Despoina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Despina)

Despoina
mythologie grecque
Caractéristiques
Fonction principale Déesse des mystères des cultes arcadiens
Métamorphose(s) Jument
Culte
Région de culte Grèce antique, Arcadie
Temple(s) Temple de Déméter à Éleusis
Date de célébration Mystères d'Éleusis (Petits Mystères en février, Grands Mystères en septembre)
Mentionné dans Description de la Grèce (Pausanias)
Famille
Père Poséidon
Mère Déméter
Fratrie Arion (jumeau), Perséphone (demi-sœur), Iasion (demi-frère)
Symboles
Attribut(s) Voile des mystères
Couleur noir et violet

Dans la mythologie grecque, Despoina (grec ancien : Δέσποινα / Déspoina) est la fille de Déméter et de Poséidon, et la sœur d'Arion[1].

Elle était la déesse des mystères des cultes arcadiens, où elle était vénérée sous le titre de Despoina (« la Maîtresse »), aux côtés de sa mère Déméter, l'une des figures centrales des mystères d'Éleusis. Son vrai nom ne pouvait être révélé qu'aux initiés à ses mystères[2]. La seule source écrite est du IIe siècle av. J.-C. : Pausanias mentionne Déméter comme ayant deux filles, la première étant Korè, et Despoina la seconde ; Zeus est donné comme étant le père de Korè, et Poséidon celui de Despoina. Pausanias explique aussi que Korè était Perséphone, mais il ne révèle pas le nom propre de Despoina.

Dans le mythe, Poséidon ayant vu Déméter, l'a désirée. Pour l'éviter, elle prit sa forme archaïque de jument, mais Poséidon prit la forme d'un étalon et s'unit avec elle. De cette union, Déméter donne naissance à une fille, Despoina, et à un cheval fabuleux, Arion. En raison de sa colère face à cette tournure des événements, Déméter reçut également l'épithète d'Érinys (la « rage »)[3].

Éléments du groupe cultuel de Lycosoura, au Musée national archéologique d'Athènes : de gauche à droite, Artemis, Déméter, le voile de Despoina, Anytos et une Tritonesse.

Notes, références[modifier | modifier le code]

  1. Pausanias, 8.25.7, 8.42.1.
  2. Pausanias, 8.37.9
  3. Pausanias, 8.25.5–6