteurs différentes du monde de l'information géographique.

Benjamin Chartier 1 fev 2005 à 22:15 (CET)


Pour élargir vos connaissances et permettre de remplir la définition de SIRS qui est aujourd'hui toujours vide, je vous propose de lire l'article de MICHAEL F. GOODCHILD en suivant le lien suivant : HTML ou en PDF

--Ribbit 14 avr 2005 à 20:27 (CEST)


Tout compte fait, je me suis rendu compte que ce n'est qu'une traduction. Du coup, je me suis intéressé à l'origine de la traduction, que j'ai trouvé dsur le site de l'Office Québecois de la langue française qui dit la chose suivante lorsque l'on recherche le terme SIRS :

   Les termes français correspondant aux sigles SIG, SIRS et SIT proviennent d'écoles différentes,
   mais désignent tous la même notion. 
   Définition : Système d'information portant sur des données géographiques. 
   Sous-entrée(s) : synonyme(s)
   système d'information à référence spatiale n. m.
   SIRS n. m.
   système d'information spatial n. m.
   système d'information sur le territoire n. m.
   SIT n. m.
   système d'information géospatial n. m.
   abréviation(s)
   SIG n. m. 

Je me suis permis de le citer (je n'ai pas tout inclus) ne sachant pas comment mettre un lien vers cette requête en particulier. Je pense que dans ce contexte, je ne trahis pas le copyright, vu que c'est une citation.

Je pense qu'en suivant ce modèle, on devrait pouvoir regrouper les définitions ci-dessus dans celle de SIG en apportant éventuellement des nuances. Qu'en pensez vous ?

--Ribbit 14 avr 2005 à 20:27 (CEST)

Métadonnées[modifier le code]

Je me suisêrmis de rajouter un chapitre sur les métadonnées. Il est sans doute succinct, peut-être insuffisamment précis par encroit. A modifier en tant que de besoin, donc. Un ajout sur les normes existentes ne serait pas du luxe, mais je ne connais presque rien de ce sujet.

--K 10 novembre 2005 à 01:26 (CET)


C'est inscrit sur ma TODO Liste. Professionnellement, j'ai été amené à travailler sur ces normes de métadonnées ISO 19*. Faut juste que je trouve le temps de poser les premiers jalons.

L'utilité des S.I.G.[modifier le code]

Les S.I.G. permettent de bien décortiquer une situation, sa source, de l'analyser, de la classer. Souvent à l'aide d'une carte interactive qui en représente les facteurs, les chiffres, les variations temporelles ou/et spatiales. --Juliecsauve (d) 3 décembre 2008 à 17:59 (CET)

SIG vs carto ?[modifier le code]

Bonjour, je suis gêné par l'introduction de la page. En effet, sa lecture donne l'impression qu'il s'agit de cartographie et non de SIG. Il me semble que la valeur du SIG n'est pas tant de produire une représentation (il y a des logiciels de carto pour ça), mais de manipuler des données géographiques. Cette confusion m'a l'air d'être présente dans à peu près tout l'article.

Cependant, je ne connais pas assez bien l'information géographique pour m'atteler à cette révision de la page. Xorxar[d] 2 août 2010 à 16:57 (CEST)

3D et cube multispectral[modifier le code]

voir oar exemple. Faut il ajouter un chapitre ici sur ce sujet, ou en faire un à part entière ? --Lamiot (d) 17 janvier 2011 à 18:49 (CET)

Structure de l'article[modifier le code]

La taille du paragraphe introductif semble démesurée par rapport au reste de l'article. Restructurer l'article ? Py berrard (discuter) 16 octobre 2014 à 22:54 (CEST)