Discussion:Bourse (économie)

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Fusion ?[modifier le code]

En quoi la bourse de commerce diffère de la bourse (économie) et de la bourse des valeurs ? --Diligent (d) 13 mai 2008 à 01:34 (CEST)

Critiques de la bourse[modifier le code]

L'article pose de nombreux problème (réfutation expéditive et non argumentée des critiques de la bourse). De nombreuses personnes estiment que la spéculation est fléau, et sont capables d'argumenter leur point de vue. Plus généralement, l'article (au 12 septembre 2005) est extrêmement superficiel. Aux néophytes, rien n'est expliqué. Aux spécialistes, il n'apprend vraiment rien. PS : des versions antérieures de l'article semblent à première vue sensiblement plus étoffées. Y a-t-il eu vandalisme ici ?

Dîtes, le râleur, ya eu un énorme hors sujet, rien à voir avec la bourse, peut-être à la rigueur avec les fonds de placement. Quant à la spéculation, ya un article sur le sujet. Amusez-vous bien. --Pgreenfinch 12 septembre 2005 à 17:26 (CEST)

Je n'ai pas bien compris votre réponse. Qui a commis un hors sujet ? En revanche je m'aperçois que ma remarque initiale ne brillait pas par sa courtoisie. Permettez-moi de reformuler : en gros, je trouve cet article insuffisamment argumenté notamment par rapport aux articles EN sur le Stock_market ou le Stock_exchange. Par ailleurs, je maintiens que la triple réponse négative à Rien à cirer/casino/spéculation exprime une opinion. Le râleur (qui a enfin compris comment signer) 82.230.16.211 4 octobre 2005 à 10:41 (CEST)

Sur le fait que l'article soit à étoffer, je suis bien d'accord. Quant aux états d'âme et anti états d'âme sur la bourse introduits par je ne sais qui, c'était un peu cavalier et vaut mieux une bonne explication de son rôle. Par contre la spéculation financière est une question plus vaste que celle de la bourse. Reste à savoir si la bourse y contribue plus ou moins, ou la maîtrise plus ou moins dans les domaines qui ressortent d'elle. Quant à parler de la finance éthique c'est un autre sujet, peu lié à la bourse puisque les caractéristiques de ces placements font qu'ils suivent habituellement d'autres circuits. --Pgreenfinch 4 octobre 2005 à 11:01 (CEST)

Je partage votre point de vue, Wikipedia devrait d'attacher avant toute chose à décrire les mécanismes sans mentionner les états d'âme de tel ou tel contributeur. Quitte à mentionner les controverses qui touchent certains sujets. "Investissement éthique" et "spéculation financière" me semblent pouvoir constituer des articles à part entière. Par ailleurs, j'ai vu qu'il existait un article "Bourse des valeurs". N'y a-t-il pas là matière à fusionner ?82.230.16.211 5 octobre 2005 à 13:58 (CEST)

Une fusion-réorganisation des divers articles liés pourrait effectivement être envisagé. Regrouper ensemble les "marchés organisés" (bourse de valeurs, de commerce, de dérivés) pour éviter des répétitions et l'impression de saucissonage. Laisser à part le marché des changes qui n'est pas organisé et de ce fait peu accessible au public et de nature essentiellement interbancaire (comme l'est le marché monétaire). Regrouper dans un autre article tous les mini-articles sur chacune des bourses phares dans le monde... Un chantier important qui pourrait être présenté dans Wikipédia:Pages à fusionner. Peut être faire des article-projets d'abord appelé Proposition : bourse (économie) et Proposition : Bourses d'importance mondiale, pour voir si cela peut tenir la route. --Pgreenfinch 5 octobre 2005 à 14:47 (CEST)

Toujours pas neutre[modifier le code]

- Débuter le paragraphe avec des citations qui tendent à réduire les critiques de la bourse à des répliques de comptoirs

- Parler de lieux communs

- Employer le conditionel

- Utiliser des paranthèses pour rajouter des "précisions" connotés

- "Ils tentent de montrer"

- Des phrases inutilement lourdes pleines de connotations

- La place des critiques les plus fondés de la bourse apparaissent dans un deuxième temps et si l'on supprime les redites, ce paragraphe devient bien court...

"John Maynard Keynes a défendu l'idée que la « Bourse » (c’est-à-dire le marché secondaire) était un « concours de beauté »[3], considérant que pour gagner en bourse, il ne faut pas investir sur l'entreprise potentiellement la plus rentable, mais sur l'entreprise dont tout le monde pense qu'elle est potentiellement la plus rentable."

