Discussion:Mer d'Iroise

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Notes[modifier le code]

d'où vient le nom" mer d'iroise"

Alors là chapeau bàs pour la question. Je vais chercher. Je reviens. Ludo 14 novembre 2006 à 14:49 (CET)

Voici des pistes. CaptainHaddock BlaBla 14 novembre 2006 à 15:09 (CET)

carte[modifier le code]

J'ai importé une carte de l'Iroise - est-ce correcte que l'Iroise n'extend plus que ça vers l'est? Sinon, s'il vous plaît, contactez-moi ici et je vais corriger la carte. Merci, Ibn Battuta 6 avril 2007 à 04:45 (CEST)

PS: La superficie indiquée dans l'infobox me paraît trop petite - au moins le parc naturel marin qui doit comprendre l'Iroise et la Baie de Dournenez, doit avoir une superficie de 3.550 km! (voir ici) ... ou est-ce lié à ma question antérieure? --Ibn Battuta 6 avril 2007 à 04:51 (CEST)

poisson lune[modifier le code]

Nous avons eu une touche avec un poisson lune d'environ 30 kg à brezellec ( audierne);mais elle s'est décrochée ; est il possible de trouver ce type de poisson à cet endroit ? pêcheur de bord de mer ce samedi 11 août à 20h30. réponse attendue merci

mer des irois[modifier le code]

j'ai vu quelque part, que Iroise venait de Irois ou Irlandais, soit mer des Irlandais qui la fréquentaient autrefois, Irlande se dit Eire d'ailleurs --84.6.254.60 (discuter) 4 septembre 2013 à 09:31 (CEST)

« Irois » signifie « Irlandais » en vieux français, ça c'est sourcé sans problème. J'avais indiqué il y a quelque temps cette précision dans l'article, mais cela a été supprimé car effectivement je n'ai pas de source qui prouve que c'est de là que vient le nom - même si ça semble probable, mais on ne peut pas le prouver. Pat22 (discuter) 4 septembre 2013 à 10:39 (CEST)

De quoi parlons-nous ?[modifier le code]

Bonjour, jusqu'au 19 juin 2015 à 17 h 16, nous affirmons dans l'intro (sans source) que la mer d'Iroise s'étend « de l'île de Sein à celle d'Ouessant ». À partir de 17 h 17, nous affirmons (toujours sans source) qu'elle s'étend « entre la Manche (île Vierge) et le golfe de Gascogne (pointe de Penmarc'h) ». Je n'ai pas de préférence pour l'une ou l'autre de ces affirmations, mais j'aimerais savoir qui le dit, à part Wikipédia. Cette mer existe-t-elle d'un point du vue géographique ? Qui en a fixé les limites ? Les militaires ? Les océanographes ? Wikipédia ? Où sont les sources ? Des explications très précises devraient être fournies — et dans une section dédiée, pas dans l'intro. Toujours dans l'intro, on peut lire : « L'Iroise a été classée réserve de biosphère par l’UNESCO en 1988 et premier parc naturel marin de France en octobre 2007. » Tel que nous le disons, le lecteur comprend que c'est toute la zone géographique « mer d'Iroise » (telle que nous la définissons dans l'intro) qui est classée. Mais en sommes-nous bien sûrs ? La réserve n'a-t-elle pas des limites qui lui sont propres (voir ici) ? Le parc naturel marin n'a-t-il pas des limites qui lui sont propres (voir ici) ? Si les trois étendues (notion géographique, réserve, parc) sont différentes, cela doit être expliqué de façon très claire dans le corps de l'article. Cordialement, Uuetenava (discuter) 10 octobre 2016 à 21:19 (CEST)

