Discussion:Franglais

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

Calques d'adjectifs composés anglais[modifier le code]

« Politiquement correct(e) » et « génétiquement modifié(e) » sont des calques des adjectifs composés anglais (formés d'un adverbe en -ly suivi d'un adjectif ou participe passé) politically correct et genetically modified. La place de l'adverbe avant l'adjectif ou le participe passé dans ce type d'unité lexicale n'a rien à voir avec le bon usage français, elle découle de la place de l'adverbe en -ly dans la locution d'origine (l'adjectif composé) en anglais. Idem pour « gênes différentiellement exprimés », calque de l'anglais « differentially expressed genes ». --Elnon (discuter) 17 mars 2017 à 23:51 (CET)

Il faudrait se référer aux livres de grammaire.
Pour la place de l'adverbe avec un adjectif, un adverbe, un participe, le Bon usage de Grevisse et Goosse précise au § 974 : « l'adverbe se place en général avant l'adjectif ou l'adverbe qu'il accompagne ». Exemples avec les adjectifs en -ment : « Il travaille extrêmement vite » (Académie) ; « Ce devait être un cercle relativement fermé » (Proust) ; « Ce sont des pièces étonnamment spacieuses » (Edgar Faure) ; « Un nom correctement orthographié » (le Dictionnaire contemporain donne d'autres exemples de ce type : « un devoir entièrement copié sur le voisin », « un ouvrage imparfaitement rédigé »…). De même, le dictionnaire des difficultés du français de Joseph Hanse confirme « on notera que l'adverbe précède l'adjectif ou un autre adverbe, précède (mais peut suivre souvent) le participe passé employé seul ».--Ggal (discuter) 18 mars 2017 à 05:53 (CET)
Il s'agit de franglais et non de français. Les règles auxquelles ces calques renvoient sont celles de l'anglais et non celles du français. Les auteurs du calque « politiquement correct » dans les années 1990, ont suivi la syntaxe anglaise et non le Bon usage de Grevisse et Goosse.
Dans l'adjectif composé anglais « politically correct », l'adverbe en -ly politically (« politiquement », « du point de vue politique ») est obligatoirement placé avant l'adjectif correct (« bon », « convenable »), on dit a politically correct idea et non pas a correct politically idea.
Le groupe adjectival français est le calque de l'adjectif composé anglais et, de ce fait, la place de l'adverbe en -ment « politiquement » est la même que celle de l'adverbe en -ly politically au sein de l'adjectif composé anglais. C'est ainsi non pas parce que le français emploie l'adverbe en -ment devant l'adjectif mais parce que l'expression française est le calque syntaxique de l'adjectif composé anglais. --Elnon (discuter) 19 mars 2017 à 11:37 (CET)
Pouvez-vous citer les livres auxquels vous vous référez ? Cdlt, Ggal (discuter) 19 mars 2017 à 11:47 (CET)
Et vous, sur quel livre vous appuyez-vous pour affirmer que la locution « politiquement correct » n'est pas du franglais syntaxique et qu'elle suit les règles du Grevisse ? --Elnon (discuter) 19 mars 2017 à 11:55 (CET)
Pour la place de l'adverbe avec un adjectif, un adverbe, un participe, le Bon usage de Grevisse et Goosse précise au § 974 : « l'adverbe se place en général avant l'adjectif ou l'adverbe qu'il accompagne »~. Dictionnaire des difficultés du français de Joseph Hanse confirme « on notera que l'adverbe précède l'adjectif ou un autre adverbe, précède (mais peut suivre souvent) le participe passé employé seul ». Ggal (discuter) 19 mars 2017 à 13:01 (CET)
Vous m'opposez toujours le Grévisse, il n'y a ni discussion ni recherche d'une solution de votre part.
Le Grévisse ne parle pas de la traduction de l'adjectif composé anglais politically correct (qui forme un tout indissociable et pourrait s'écrire avec un trait d'union, politically-correct) et de sa traduction littérale, son calque tant lexical que syntaxique (« politiquement correct »). Grévisse est mort en 1980, soit une décennie au moins avant l'apparition de l'anglicisme « politiquement correct » et de ses déclinaisons (si je puis dire) « socialement correct », « psychologiquement correct », « plastiquement correct », etc. Il n'aurait très certainement pas approuvé l'irruption de cet américanisme dans la langue française ni trouvé qu'il était conforme au « bon usage ». Si « politiquement » est placé avant « correct », c'est non pas par respect du bon usage en français mais parce que c'est la règle en anglais dans la formation des adjectifs composés du type adverbe en -ly + adjectif ou participe passé. --Elnon (discuter) 20 mars 2017 à 13:03 (CET)
J'ai cité trois ouvrages, et j'en attends un peu plus de vous, quels qu'en soient les supports. Peut-être avez-vous une thèse ou un mémoire universitaire en cours ? (PS : on écrit Grevisse, sans accent). Bien cordialement, Ggal (discuter) 20 mars 2017 à 13:27 (CET)
Puisqu'il vous faut une preuve écrite, en voici une :
« I have not dealt with what are known in French as 'des calques linguistiques', terms so obviouly modelled on foreign expressions that they look as though they have been copied on to tracing paper. There are a number of these, of which three of the most obvious are 'la majorité silencieuse' (the silent majority), 'garder un profil bas' (keep a low profile) and 'politiquement correct'. The fact that they are examples of morphologically impeccable French nevertheless makes it hard to see them as examples of 'le franglais'. »
La source : Philip Thody (ancien professeur de l'université de Leeds), Le Franglais: Forbidden English, Forbidden American : Law, Politics and Language in Contemporary France. A Study in Loan Words and National Identity, A&C Black, 2000, 308 p., p. 41.
Voillà qui devrait clore le débat, du moins je l'espère. S'il vous faut une traduction, je puis vous la fournir. S'il vous faut d'autres sources, je suis à votre disposition également. Bien cordialement, --Elnon (discuter) 21 mars 2017 à 09:38 (CET)
C'est quand même curieux de faire appel à l'anglais pour commenter propre langue. Je ne conteste pas du tout qu'il s'agisse de calques du sabir atlantyk (comme disait Étiemble). Ces concepts comme « politiquement correct », et le sens qu'on leur donne, on peut les rejeter, et c'est tout à fait légitime. Ce que je soulignais portait sur la forme où, généralement, l'adverbe se place avant le mot qu'il modifie, ce que d'ailleurs vous employez spontanément lorsque vous indiquez dans le commentaire : « exemple de franglais syntaxique particulièrement insidieux ». La construction est la même, c'est aussi ce que dit ce professeur : « Le fait que ce sont des exemples de français morphologiquement impeccable, rend néanmoins difficile de les voir comme des exemples de franglais ». Cela dit, s'agissant de la syntaxe modifiée selon vous, pouvez-vous fournir des exemples plus convaincants, et les rétablir selon le français qui vous sied. Cdlt, --Ggal (discuter) 25 mars 2017 à 07:07 (CET)