"Selon Keynes, il n'est pas toujours nécessaire à une entreprise d'être rentable, il peut suffire de le faire croire à une majorité, et de faire savoir que la majorité le croit."


Marchés (du Bistro)[modifier le code]

Bourse (économie) me pose problème car il donne pour définition de Bourse celle des Marchés, et désigne comme une Bourse le marché des changes qui est en fait un marché non centralisé et non régulé bien qu'échangeant un produit standardisé, alors qu'une bourse est un marché centralisé et régulé...

je souhaiterais donc en faire une refonte mais il me semble qu'un certain nombre de personnes travaillent sur le sujet, qui sont elles/ils? Hada de la Luna 13 oct 2004 à 19:42 (CEST)

- Il y a bourse et bourse, euh ! je veux dire, faites l'historique de la notion de bourse et il y aura ou aurait moins de tentation de dogmatisme. A mon très humble avis. Hervé Tigier 13 oct 2004 à 19:50 (CEST)
dans le milieu professionnel concerné une Bourse est une institution centralisant les échanges de produits standardisés avec élimination du "risque de contrepartie" la vente et l'achat se faisant à un prix donné indépendemment des individus et institutions concernés par l'échange (si une bombe tombait sur l'une des parties à l'échange en cours de transaction la transactiona qd même lieu sans incidence sur les parties "survivantes") ce qui n'est pas le cas du marché des changes qui s'effectue deux à deux connus l'un de l'autre et donc à des prix variants en fonction de la "contrepartie" (un "mauvais" interlocuteur aura un mauvais prix destiné à le décourager de traiter, un "bon" aura un meilleur range bid-ask pour l'encourager à traiter et à revenir), si en cours de transaction (par exemple juste après avoir raccroché le téléphone) une bombe tombe sur une contrepartie alors l'échange est cassé c ce qu'on appelle le "risque Herstal" du nom d'une banque germaine qui a disparu une veille de weekend en laissant des milliards de dollards d'ardoises aux "copains"... la différence peut donc être énorme entre un "marché" et une "bourse" (surtout qd le trou est chez soi) Hada de la Luna 13 oct 2004 à 20:00 (CEST)
- Bon, moi, je ne voulais pas me mêler de cette question, mais merci pour le résumé. Je reviens donc pour inviter à relativiser... à s'interroger sur la polysémie du mot... sur les situations intermédiaires qui peuvent exister entre le marché stricto sensu et la bourse Hada de la Luna sensu !! A titre anecdotique, ma première rencontre avec le terme bourse en dehors du JT, était la création d'une des toutes premières bourses en Bretagne à Lorient au milieu du 18e siècle... je suppose d'après ton exposé que c'était pour mutualiser les périls de mer auquels étaient exposés les navires de la Compagnie des Indes en particulier, mais je n'en sais rien ! Mais, ça m'étonnerait beaucoup qu'il s'agissait d'un produit standardisé... et je me demande qu'elle régulation était opéré ? Voilà ma conception des choses ou ma conception d'un article intéressant parce qu'il n'enferme pas un sujet, mais au contraire le situe dans un ensemble... généralement historique, mais pas nécessairement ! Hervé Tigier 13 oct 2004 à 21:00 (CEST)
- Je laisse la parole ...
les bourses servent effectivement (en partie) à mutualiser les risques et les première bourses ont eu pour objet d'échanger des denrée agricoles ou précieuses (épices, etc) qui sont bien plus standardisées qu'on ne l'imagine... qt à ma définition elle est celle enseignée (que dis-je martelée !) au centre de formation de la profession bancaire, par contre, il est effectif que la confusion est fort fréquente dans le public non professionnel de la chose Hada de la Luna 14 oct 2004 à 07:42 (CEST)
Je crois que pour la précision de l'article, il serait nécessaire de séparer les différents composants d'une bourse en : trading (négociation des valeurs) - clearing (compensation des positions, gestion des risques) - settlement (tenue des comptes)Aboumael 17 mai 2005 à 17:48 (CEST)
. Certes. N'hésitez pas à faire un chapitre indiquant ces diverses fonctions. --Pgreenfinch 17 mai 2005 à 17:53 (CEST)
. Je veux bien me coller à une présentation complète du marché français, à son organisaion et au fonctionnement d'euronext. Puis si j'ai du temps, euroclear.Ca vous va ? gpzdo 14 juin 2006 à 16:25 (CEST)

Placement alternatif : risques de confusion[modifier le code]

Pas sûr que cette section soit à sa bonne place. Par ailleurs, elle n'est pas très claire.