Il faudrait préciser, sources à l'appui, ce que le Shom (Service hydrographique et océanographique de la Marine) entend par « Iroise » : l'antique « Passage d'Iroise » (ou « Bretfond ») de la Royale (dont nous devrions parler) ? la moderne « mer d'Iroise » ? la zone de surveillance qui s'appelle « Iroise » (dont nous devrions parler), qui va grosso modo de la latitude d'Ouessant à celle de Quiberon, et qui doit s'étendre jusqu'à l'embouchure de la Vilaine ?… Pour que le lecteur s'y retrouve entre les cinq notions d'Iroise, il faudrait lui dessiner cinq petites cartes zonées. Uuetenava (discuter) 12 octobre 2016 à 10:30 (CEST)
J'ai fait une rapide recherche très superficielle pour les limites de la « mer d'Iroise » :
  • « Petite mer bordière des côtes de Bretagne, entre Ouessant et l'île Molène, au N., et la chaussée de Sein, au S. Elle communique avec la rade de Brest par le goulet de Brest. — Le nom est aussi donné à la partie de la mer Celte située à l'O. de l'Iroise. » Grand Larousse en cinq volumes.
  • « La mer d'Iroise est une mer qui baigne les côtes occidentales du Finistère, limitée au nord par Ouessant et l'archipel de Molène et au sud par la chaussée de Sein. Elle communique avec la Manche par les chenaux du Four et du Fromveur et avec la baie d'Audierne et l'Atlantique par le raz de Sein ; à l'ouest commence la mer Celtique. » , Patrimoine naturel en Iroise, Mer d'Iroise, Mission pour un parc marin, 2005, p. 11. On accède au pdf par le lien « Livret patrimoine naturel », sur ce site.
  • « De la pointe de Corsen à la pointe du Raz, on entre en mer d'Iroise […] La mer d'Iroise baigne les côtes occidentales du Finistère. L'île d'Ouessant et l'archipel de Molène la limitent au nord, la chaussée de Sein au sud. À l'est, elle communique par un goulet étroit avec la rade de Brest et, plus largement, avec la baie de Douarnenez. » Louis Brigand [docteur Lettres et Sciences sociales, prof géo à UBO, labo recherche Géosystèmes CNRS], Les Îles du Ponant, Palantines, 2002, p. 74. Uuetenava (discuter) 12 octobre 2016 à 10:35 (CEST)
Météo France a une zone « Iroise » (voir ici) qui semble être la « zone de surveillance » dont parle le Shom. Elle va du 48° 27′ (Ouessant) au 47° 30′ (embouchure de la Vilaine). À l'ouest, elle s'étend jusqu'au 6°. Uuetenava (discuter) 12 octobre 2016 à 12:19 (CEST)
J'ai demandé de l'aide sur sa pdd à 79.88.172.235 (d · c · b), qui a récemment travaillé sur l'article. Uuetenava (discuter) 12 octobre 2016 à 16:36 (CEST)
Ifremer pour sa part fait référence à la mer d'iroise dans ce doc en indiquant comme coordonnées : « ...située entre les latitudes 47°50'N et 48°30'N et les longitudes 04°10'W et 05°40'W, constitue approximativement la Mer d'Iroise. »
Un autre document de la revue archéologique de l'ouest fait état de ceci : « La Mer d’Iroise, limitée à l’ouest par le méridien 5°30, est une mer semi-fermée encadrée au nord par la plate-forme Molène-Ouessant, au sud par la chaussée de Sein et à l’est par les falaises du pays de Léon, du cap Sizun, avec de part et d’autre de la presqu’île de Crozon, deux bras de mer s’ouvrant sur la rade de Brest et la baie de Douarnenez (fig. 3). » (malheureusement la carte n'est pas visible). -- Fanchb29 (discuter) 15 octobre 2016 à 15:01 (CEST)
En tous cas, la délimitation actuellement présente dans l'article (jusqu'à l'Ile Vierge) ne correspond pas à la source - il y a un mélange entre la limite Est de la Mer Celtique qui devient ici la limite Nord de la mer d'Iroise, alors que la source ne définit pas la mer d'Iroise... 2A01:CB00:1A4:D400:CD7C:45F0:E36E:1620 (discuter) 16 octobre 2016 à 09:47 (CEST)
La source indiquée est effectivement parfaitement claire quant à la limite sud-est de la Mer celtique et celle sud-ouest de la Manche :: l'Île vierge (voir articles correspondants parfaitement sourcés à ce sujet). En tout état de cause, sur quel fondements topographiques vouloir absolument réduire l'Iroise à la zone comprise entre Ouessant et Sein, au prétexte que tout et n'importe quoi se raconte sur internet ? Hormis la Baie d'Audierne au sud, qu'y aurait d'autre dans ce cas comme espace maritime entre Iroise et Manche ? (la « Mer des Abers » par exemple !...)... J'ajoute que cette confusion est alimentée par les limites plus réduites du parc naturel marin (faisant d'ailleurs l'objet, à juste titre, d'une controverse interne à ce propos...) et de la zone météorologique éponymes... Pour pousser à l'absurde ce raisonnement restrictif, il conviendrait de dénommer par exemple « Mer du Ponant » (ou « Mer de Bretagne occidentale »...) l'espace maritime compris entre Manche et Golfe de Gascogne, l'Iroise n'étant alors plus une mer mais une subdivision de cette dernière... — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 79.88.172.235 (discuter), le 16 octobre 2016 à 11 h 36.
Oui, mais cet article porte sur la mer d'Iroise, pas sur la Mer Celtique. Pourquoi prendre les sources apportées par Fanch29 ? Peut-être parce que ce sont les seules disponibles qui définissent ces limites ? (Les "zones rectangulaires" de la météo ne désignent pas la mer d'Iroise, mais un découpage météo ne pouvant servir de délimitation pour la mer. Et le parc naturel est lui aussi un autre sujet). --2A01:CB00:1A4:D400:CD7C:45F0:E36E:1620 (discuter) 16 octobre 2016 à 12:18 (CEST)
Pour ajouter à cette confusion, la zone météo Iroise s'étend entre la Pointe S.t-Mathieu et l'Estuaire de la Vilaine... En outre et en dépit des arguties précédentes, je rappelle que cet article porte sur le sud-est de la Mer Celtique !... (« Fanch29 » n'a rien à voir la dedans !). Bien à vous... — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 79.88.172.235 (discuter), le 16 octobre 2016 à 12 h 43.
Laissez tomber la zone météo ! Cet article s'appelle Mer d'Iroise et ce serait mieux que ce soit la mer d'Iroise qui soit définie en RI plutôt que la Mer Celtique (ou une partie de la mer Celtique, voir mes remarques sur le mélange des limites et le côté pas clair de la formulation actuelle). Fanchb29 a apporté des sources portant précisément sur cette mer, et il vaudrait mieux utiliser ces sources que celles parlant d'une autre zone. 2A01:CB00:1A4:D400:CD7C:45F0:E36E:1620 (discuter) 16 octobre 2016 à 13:06 (CEST)
La source « Limits of Oceans and Seas, 4rd edition », International Hydrographic Organization,‎ 2002, page 11 et suivantes, fait complètement l'impasse sur la mer d'Iroise.
Pour sa part, toute cette zone fait partie de la mer celtique. A noté que l'Ile Vierge est la limite sud-ouest de la Manche.
Sauf à avoir des sources plus précises délimitant autrement la mer d'Iroise, je suis désolé mais il va bien falloir s'en tenir à la définition de l'Ifremer et de la revue archéologique de l'ouest...
Surtout que l'Ifremer est quand même connu pour le sérieux de ses publications dans le domaine maritime... --Fanchb29 (discuter) 16 octobre 2016 à 14:23 (CEST)
Et surtout aussi que la pseudo-source en place est facteur d'erreurs : voir la dernière modification de Kertraon, qui a cru sans doute bien faire...2A01:CB00:1A4:D400:CD7C:45F0:E36E:1620 (discuter) 16 octobre 2016 à 17:27 (CEST)
Bonjour, je cherchais simplement à rendre le résumé plus lisible. Il faudrait effectivement le simplifier largement et le clarifier, en évacuant les sources, pour les mettre plutôt dans une section dédiée aux différentes étendues selon les diverses sources. Sans chercher forcément à unifier ce qui peut difficilement l'être, une appellation ancienne n'ayant pas forcément une réalité géographique unique. Merci, bien cordialement, 16 octobre 2016 à 17:58 (CEST) — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Kertraon (discuter).
Nouvelle source : « La mer d'Iroise, au large de la côte occidentale de ce département, entre la pointe Saint-Mathieu et Ouessant au nord, la pointe du Raz et Sein (ou Ar Men) au sud… » Alain Croix, dans Alain Croix, Jean-Yves Veillard (dir.), Dictionnaire du patrimoine breton, Apogée, 2001, p. 514. Je pense qu'il faut écarter la source Ifremer, qui parle d'autre chose : ils disent étudier une zone de courants qui correspond « approximativement » à la mer d'Iroise. On ne va pas faire dans l'approximatif. Mais ce n'est pas grave : il nous reste cinq sources d'accord entre elles pour dire que la mer d'Iroise va d'Ouessant-archipel de Molène à chaussée de Sein. Pour le moment, on n'en a trouvé aucune disant autre chose. Uuetenava (discuter) 17 octobre 2016 à 10:07 (CEST)
Merci à vous tous pour votre aide ! J'en profite pour apporter 4 nouvelles sources donnant les limites de la mer d'Iroise. Cela nous en fait donc 9 en tout, et qui disent toutes la même chose :
  • « … on pénètre en mer d'Iroise. Ainsi appelle-t-on les passages maritimes compris entre la chaussée de Sein et l'archipel d'Ouessant. » Dominique Le Brun, Bretagne sud, Larivière, 2003, p. 25.
  • « … espace maritime restreint, situé à l'ouest de la presqu'île de Crozon, limité au nord par l'archipel d'Ouessant, au sud par la chaussée de Sein. » Jean-Pierre Pinot, « L'Iroise sur les cartes anciennes de Bretagne », Les Cahiers de l'Iroise, no 180, p. 7.
  • « Pour les marins, [le nom de mer d'Iroise] s'applique au bras de mer compris entre les îles d'Ouessant et de Sein et plus précisément entre la chaussée des Pierres Noires et la chaussée de Sein. » Bernard Tanguy, « Le nom d'Iroise », Les Cahiers de l'Iroise, no 180, p. 15.
  • « On donne le nom d'Iroise à la partie de mer comprise entre la chaussée de Sein et les terres du Cap Sizun (d'Audierne au raz de Sein) au sud, Ouessant et les îles qui la relient à la terre, au nord ; et les terres du cap de la Chèvre et du Toulinguet à l'est. Cette espèce de golfe a 16 miles d'étendue du nord au sud, c'est-à-dire des Pierres Noires à la chaussée de Sein, et 14 miles de l'est à l'ouest c'est-à-dire du Toulinguet au méridien de l'extrémité de la Chaussée. » Charles-Athanase Thomassin, Pilote de la Manche, Paris, 1871, t. I. Rééd. Le Chasse-marée, 1989. Uuetenava (discuter) 18 octobre 2016 à 23:13 (CEST)
"Merci à vous tous pour votre aide !"... Ben voyons, on se prend pour le pilote !!!... En l'état, ces pseudo-sources obsolètes ne tiennent pas la route... Il y aurait entre Manche & Golfe de Gascogne : au nord "zone-x", au centre une Iroise des géographes du Second-Empire & au sud la Baie d'Audierne des Bigoudennes !...