  • Iln'est pas indiqué clairement l'objectif recherché pour ces placements, le mot "alternatif", veut à la fois tout dire et rien dire. S'agit-il de "placement éthique" ? "d'épargne solidaire ?
  • les placements concernés, se faisant seulement en titres, ne concernent donc que la seule bourse des valeurs et non la bourse en général, sujet de cet article,
  • c'est en fait une forme de gestion de portefeuille correspondant à des objectifs spécifiques.
  • il n'est pas indiqué si le système obéit à des règles juridiques, et de quel pays (législation française ?), ou s'il s'agit que de règles éthiques que se donne tel ou tel organisme de placement assurant ce genre de gestion.
  • D'ailleurs il n'est pas dit si c'est le porteur qui effectue cette gestion ou si c'est un fond auquel il souscrit qui la fait pour lui,
  • il y a enfin un risque de confusion sémantique avec la gestion alternative au sens où la les hedge funds, des organismes très spéculatifs, la pratiquent.

Alors pourquoi ne pas en faire un article à part par exemple placement éthique en bourse ou épargne boursière solidaire ?

Dernier point, il y aurait sans doute lieu de faire un lien et une comparaison avec la microfinance dont les objectifs paraissent voisins quoique plus ciblés sur le développement "à la base" sans qu'intervienne le circuit boursier. --Pgreenfinch 9 jun 2005 à 16:41 (CEST)

une simple rémarque historique sur l'article il est dit "C'est encore en Belgique que le premier bâtiment conçu spécialement pour abriter une bourse fut édifié à Anvers" Je pense que la notion de Belgique devrait dispareître car à l'époque elle n'avait aucune réalité (elle ne sera crée qu'en 1830). Il n'y a chez moi aucune contreverse sur le distingo Flandre/Wallonie simplement une notion réaliste de la "belgitude".

Islam[modifier le code]

L'ajout de cette section me gêne.

Elle est bien rédigée, contient des information pertinentes et interessantes.

Cependant, ces informations me paraissent déplacées dans l'article.

L'article traite de la bourse. Pas de comment untel ou untel voient la bourse.

Si on accepte cet ajout, on peut accepter celui de la vision de la bourse par le aprti Communiste, ou la LCR, ou la vision de la banque Rothchild, etc ...

Je pense que la section serait plus à sa place dans un article sur l'Islam. Une référence interne à cet article serait d'ailleurs la bienvenue. Mais là, dans le corps de l'article sur la bourse, la section me semble déplacé, je le répête. Aussi déplacé que le serait une section ou j'exposerai mes stratégies d'investissement, ma morale personnelle.

Origine du mot[modifier le code]

«Le mot actuel de « bourse » dérive, en effet, du nom de la colline de « Byrsa »

[...]

Le terme de bourse apparaît au début du XIVe siècle, à Bruges en Flandre. [...] on s'est mis à dire qu'on allait à la Beurse»


Alors? ça vient de la colline Byrsa ou de la place Van der Beurse?

-- Did

Garantie de contrepartie[modifier le code]

Je supprime ce paragraphe, ambigu, dépourvu de références, voire inexact. Acheter en bourse s'oppose en effet à acheter à une contrepartie, mais pour autant, on n'investit pas en bourse au motif qu'il n'y a pas de risque de contrepartie. En bourse, on trouve les actions et les obligations, sur les marchés de gré à gré, on trouve le change, l'interbancaire, les swaps, etc... : ce ne sont pas les mêmes produits (au cas près des applications de bloc). Ce n'est donc pas parce que les marchés de gré à gré sont soumis à un tel risque qu'on se reporterait sur la bourse. Oui, la Bourse de Paris bénéficiait d'un fonds de garantie abondé par les charges d'agent de change. Il n'est pas mentionné s'il a fallu faire jouer ce fonds de garantie (je n'en sais rien), et de toute façon ce dispositif n'existe plus. Quant aux marchés à terme, ils ne se sont jamais appelés 'bourse'.Bmathis (d) 13 février 2010 à 19:58 (CET)

Critique de la spéculation financière ?[modifier le code]

Je suis étonné de voir qu'il n'existe que deux maigres articles sur la spéculation boursière et la spéculation financière et que la critique morale ne fait ici qu'un tout petit paragraphe. Il n'y a pas matière (et sources) à développer un peu ? K õ a n--Zen 26 août 2011 à 17:11 (CEST)

-Je suis également favorable à l'ajout de contenu dans la rubrique "Critique Morale" de cette page. La crise financière actuelle et les grandes difficultés de certains pays européens à rester à flot pouvant mettre en doute la légitimité morale de ce système.--SimonMARTIN TPT (d) 27 octobre 2012 à 16:15 (CEST)